nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Physiologie

85 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

La Fondation pour la Recherche sur l'Ostéoporose et les Maladies Osseuses (FROMO) décerne sa bourse de recherche 2009 en physiologie et physiolopathologie rénale

PR Newswire, le 29 juin 2009 : GENÈVE, June 30 /PRNewswire/ -- La Fondation pour la Recherche sur l'Ostéoporose et les Maladies Osseuses (FROMO) a annoncé les noms des récipiendaires de la Bourse 2009 pour l'étude et la recherche en physiologie et physiolopathologie rénale : Andreas Kistler, MD, PhD, boursier clinique au Service Néphrologie de l'Hôpital universitaire de Zurich, en Suisse et Sara Damiano, PhD étudiante en sciences néphrologiques à la seconde Université de Naples, en Italie. La société de biotechnologie Amgen a offert ces bourses de relève académique à FROMO, une fondation située à Genève et qui a pour mission de soutenir la recherche et l'enseignement dans le domaine des maladies osseuses, dont l'ostéodystrophie rénale qui affecte les patients aux prises avec une insuffisance rénale grave. […].

Les mécanismes intimes de la physiologie osseuse dévoilés par des modèles de souris génétiquement modifiées

Caducee.net, le 20 mars 2000 : L’utilisation de souris génétiquement modifiées a permis au cours de ces dernières années de faire largement progresser la compréhension des mécanismes cellulaires de la physiologie osseuse, en l’occurrence sur le rôle des protéines non collagéniques de la matrice osseuse dans la régulation des activités cellulaires et sur les mécanismes de différenciation ostéoblastique et ostéoclastique, mais également sur les échanges intercellulaires qui les contrôlent, indiquent Thierry Thomas et Marie-Hélène Lafage-Proust de l’équipe mixte de l’Inserm 9901 (Faculté de médecine de Saint-Etienne). […].

Effets de l’exercice sur la physiologie ventriculaire gauche du patient moyennement hypertendu

Caducee.net, le 24 juin 2002 : Une étude randomisée publiée dans Archives of Internal Medicine s’est intéressée aux effets de l’exercice physique et du régime alimentaire sur la structure cardiaque des personnes légèrement hypertendues et avec un surpoids. Il apparaît qu’après 6 mois d’entraînement en aérobie avec un régime alimentaire associé, la masse ventriculaire gauche cardiaque diminue ainsi que son épaisseur, en même temps que la tension artérielle s’améliore. […].

Remonter le temps à l’échelle de la cellule ne paraît plus être une utopie

Caducee.net, le 04 décembre 2001 : Des chercheurs de l’université de Pennsylvanie (EU) viennent d’identifier une protéine impliquée dans l’étape de la perte du caractère indifférencié des cellules souches embryonnaires de souris. GCNF, la protéine en question, est un récepteur qui interviendrait dans le processus d’inhibition du gène oct4, exprimé dans les cellules embryonnaires souches et intervenant dans le maintien du caractère totipotent de ces cellules. […].

Adaptation à la haute altitude: le monoxyde d’azote élevé dans les poumons

Caducee.net, le 22 novembre 2001 : En étudiant deux populations distinctes vivant constamment à haute altitude, des chercheurs américains se sont aperçus que les habitants avaient des concentrations de monoxyde d’azote (MA) dans leurs poumons plus importantes que ceux de personnes vivant au niveau de la mer. Le MA permettrait aux vaisseaux sanguins de se dilater et d’augmenter l’apport en oxygène des poumons et des autres organes. […].

Le 6ème Prix Communication et Régulation Endocrinienne de la Fondation Ipsen est attribué à William F. Crowley

Businesswire, le 20 octobre 2008 : Le Professeur William F. Crowley a participé de façon exemplaire à l’émergence de la médecine translationnelle qui fait le lien entre la recherche fondamentale et les applications cliniques. William F. Crowley a contribué à définir la physiologie de la GnRH chez l’homme et à mettre au point son administration pulsée pour déclencher la puberté et l’ovulation chez les patients déficients en GnRH. Il a également déterminé la capacité paradoxale des agonistes de la GnRH à désensibiliser le récepteur de cette dernière. Fort de cette découverte, William F. Crowley a été le pionnier des traitements par agonistes de la GnRH. Ceci a conduit à l’approbation du premier traitement par GnRH chez l’enfant présentant une puberté précoce - traitement encore utilisé à ce jour. Se basant sur des approches génétiques, son équipe a identifié plusieurs gènes clés de l’ontogenèse des neurones à GnRH et de la puberté. Mis en évidence à l’aide de ces approches, le récepteur GPR54 et son ligand, la métastine, la prokinéticine 2 et son récepteur, et la voie de signalisation FGFR1 sont tous des éléments déterminants pour l’intégrité des neurones humains à GnRH. William F. Crowley a été Président de l’Endocrine Society, dont il a reçu le prix scientifique le plus important : le Fred Conrad Koch Award. Il a également été lauréat des prix de la recherche clinique du NIH et de l’Endocrine Society. […].

Traiter la dépendance à la cocaïne par de meilleures conditions de vie ?

Caducee.net, le 12 novembre 2008 : Une étude, publiée le 04 novembre 2008 dans la revue PNAS, montre que les conditions environnementales jouent un rôle majeur dans le traitement de la dépendance aux drogues et la prévention de la rechute. Pour la première fois des chercheurs de l'Institut de physiologie et biologie cellulaire (CNRS/Université de Poitiers) viennent de mettre en évidence que des conditions environnementales positives et stimulantes facilitent le sevrage à la dépendance à la cocaïne. […].

Une conférence internationale sur le sport et la génétique

Caducee.net, le 26 novembre 2001 : Une conférence-débat s’ouvrira le 30 novembre prochain à Londres concernant le rôle de la génétique dans le sport et l’influence des récents progrès de la génomique sur la médecine et la physiologie sportives. Les sujets abordés iront du dopage ‘génétique’ à la génétique prédictive des performances sportives en passant par les problèmes d’éthique engendrés par la poussée des biotechnologies. […].

Physiologie cellulaire : détermination de la structure tridimensionnelle du complexe formé par les deux protéines nSec1 et syntaxin 1a

Caducee.net, le 23 mars 2000 : L’équipe de William Weis du département de biologie structurale la Faculté de médecine de l’Université de Stanford (Californie, USA) annonce dans la dernière livraison de la revue anglaise ‘Nature’ être parvenu à déterminer, à une résolution de 2,6 angströms, la structure 3D de deux protéines clés de la physiologie cellulaire, en l’occurrence le complexe nSec1-syntaxin 1a qui joue un rôle crucial dans les processus de traffic des vésicules intracellulaires et de fusion membranaire. […].

Un lien génétique entre la régulation du cycle circadien et le diabète de type 2

Caducee.net, le 08 décembre 2008 : Les mutations du gène produisant le récepteur 2 de la mélatonine (MT2) entraînent une élévation de la glycémie et augmentent le risque de diabète de type 2 : c’est ce que vient de découvrir l’équipe du professeur Philippe Froguel du laboratoire Génomique et physiologie moléculaire des maladies métaboliques (CNRS/ Université Lille 2 Droit et Santé/ Institut Pasteur de Lille) et Imperial College London, en collaboration avec des équipes françaises, finlandaises et danoises. Le lien génétique entre la régulation du rythme circadien par la mélatonine et le diabète de type 2 a pu être mis en évidence grâce à une étude génétiquesur 23 000 personnes d’origine française, danoise et finlandaise. Ces résultats (confirmés par deux autres études internationales publiées simultanément) sont publiés le 7 décembre 2008 dans la revue Nature Genetics. […].

L'obésité sévère : une maladie héréditaire du comportement alimentaire

Caducee.net, le 09 février 2009 : La première carte génétique de l'obésité sévère vient d'être obtenue grâce aux puces à ADN. Ce résultat est publié le 18 Janvier 2009 dans Nature Genetics par l'équipe de Philippe Froguel et David Meyre, respectivement directeur de recherche CNRS et chercheur Inserm au laboratoire "Génomique et physiologie moléculaire des maladies métaboliques"(1), associée à leurs collègues britanniques de l'Imperial College. Menée en collaboration avec des chercheurs français, finlandais, suisses, canadiens et allemands, cette étude a permis la découverte de trois nouveaux gènes qui augmentent le risque d'obésité sévère mais aussi la banale prise de poids au sein de la population. Elle souligne qu'il n'y a pas de différence de nature entre le surpoids et les différentes formes d'obésité (modérée, sévère ou massive). […].

Les risques des cosmétiques pour bébés

Caducee.net, le 15 décembre 2008 : L’Académie de médecine, après avoir constitué un groupe de travail ad hoc et pris l’avis d’experts, notamment au sein de l’AFSSAPS, précise que :- La question des risques des cosmétiques pour bébés se situe dans le contexte général de l’exposition de l’organisme humain aux milliers de composés chimiques présents dans l’environnement. Or, l’analyse des effets toxiques à long terme est difficile.- Il est vrai que la physiologie des nourrissons, en particulier des prématurés, leur est spécifique, que la fréquence des lésions cutanées et les modalités d’application des cosmétiques peuvent aboutir, après résorption cutanée, à des concentrations sanguines des divers ingrédients très supérieures à celles de l’adulte. Il faut insister sur l’absence de données sur la résorption percutanée chez le nourrisson et le jeune enfant, ainsi que sur l’absence de connaissances sur le métabolisme et l’excrétion des ingrédients contenus dans les crèmes chez les nourrissons.   - Des règles de précaution existent quant à l’utilisation des cosmétiques, sachant qu’on dénombre 8 À 15 ingrédients par produit. La cosmétovigilance est assurée par l’AFSSAPS. - La prescription et la recommandation de cosmétiques engagent la responsabilité médicale, alors qu’ils ne bénéficient pas des garanties de l’AMM. […].

illustration

Le biologiste de l'Université Rockefeller Michael W. Young reçoit le prix Nobel pour ses travaux précurseurs sur le rythme circadien

The Rockefeller University, le 03 octobre 2017 : NEW YORK, le 3 octobre 2017 /PRNewswire/ -- La Fondation Nobel a annoncé aujourd'hui à Stockholm, en Suède, que le Prix Nobel de physiologie ou médecine a été décerné cette année au biologiste de l'Université Rockefeller Michael W. Young, qui a découvert le mécanisme moléculaire du rythme circadien réglant les horloges biologiques qui régulent le sommeil, les comportements alimentaires et le métabolisme. Il partage le prix avec Jeffrey C. Hall et Michael Rosbash de l'Université Brandeis. […].

Quelles sont les nouvelles perspectives en biotechnologie alimentaire?

EUFIC, le 01 janvier 2000 : Plusieurs types de cultures ont été améliorés par des modifications génétiques et, jusqu'à présent, les plus réussis sont les plus simples, c'est-à-dire ceux que l'on peut réaliser en introduisant dans une plante un seul gène ayant un minimum d'effets sur sa physiologie. Comme de nombreux autres candidats sont en attente et comme la technique s'améliore constamment, il est à espérer que des modifications beaucoup plus ambitieuses seront prochainement réalisées. […].

Vers des bactéries médicaments

Gérard CORTHIER, le 15 juin 2000 : Texte de Gérard CORTHIER, INRA de Jouy-en-Josas sur le site caducee.net […].

Aliments fonctionnels et microflore digestive

INRA, le 01 janvier 2000 : Un constituant alimentaire est dit fonctionnel s’il procure un bénéfice pour la santé à long terme. Parmi les aliments fonctionnels, on trouve principalement les fibres (céréales et légumineuses), les prébiotiques (petits glucides non digestibles d’origine naturelle ou produits industriellement), les probiotiques (ou bactéries vivantes) et les microconstituants végétaux dépourvus de valeur nutritionnelle, tels que les glucosinolates présents dans les crucifères ou les flavonoïdes présents dans le thé et de nombreux fruits et légumes (raisins, …). […].

Les plus