nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Protéolyse

5 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Du nouveau sur l'origine biologique de la maladie de Huntington

Caducee.net, le 16 octobre 2001 : On pensait jusqu'à présent que la maladie de Huntington résultait de l'accumulation de fragments de la protéine huntingtine mutée. Des résultats qui viennent d'être publiés remettent en question la formation de ces fragments par protéolyse. Selon le modèle présenté, la huntingtine mutée s'accumulerait dans les cellules et séquestrerait d'autres protéines cellulaires, donc la huntingtine normale. […].

Maladie d’Alzheimer: la protéine précurseur de l’amyloïde (APP) jouerait un rôle essentiel dans le trafic intracellulaire

Caducee.net, le 06 décembre 2001 : Des chercheurs californiens fournissent aujourd’hui dans la revue Nature une fonction physiologique de APP, responsable de par sa mauvaise maturation, du dépôt anormal de la protéine amyloïde β (Aβ) dans le cerveau des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. APP, qui n’est pas clivé en amyloïde normale lors de la maladie, serait une protéine intervenant dans le transport antérograde des molécules au sein des neurones. Sa dysfonction pourrait entraîner la mort cellulaire des neurones par arrêt du trafic intracellulaire, fonction essentielle dans un neurone. […].

La sidération myocardique reproduite chez des souris transgéniques

Caducee.net, le 23 janvier 2000 : Des cardiologues et des biologistes moléculaires américains ont développé un modèle de souris transgénique qui reproduit les anomalies fonctionnelles et biochimiques caractéristiques de la sidération myocardique. Publiés dans Science, leurs résultats suggèrent de nouvelles approches thérapeutiques pour lutter contre cette altération prolongée, mais transitoire, de la contractilité après une agression ischémique aiguë suivie de reperfusion. […].

Rien ne vaut une bonne suée!

Caducee.net, le 08 novembre 2001 : Des chercheurs allemands viennent de mettre en évidence un gène qui code pour un peptide anti microbien présent uniquement dans la sueur et possédant un spectre d’action assez large. La dermicidine, le nom donné à ce peptide, est produit par les glandes sudoripares, sécrété dans la sueur puis transporté à la surface de la peau après avoir été coupé par une protéase qui le rend actif. Son action antimicrobienne a été démontrée contre des bactéries et des champignons. […].

Intérêt de la protéine tau clivée dans l'évaluation des traumatismes crâniens aux urgences

Caducee.net, le 12 mars 2002 : Le dosage de la protéine tau clivée dans le sérum pourrait être utile pour déterminer la présence ou l'absence de lésions intracrâniennes chez les patients admis aux urgences pour un traumatisme crânien fermé. Une concentration supérieure à 0 est positivement et significativement associée au risque de lésion intracrânienne et à la mortalité intra-hospitalière. […].

nuance

Les plus