Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Pemphigoïde bulleuse

3 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Prévalence des anticorps sériques dirigés contre la desmogléine-1 dans la pemphigoïde bulleuse endémique dans un Etat du sud du Brésil

Caducee.net, le 06 juillet 2000 : La prévalence des anticorps dirigés contre la desmogléine 1 est élevée chez des sujets normaux vivant dans une zone du Brésil (Limao Verde) où la pemphigoïde bulleuse est endémique. Le début de la maladie est par ailleurs précédé par une réponse soutenue des anticorps. C’est ce que montre une étude qui paraît jeudi dans le New England Journal of Medicine . Elle a utilisé un test d’immuno-absorption enzymatique pour détecter les anticorps anti-desmogléine 1 dans les échantillons sériques provenant de 60 patients brésiliens présentant une pemphigoïde bulleuse endémique. […].

Privilégier la corticothérapie locale dans les formes étendues de pemphigoïde bulleuse

Caducee.net, le 31 janvier 2002 : Selon les résultats d'un essai français, la corticothérapie locale est préférable à la corticothérapie générale pour le traitement des formes étendues de pemphigoïde bulleuse. Elle est associée à une réduction de la mortalité à un an et à une diminution de l'incidence des complications sévères. Pour les formes modérées, les deux types de traitement ont une efficacité comparable. […].

Les résultats d’une nouvelle recherche démontrent une activité anti-tumorale de KEYTRUDA® (pembrolizumab) chez les patients à un stade avancé de carcinome nasopharyngé

MSD, le 27 septembre 2015 : « Le carcinome nasopharyngé avancé est une forme chronique de cancer de la tête et du cou souvent associée à un mauvais pronostic », a déclaré le Dr Hsu. « Les données présentées à l’EEC représentent le potentiel des nouvelles approches de traitement de ce type de cancer, pour lequel il n’existe actuellement que des options de traitement limitées, ainsi que le potentiel de soutenir davantage des recherches supplémentaires sur la façon dont KEYTRUDA peut agir dans certains types de cancer de la tête et du cou. » […].

Les plus