nuance

Prévalence des anticorps sériques dirigés contre la desmogléine-1 dans la pemphigoïde bulleuse endémique dans un Etat du sud du Brésil

La prévalence des anticorps dirigés contre la desmogléine 1 est élevée chez des sujets normaux vivant dans une zone du Brésil (Limao Verde) où la pemphigoïde bulleuse est endémique. Le début de la maladie est par ailleurs précédé par une réponse soutenue des anticorps. C’est ce que montre une étude qui paraît jeudi dans le New England Journal of Medicine . Elle a utilisé un test d’immuno-absorption enzymatique pour détecter les anticorps anti-desmogléine 1 dans les échantillons sériques provenant de 60 patients brésiliens présentant une pemphigoïde bulleuse endémique.

Ce travail, conduit par des chercheurs américains et brésiliens, a également porté sur 372 sujets normaux (sans pemphigoïde bulleuse) et 126 sujets normaux aux Etats-Unis et au Japon.

Le Dr Luis Diaz et ses collègues du département de dermatologie de l’University of North Carolina School of Medicine (Chapel Hill, Caroline du Nord, USA) indiquent que la réserve de Terena de Limao Verse dans le Mato Grosso du sud du Brésil est un foyer récemment identifié de la pemphigoïde bulleuse, avec une prévalence de 3,4 % au sein de la population.

Les résultats de leur étude montrent que des anticorps anti-desmogléine 1 ont été détectés chez 59 patients sur 60 présentant une pemphigoïde bulleuse endémique, mais chez seulement 3 sujets parmi les 126 sujets normaux américains et japonais.

Des anticorps ont également été détectés chez 51 sujets normaux sur 93 à Limao Verde et chez 54 sujets sur 279 sujets normaux dans les alentours de Limao Verde.

Des échantillons sériques recueillis 1 à 4 ans avant le début de la pemphigoïde bulleuse étaient disponibles chez 5 patients. Ces derniers présentaient des anticorps dans ces prélèvements initiaux et le début de la maladie était associée à une augmentation marquée des taux en anticorps.

Ces observations soutiennent l’idée selon laquelle la production de tels anticorps est initiée par l’exposition à un agent environnemental inconnu.

Source : Press release from the University of North Carolina School of Medicine (Chapel Hill, North Carolina).

Descripteur MESH : Anticorps , Pemphigoïde bulleuse , Patients , Brésil , Maladie , Prévalence , Absorption , Caroline du Nord , Dermatologie , Japon , Population , Travail

Recherche scientifique: Les +