nuance

la toxoplasmose

Définition

La toxoplasmose est une maladie parasitaire due à un protozoaire intracellulaire : le toxoplasma gondii. L'hôte définitif de ce parasite est un félidé (en général le chat) et les hôtes intermédiaires sont des animaux, herbivores et carnivores mais aussi l'homme.

La toxoplasmose est une maladie sans aucune gravité lorsqu'elle est contractée en dehors d'une grossesse. En effet, en cas de grossesse, les protozoaires traversent le placenta et infestent le foetus.

Toxoplasmose congénitale

Dans la toxoplasmose congénitale, il y a contamination précoce du foetus (se traduisant soit par sa mort in utéro soit par des malformations diverses) ou contamination tardive (se traduisant par des signes cliniques qui sont en principe d'autant plus marqués que l'infection de la mère est survenue à une époque plus avancée de la grossesse).

Epidémiologie

La toxoplasmose est une zoonose cosmopolite. En France, sa séroprévalence diminue régulièrement depuis une trentaine d'années mais reste actuellement une des plus élevée au monde. Une enquête menée en 1995 par le Réseau National de Santé Publique évaluait la séroprévalence à 54 % parmi les femmes en fin de grossesse.

La fréquence annuelle de la toxoplasmose congénitale est de 1 à 3 pour 1000 naissances soit 700 à 3000 cas par an.

Une étude réalisée dans des villes européennes indique qu'en Europe, le principal risque de toxoplasmose chez la femme enceinte est la consommation de viande crue ou mal cuite et de produits de salaison. La consommation de ces produits carnés serait à l'origine de 30 à 63 % des infections à Toxoplasma gondii durant la grossesse (Voir dépêche de caducee.net du 17 juillet 2000).

Biologie du parasite

Le toxoplasma gondii se repoduit par multiplication sexuée dans l'intestin grêle du chat. Les oocystes produits sont alors disséminés dans l'environnement par les fécès du chat. Les oocystes sont infestants au bout de quelques jours de maturation dans le milieu extérieur. Ils sont très résistants et peuvent rester contaminants pendant plusieurs mois au niveau du sol. De nombreux animaux ainsi que l'homme peuvent se contaminer par ingestion d'oocystes.

C'est sous forme de tachysoïte, après multiplication et dissémination dans le sang, que le parasite envahit les cellules de l'hôte infesté. Quand les cellules meurent, elles dégagent des tachyzoïtes lesquels vont s'attaquer à d'autres cellules. Le microbe va ainsi se propager à l'ensemble de l'organisme. Quelques temps après son premier contact avec l'organisme (deux ou trois semaines), le parasite se divise plus lentement. Il reste latent sous forme de bradyzoites à l'intérieur de kystes disséminés dans l'organisme (cerveau, oeil, muscles).

Comment la toxoplasmose est-elle transmise ?

- L'homme se contamine par l'alimentation (ingestion de kystes) :
> en mangeant de la viande qui n'est pas assez cuite
> en buvant du lait non pasteurisé qui renferme le microbe Toxoplasma gondii
> en touchant de la viande crue ou des animaux contaminés. Le microbe est alors en général transmis des
mains à la bouche puis avalé.
- L'homme se contamine par contact avec le chat (ingestion d'oocystes). Après avoir été avalés par un sujet, les oocystes éclatent dans les intestins et se propagent à tout l'organisme par voie du courant sanguin.
- Il est déjà arrivé que la toxoplasmose soit transmise par transfusion sanguine et par transplantation d'organe.

- La transmission du microbe de personne à personne ne peut se produire que chez la femme enceinte à son enfant par voie du placenta. L'infection peut alors se révéler grave et provoquer l'avortement, la mort du foetus ou une naissance prématurée. Si la grossesse arrive à terme, il existe après la naissance la possibilité qu'un kyste cause la cécité, des troubles cardiaques ou cérébraux voire la mort de l'enfant.
La fréquence de transmission maternofoetale est estimée globalement à 30 % des cas. Elle s'effectue en moyenne 4 à 8 semaines après la colonisation du placenta. Elle est d'autant plus élevée que l'infection survient tardivement au cours de la grossesse. La période la plus dangereuse se situe entre la dixième et la vingtquatrième semaine d'aménorrhée.

Symptomatologie

- L'infection aiguë.
Les symptômes sont une grosse fatigue, de la fièvre, l'augmentation du volume des ganglions et des douleurs dans les muscles, mais elle peut aussi bien passer complètement inaperçue.

- Les formes symptomatiques
Ces formes touchent les personnes immunodéprimées comme les sidéens. Le parasite va alors se reproduire dans tous les organes de prédilection : cerveau, yeux, coeur. La toxoplasmose peut aussi être généralisée d'emblée à tous les organes.

- Les formes congénitales
Elles correspondent à l'infection du foetus durant la grossesse. Cela suppose que la mère a fait une toxoplasmose aiguë, ou une première infection qui ne sera pas visible en dehors de la sérologie systématique.

Diagnostic

- La base du dépistage de la toxoplasmose chez la femme enceinte est la recherche d'anticorps spécifiques (IgG et IgM). Le dépistage sérologique est d'ailleurs obligatoire lors de l'établissement du certificat prénuptial et au moment de la déclaration de grossesse.
- Une femme enceinte séronégative doit être surveillée jusqu'à la naissance de son enfant afin de ne pas méconnaître une possible séroconversion et faire alors une sérologie du sang maternel.

Prophylaxie

Pour éviter toute contamination, il faut respecter certaines mesures hygiénodiététiques comme :

- porter des gants avant de manipuler de la viande crue, des crudités ou lorsqu'on fait du jardinage. Dans le cas contraire, il faut se laver soigneusement les mains après.
- Eviter tout contact avec les chats sinon éliminer les féces du chat et changer sa litière avec des gants et à des intervalles réguliers inférieurs à 24 heures. Désinfecter les objets souillés par de l'eau bouillante pendant 5 minutes. En France, les enquêtes sérologiques montrent qu'au moins 60 % des chats sont ou ont été infectés. C'est pour cette raison que l'on recommande aux femmes enceintes de se tenir à l'écart des chats et de leurs litières.
- suivre un régime alimentaire : consommer toute viande bien cuite
- éviter la consommation de crudités ou les laver soigneusement
- éviter la consommation d'oeufs crus et de lait cru

Pour en savoir plus

La toxoplasmose chez la femme enceinte en France en 1995
La Direction Générale de la Santé (DGS) a chargé le Réseau National de la Santé Publique (RNSP) de réaliser une étude nationale ayant pour objectif d'estimer la prévalence de la toxoplasmose et l'incidence des séroconversions.
Bulletin épidémiologique hebdomadaire N°51 / 1996 du 17 décembre 1996.
Voir le document

Le point sur la toxoplasmose et la grossesse
Compte-rendu de congrès : épidémiologie, sérologie, risque foetal, examens permettant le diagnostic anténatal, attitude thérapeutique.
Voir le document

Facteurs de risque d'acquisition de la toxoplasmose chez les femmes enceintes en France (1995)
Afin d'adapter les messages de prévention primaire aux risques réellement encourus par les femmes enceintes non immunisées, une étude cas-témoins a été menée au cours du premier semestre 1995.
Voir le document

Epidémiologie de la toxoplasmose
Cycle de transmission et modes de contamination, prévalence et incidence, facteurs de risque des infections maternelles et risque d'infection foetale. Mais aussi diagnostic anténatal de la toxoplasmose.
Par le Dr Philippe Thulliez et par le Dr Stephane Romand du laboratoire de toxoplasmose et des immuno-analyses - Institut de Puériculture de Paris.

Des questions courantes sur le diagnostic et la prise en charge de la toxoplasmose congénitale
Fréquence de la toxoplasmose congénitale au Canada. Les test de laboratoires les plus fiables pour diagnostiquer la toxoplasmose.
Par le Comité des maladies infectieuses et d'immunisation, Société canadienne de pédiatrie.

La Toxoplasmose
Qu'est-ce que la toxoplasmose? Qu'est-ce qui cause la toxoplasmose? Comment la toxoplasmose est-elle transmise? Quels sont les signes et symptômes de la toxoplasmose? Combien de temps la toxoplasmose met-elle à se développer? Quel est le traitement pour la toxoplasmose? Quelles sont les professions à risque? Comment peut-on prévenir la toxoplasmose?
Voir le document

Toxoplasmose
Maladies infectieuses communes à l'homme et à l'animal : les maladies parasitaires, les maladies infectieuses, cas particuliers.

La toxoplasmose
Les différentes formes de toxoplasmose : l'infection aiguë, les formes symptomatiques qui touchent les personnes ayant une immunité réduite, les formes congénitales.

Toxoplasmose
Morphologie du parasite, cycle évolutif, épidémiologie, clinique, diagnostic des toxoplasmoses, thérapeutique des toxoplasmoses, prophylaxie des toxoplasmoses.
Par le laboratoire de Parasitologie - Faculté de pharmacie de Lille.

Devant une séroconversion de toxoplasmose en cours de grossesse
Recherche systématique et obligatoire de l'état d'immunité - En cas de séroconversion avérée - Les cas de "toxoplasmose évolutive" - Le nouveau-né - Cas particulier des patientes VIH positives.
Par Robert MAILLET, Philippe ROTH.

Le diagnostic anténatal de la toxoplasmose
Le diagnostic anténatal de toxoplasmose congénitale repose sur les explorations échographiques et biologiques du fStus.
Indication du diagnostic anténatal : la séro-conversion maternelle, Le diagnostic biologique anténatal "conventionnel" , Conséquences thérapeutiques du diagnostic (d'après DAFFOS et colt (9, 10).
Par Jean Cazenave - Laboratoire de biologie médicale, Bordeaux.
Voir le document

Infection à Toxoplasme et Grossesse : Suivi
Prévention, diagnostic.
Par le centre de Planning familial.
Voir le document

Toxoplasmosis
Description de l'agent causal, cycle de vie, distribution géographique.
Voir le document

#COVID-19 : le point de situation épidémiologique sur le coronavirus SARS-CoV-2

Descripteur MESH : Toxoplasmose , Toxoplasma , Kystes , Toxoplasmose congénitale , Maladie

PUBLICITE