nuance

Privilégier la corticothérapie locale dans les formes étendues de pemphigoïde bulleuse

Selon les résultats d'un essai français, la corticothérapie locale est préférable à la corticothérapie générale pour le traitement des formes étendues de pemphigoïde bulleuse. Elle est associée à une réduction de la mortalité à un an et à une diminution de l'incidence des complications sévères. Pour les formes modérées, les deux types de traitement ont une efficacité comparable.

La pemphigoïde bulleuse est une dermatose auto-immune qui touche surtout le sujet âgé (75-80 ans) avec une incidence d'environ 400 nouveaux cas chaque année en France. Son pronostic est médiocre. Le taux de survie après une année de traitement est inférieur à 70 %. Cette mortalité élevée paraît imputable aux effets secondaires de la corticothérapie générale chez ces patients âgés.

Dans le nouveau numéro du New England Journal of Medicine, Joly et al. rapportent les résultats d'un essai randomisé et multicentrique sur la corticothérapie générale versus corticothérapie locale dans le traitement de la pemphigoïde bulleuse.

Les auteurs ont recruté 341 patients stratifiés selon la sévérité de la maladie (localisée vs étendue). Le groupe corticothérapie locale a été traité avec 40 g de propionate de clobetasol en crème par jour. Le groupe corticothérapie générale a reçu de la prednisone per os : 0,5mg/kg/jour pour les formes modérées et 1mg/kg/jour pour les formes sévères.

Le critère principal d'évaluation était la survie à un an. La corticothérapie locale a donné de meilleurs résultats que le traitement général dans les 188 cas de formes étendues ; la survie à un an était significativement plus élevée : 76 % vs 58 %. Le traitement local était également associé à un meilleur contrôle à trois semaines et à des complications sévères moins nombreuses (29 % vs 54 %).

Cet avantage (survie, contrôle, complications) de la corticothérapie locale n'a pas été retrouvé dans les formes modérées, observent les auteurs. Le traitement local est aussi efficace que le traitement général dans les formes modérées de pemphigoïde bulleuse. Selon les conclusions de cet essai, la corticothérapie locale devrait toutefois être utilisée en première intention dans les formes étendues et sévères.

Source : N Engl J Med 2001;346:321-7.

Descripteur MESH : Pemphigoïde bulleuse , Incidence , Mortalité , Survie , Patients , France , Intention , Maladie , Prednisone , Pronostic , Sujet âgé , Taux de survie

nuance

Recherche scientifique: Les +