nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Epidémiologie et santé publique

672 résultats triés par date
affichage des articles n° 595 à 613

CONSOMMATIONS DE SUBSTANCES PSYCHOACTIVES DES éLèVES DE 16 ANS DANS 35 PAYS EUROPEENS

INSERM, le 12 décembre 2004 : Les résultats 2003 de la troisième enquête ESPAD menée auprès de plus de 100 000 élèves européens permettent de connaître leurs usages de produits licites et illicites. Le tabagisme est stable ou diminue dans une majorité de pays. […].

Estimation de l'exposition des populations aux polluants présents à l'intérieur des habitations

INVS, le 12 décembre 2004 : Les citadins passent la majeure partie de leur temps à l’intérieur de bâtiments ou autres lieux clos dans lesquels les pollutions de toutes natures sont considérées responsables de nombreux effets sur la santé. L’observatoire de la qualité de l’air intérieur (OQAI) a été mis en place pour contribuer à l’amélioration des connaissances sur l’exposition de la population et à l’identification des déterminants environnementaux et comportementaux de cette exposition, dans un but d’évaluation et de gestion des risques sanitaires.  […].

Evaluation des risques sanitaires des sous-produits de chloration de l’eau potable

Partie 1 - Caractérisation des dangers : effets sanitaires et valeurs toxicologiques de référence, le 12 décembre 2004 : La qualité de l'eau destinée à la consommation humaine est strictement contrôlée en Europe : pas moins de 67 paramètres de contrôle de nature microbiologique et physico-chimique sont pris en compte par la directive européenne sur l'eau potable. En France, cette surveillance relève de la compétence des Directions départementales des affaires sanitaires et sociales. […].

Le point sur l’épidémie de bronchiolite en France

, le 12 décembre 2004 : L’épidémie de bronchiolite est actuellement en phase ascendante. […].

La maladie de Creutzfeldt-Jakob en France, 1992 - 2002

INVS, le 12 décembre 2004 : Un réseau national de surveillance de la maladie de Creutzfeldt-Jakob (MCJ) a été mis en place en France au début des années 90 dans un double objectif : mieux connaître l’incidence et les facteurs de risque des différentes formes de cette maladie ; disposer d’un système d’alerte susceptible de détecter l’émergence d’une forme de MCJ due à l’agent de l’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB). Ce réseau est opérationnel depuis 1992 et intégré dans le réseau de surveillance européen (EuroCJD), initié en 1993. […].

Surveillance de la rougeole en France : Bilan et évolution en vue de l’élimination de la maladie

INVS, le 12 décembre 2004 : Bien qu’il existe un vaccin s ûr, très efficace et peu co ûteux, la rougeole touche, selon les estimations de l’Organisation mondiale pour la santé (OMS), plus de 30 millions d’enfants dans le monde et provoque près de 777 000 décès chaque année, dont plus de la moitié surviennent en Afrique. De toutes les maladies évitables par la vaccination, c’est la rougeole qui tue aujourd’hui encore le plus d’enfants (la rougeole est la cause de 50 à 60% des décès provoqués par les maladies à prévention vaccinale). […].

Surveillance en population générale du syndrome du canal carpien dans le Maine-et-Loire en 2002

INVS, le 12 décembre 2004 : Peu de données épidémiologiques sont disponibles pour décrire la prévalence actuelle des TMS. C'est pourquoi, à l’instigation de l’Institut de veille sanitaire (InVS), un réseau expérimental de surveillance épidémiologique des TMS a été mis en place en 2002 dans la région des Pays de la Loire pour fournir une description statistique des TMS et de leurs facteurs de risque. Ceci répond aux priorités de l'Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail et facilitera l'orientation et le suivi des actions de prévention des TMS (Buckle et Devereux, 1999). […].

Surveillance des bactériémies nosocomiales en France : Résultats 2002

INVS, le 12 décembre 2004 : Ce rapport présente les premiers résultats nationaux de surveillance des bactériémies nosocomiales en France.  […].

L’insuffisance rénale chronique représente un problème majeur de santé publique.

, le 11 novembre 2004 : L’incidence des patients arrivés au stade ultime de la maladie est en France de 126,4 / million d’habitants et le co ût des soins correspond à 2% du total des dépenses de l’assurance maladie.  […].

Désodorisants d'intérieur : à proscrire de toute urgence !

UFC QUE CHOISIR, le 11 novembre 2004 : Les résultats de tests effectués par l'UFC-Que Choisir (1) sur 35 désodorisants d'intérieur sont véritablement alarmants. […].

Le nombre de femmes vivant avec le VIH augmente dans chacune des région du monde

, le 11 novembre 2004 : Un nouveau rapport publié aujourd’hui montre que le nombre de femmes vivant avec le VIH a augmenté dans chacune des régions du monde au cours des deux dernières années, les augmentations les plus fortes étant relevées en Asie de l’Est et en Europe orientale et Asie centrale. En Asie de l’Est, l’augmentation enregistrée est de 56% au cours des deux dernières années et de 48% en Europe orientale et Asie centrale. […].

Les infections invasives à méningocoques en France, en 2003

Anne Perrocheau, le 11 novembre 2004 : Les infections invasives à méningocoques (IIM) sont des infections graves qui affectent le plus souvent des personnes jeunes et en bonne santé apparente. […].

Le nouveau visage de l’épidémie de VIH/sida en Europe

EUROHIV, le 11 novembre 2004 : En dépit du contraste entre les différentes situations régionales, les données les plus récentes font apparaître des tendances à l’échelle européenne. La contamination par rapports hétérosexuels est en hausse continue (59% des nouveaux diagnostics d’infection à VIH en Europe occidentale) et les femmes constituent une part toujours plus importante des personnes nouvellement diagnostiquées (37% en 2003 contre 33% en 2002). En Europe de l’Ouest, la place croissante occupée par les migrants d’Afrique sub-saharienne est également mise en évidence puisqu’ils représentent 26% des nouveaux diagnostics en 2003. […].

Baromètre gay 2002 : enquête auprès des hommes fréquentant les lieux de rencontre gay en France

Alice Michel, Annie Velter, Elisabeth Couturier, le 11 novembre 2004 : Baromètre gay, enquête réalisée auprès d’homosexuels masculins fréquentant les lieux de rencontre gay, a été mis en place à Paris en 2000 à l’initiative de l’Institut de veille sanitaire (InVS) et du Syndicat national des entreprises gaies (Sneg) [1]. Les répondants du Baromètre gay avaient déclaré une activité sexuelle importante et des prises de risque vis-à-vis du VIH, en particulier parmi les jeunes et les séropositifs au VIH. En 2002, dans un contexte de relâchement des pratiques de prévention dans différents pays et de résurgence de la syphilis chez les homosexuels masculins en France, l’InVS a renouvelé, en partenariat avec le Sneg et l’association Aides, l’enquête Baromètre gay sur l’ensemble de la France. L’objectif était de décrire les pratiques sexuelles à risque vis-à-vis du VIH et des infections sexuellement transmissibles (IST) des hommes fréquentant les lieux de rencontre gay. […].

L’UFC-Que Choisir maintient sa demande de retrait des nettoyants ménagers dangereux

UFC QUE CHOISIR, le 28 octobre 2004 : L’UFC-Que Choisir rejette catégoriquement les arguments présentés à la presse par la société Reckitt Benckiser pour contester les risques pour la santé de son nettoyant Saint-Marc au savon de Marseille. […].

Détergents ménagers :Nettoyer nuit gravement à la santé

QUE CHOSIR, le 26 octobre 2004 : Après avoir analysé 18 nettoyants ménagers, l’UFC-Que Choisir demande le retrait immédiat du marché des deux nettoyants multi-usages Ajax et Saint-Marc au savon de Marseille. […].

Recrudescence de la leptospirose en France métropolitaine au cours de l’été 2003 ?

INVS, le 12 octobre 2004 : La leptospirose est une zoonose due à plusieurs sérogroupes de l’espèce Leptopspira interrogans, pouvant atteindre l’homme par contamination, soit directe par contact avec des animaux infectés, soit indirecte par contact avec des eaux ou d’autres produits souillés par les urines des animaux infectés [1]. […].

Suspicion de la présence d’une souche similaire à celle de l’ESB chez une chèvre abattue en 2002- Eléments de synthèse et d’analyse

1. Rappel de l’information d’octobre 2004 :, le 10 octobre 2004 : Le réseau français de typage des souches de cas d’ESST identifiés dans le cadre du programme de surveillance communautaire, a signalé, sur une chèvre abattue en 2002, la présence d’un agent infectieux dont les caractéristiques, à ce stade des études, présentent des similitudes avec une souche d’ESB. Un délai de deux ans a été nécessaire pour effectuer des analyses qui ont comporté l’inoculation de la souche suspecte à des souris. Des résultats complémentaires sont attendus au cours des trois prochains mois, qui devraient permettre de confirmer ou d’infirmer cette suspicion. […].

nuance

Les plus