nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Kystes

12 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Cancer des ovaires : l'ablation des kystes bénins ne diminuent pas significativement la mortalité

Caducee.net, le 27 mars 2000 : L'ablation des kystes ovariens bénins n'est pas associée à une diminution de la mortalité due à un cancer des ovaires. Une étude parue dans le Lancet suggère en effet que les examens échographiques ne constituent pas un moyen efficace de détection et prévention du cancer des ovaires. […].

la toxoplasmose

E. Faure, le 15 juillet 2000 : La toxoplasmose est une maladie parasitaire due à un protozoaire intracellulaire : le toxoplasma gondii. L'hôte définitif de ce parasite est un félidé (en général le chat) et les hôtes intermédiaires sont des animaux, herbivores et carnivores mais aussi l'homme. […].

Polykystose rénale autosomique dominante : sur la piste du TNF-alpha

Caducee.net, le 24 juin 2008 : Le TNF-alpha participe à une voie de signalisation qui favorise la polykystose rénale autosomique dominante, montre une nouvelle étude. L’emploi d’étanercept, un anti-TNF-alpha utilisé dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde, permet au contraire d’éviter la formation de ces kystes au niveau des reins. […].

Un nouveau traitement contre la polykystose rénale ?

Caducee.net, le 29 septembre 2003 : Un groupe de la Mayo Clinic de Rochester et de l’Ecole de Médecine de l’Université de l’Indiana indique qu’une molécule nommée OPC312260 stoppe le développement des kystes et préserve la fonction rénale chez des rats et des souris. Ces résultats seront publiés dans l’édition d’octobre de Nature Medicine. […].

Otsuka annonce les résultats de la phase III pour le Tolvaptan chez les patients atteints de polykystose rénale autosomique dominante (PKRAD)

Otsuka annonce les résultats de la phase III pour le Tolvaptan chez les patients atteints de polykystose rénale autosomique dominante (PKRAD)

Caducee.net, le 20 novembre 2017 : Otsuka Pharmaceutical Co., Ltd. (Otsuka) a annoncé les résultats détaillés de l’essai de phase III REPRISE évaluant l’efficacité et la tolérance du tolvaptan chez 1370 patients adultes atteints de polykystose rénale autosomique dominante (PKRAD) […].

Plexxikon et Roche démarrent un second partenariat pour le développement de PLX5568 pour la maladie polykystique des reins

Businesswire, le 09 janvier 2009 : Cet accord avec Plexxikon pour la maladie polykystique des reins se situe dans la lignée de la mission globale de Roche qui consiste à s'attaquer aux maladies pour lesquels les besoins médicaux sont très mal satisfaits. Plexxikon est en train d'évaluer le PLX5568 dans le cadre d'un essai clinique humain de phase 1. […].

SIFI achève son recrutement pour l'étude de phase III sur le polihexanide 0,08 % destiné au traitement de la kératite à acanthamoeba

SIFI S.p.A., le 19 novembre 2020 : CATANE, Italie, 19 novembre 2020 /PRNewswire/ -- SIFI, une société en ophtalmologie de premier plan, a annoncé aujourd'hui avoir réalisé le recrutement complet de 135 patients atteints de la kératite à acanthamoeba (KA) pour son essai clinique pivot de phase III (043/SI).   […].

Une cause exceptionnelle de paraplégie : l’abcès épidural à Fusobacterium nucleatum

Caducee.net, le 11 août 2000 : Des internistes de l’hôpital de Conception (Marseille) rapportent dans la Revue de médecine interne un cas exceptionnel d’infection neurologique, une paraplégie, dû à une bactérie anaérobie, Fusobacterium nucleatum, germe de la cavité buccale qui n’est que rarement détecté dans des infections à distance en dehors de rares cas d’arthrites et d’abcès spléniques ou hépatiques chez des toxicomanes et des immunodéprimés. […].

Apport de la tomodensitométrie avec haute résolution volumique dans l’exploration des pneumopathies infiltratives diffuses

Caducee.net, le 03 avril 2000 : La tomodensitométrie avec haute résolution volumique (TDM HRV) est une approche nouvelle et prometteuse de la pathologie pulmonaire interstitielle, en l’occurrence pour l’exploration de la pathologie infiltrative diffuse, rapportent des radiologues et des pneumologues de Montpellier dans le denier numéro de la Revue des Maladies Respiratoires. […].

Un défaut dans la glycosylation des protéines induit une forme de lupus érythémateux disséminé chez la souris

Caducee.net, le 30 janvier 2001 : Des chercheurs de l'Université de Californie indiquent q'une mutation du gène codant une enzyme impliquée dans la glycosylation des protéines induit chez la souris une maladie auto-immune comparable au lupus érythémateux disséminé (LED). Ce résultat fournit de nouvelles données sur la compréhension des origines possibles des maladies auto-immunes et les auteurs estiment qu'il pourrait fournir des indications pour la recherche des causes du LED. […].

Une nouvelle maladie génétique responsable de fragilité vasculaire mise au jour

INSERM, le 12 décembre 2007 : La découverte de mutations dans un gène du collagène par Emmanuelle Plaisier, au sein de l’équipe coordonnée par Pierre Ronco, directeur de l’unité Inserm/Université Pierre et Marie […].

SIFI annonce les premiers résultats positifs de l'étude pivot de phase III sur le polihexanide pour le traitement de la kératite à Acanthamoeba

SIFI annonce les premiers résultats positifs de l'étude pivot de phase III sur le polihexanide pour le traitement de la kératite à Acanthamoeba

PRNEWSWIRE, le 20 octobre 2021 : CATANIA, Italie, 20 octobre 2021 /PRNewswire/ -- SIFI, une société internationale de premier plan dans le domaine de l'ophtalmologie, a annoncé aujourd'hui que l'étude pivot de phase III sur le polihexanide 0,08 % en monothérapie chez les adultes et les adolescents atteints de kératite à Acanthamoeba (KA), a satisfait à son critère principal de « taux de résolution clinique sur une période de 12 mois ». Il a également démontré un profil de sécurité et de tolérabilité encourageant. Sur la base de ces résultats, SIFI compte demander une évaluation accélérée et prévoit de déposer une demande d'autorisation de mise sur le marché (AMM) auprès de l'Agence européenne des médicaments (AEM) pour le polihexanide 0,08 % en monothérapie dans le cadre de la procédure centralisée pour les médicaments orphelins au cours du premier semestre 2022. […].

nuance

Les plus