Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Baltimore

146 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

VIH/SIDA et consommation de drogue : des comportements à risque différents chez les hommes et les femmes

Caducee.net, le 28 mai 2001 : L'incidence des infections par le VIH reste élevée chez les consommateurs de drogue par injection. D'après une étude de plus de 10 ans menée à Baltimore, les facteurs prédictifs de séroconversion dans cette population diffèrent selon le sexe. […].

Les fumeurs de marijuana sont plus enclins à tester des hallucinogènes que les non consommateurs de cannabis

Caducee.net, le 11 avril 2002 : Une étude de l’école de santé publique Johns Hopkins Bloomberg à Baltimore (EU) montre pour la première fois un lien entre la consommation de marijuana et la tendance à essayer des substances hallucinogènes. Cette enquête, réalisée d’après les données du National Household Surveys on Drug Abuse entre 1991 et 1994 parmi une cohorte de 40000 jeunes, montrent que près de la moitié des consommateurs de cannabis étaient confrontés à l’usage d’hallucinogènes, contre 6% chez les non fumeurs de marijuana. […].

Les gonococcies et les infections chlamydiennes sont sous-diagnostiquées

Caducee.net, le 13 février 2002 : Une étude américaine réalisée à Baltimore montre qu'environ 8 % des 18-35 ans ont une gonococcie ou une chlamydiose non traitée. Ces données rappellent la tendance à la recrudescence des maladies sexuellement transmissibles (MST) et soulignent le besoin d'outil de dépistage à grande échelle. […].

Un allaitement maternel augmenté de deux mois diminue nettement le risque de maladies respiratoires

Caducee.net, le 07 mai 2002 : Ce sont les conclusions d’une large étude présentée à la réunion annuelle de l’académie et des sociétés pédiatriques américaines à Baltimore (Maryland) par des chercheurs de l’université de Rochester (Minnesota). D’après leurs résultats, les enfants nourris au sein pendant six mois auraient moins de maladies respiratoires que ceux nourris au lait maternel pendant seulement quatre mois. […].

Comment répartir les fonds alloués à la lutte contre le VIH ?

Caducee.net, le 30 octobre 2001 : Une conférence de deux jours sur l'épidémie de VIH/SIDA se tient actuellement à l'Université Johns Hopkins à Baltimore. Un des objectifs de cette conférence sera de discuter de la meilleure répartition des fonds disponibles pour lutter contre l'épidémie au niveau mondial. […].

Tuberculose : un nouveau test pour détecter Mycobacterium tuberculosis dans les milieux liquides traditionnels de mise en culture du bacille

Caducee.net, le 06 mars 2000 : Des chercheurs américains de l'Université Johns Hopkins de Baltimore (Maryland, USA) rapportent dans le dernier numéro de la revue internationale ‘Journal of Clinical Microbiology’ avoir mis au point un test rapide et efficace de détection de Mycobacterium tuberculosis (MTB) et d’évaluation de susceptibilité de ce bacille aux drogues (drug susceptibility testing) dans les crachats des malades par observation microscopique des milieux de culture. Ce test, appelé MODS (microscopic broth-drug susceptibility assay) détecte la croissance précoce de MTB dans les liquides de culture. […].

Une greffe de cellules souches dans la moelle épinière permet de restaurer une motricité chez des souris paralysées

Caducee.net, le 06 novembre 2000 : Des scientifiques de l'Université Johns Hopkins de Baltimore ont utilisé avec succès une greffe de cellules souches pour restaurer des fonctions motrices chez des rongeurs rendus expérimentalement paralysés. Selon les auteurs de ce travail, cette approche pourrait se révéler prometteuse dans le traitement des maladies du motoneurone, telles que la sclérose latérale amyotrophique ou l'amyotrophie spinale. […].

Des cliniciens américains affirment que la myocardite fulminante est une entité distincte

Caducee.net, le 10 mars 2000 : Au terme d’une vaste étude sur 147 patients présentant une myocardite à la biopsie endomyocardique du septum du ventricule droit et selon les critères histologiques de Dallas, des chercheurs américains du Johns Hopkins Hospital de Baltimore (Maryland, USA) révèlent dans le dernier numéro du New England Journal of Medicine (NEJM) que la myocardite fulminante est une entité clinique distincte ayant un excellent pronostic à long terme. Le Dr Robert McCarthy et ses collègues indiquent par ailleurs qu’un soutien hémodynamique intensif est nécessaire chez les patients atteints d’une myocardite fulminante. […].

Hépatite C chronique : quel traitement pour les patients réfractaires à une monothérapie à l'interféron ?

Caducee.net, le 10 janvier 2001 : Des membres de l'Université Johns Hopkins de Baltimore ont procédé à une analyse de la littérature concernant le traitement de l'hépatite C chronique. L'objectif était de comparer l'efficacité de l'interféron + ribavirine versus interféron seul chez les patients qui n'avaient pas répondu à une monothérapie par interféron. Les stratégies combinées donnent de meilleurs résultats qu'un nouveau traitement à l'interféron. Néanmoins, leur efficacité reste relativement faible. […].

Mutation dans le gène responsable de la mucoviscidose et prédisposition à la rhinosinusite chronique dans la population générale

Caducee.net, le 11 octobre 2000 : Une équipe américaine du Johns Hopkins University School of Medecine (Baltimore ) vient de démontrer qu’une mutation dans le gène responsable de la mucoviscidose prédisposait aux rhinosinusites chroniques. […].

Une nouvelle cible pour la perte de poids

Caducee.net, le 30 juin 2000 : Des chercheurs de la Johns Hopkins University de Baltimore ont identifié une nouvelle cible éventuelle pour le traitement de l'obésité. Ils ont montré par des expériences sur la souris que l'inhibition de l'enzyme responsable de la synthèse des acides gras entraîne une diminution de l'appétit et une perte de poids importante. L'inhibiteur utilisé a un effet transitoire et paraît sans danger selon les auteurs. […].

Un pacemaker biologique transféré par génie génétique chez le cochon d’Inde !

Caducee.net, le 12 septembre 2002 : Des chercheurs de l’institut de cardiobiologie moléculaire de l’université Johns Hopkins à Baltimore (Maryland, EU), reportent dans la revue Nature, la conversion in vivo de cardiomyocytes de cochon d’Inde en cellules donnant le rythme cardiaque (cellules pacemaker), après transfert génétique dans les cellules cardiaques ventriculaires, du gène codant pour un canal à potassium nécessaire à l’activité électrique autonome du muscle cardiaque. […].

La charge virale plasmatique est le principal facteur prédictif du risque de transmission hétérosexuelle du VIH-1

Caducee.net, le 30 mars 2000 : Au terme d’une vaste étude prospective menée auprès de 15127 personnes vivant dans un district rural en Ouganda et destinée à évaluer l’influence de la charge virale par rapport aux facteurs de risque de transmission hétérosexuelle du VIH-1, des chercheurs de l’équipe de Thomas Quinn de la division des maladies infectieuses de la Johns Hopkins University (Baltimore, Maryland, USA) concluent dans une étude à paraître jeudi dans le New England Journal of Medicine (NEJM) que la charge virale plasmatique est le principal facteur prédictif du risque de transmission du virus du sida d’une personne séropositive à son partenaire hétérosexuel et que ce risque est faible lorsque la charge virale plasmatique est inférieure à 1500 copies d’ARN viral par millilitre. […].

De l’importance pronostique de l’étiologie sous-jacente de l’insuffisance cardiaque chez les patients présentant une cardiomyopathie

Caducee.net, le 13 avril 2000 : L’étiologie sous-jacente de l’insuffisance cardiaque a une valeur pronostique chez les patients présentant une cardiomyopathie inexpliquée, conclut dans le dernier numéro du New England Journal of Medicine une étude réalisée par des cardiologues du Johns Hopkins Hospital de Baltimore. […].

Chimioprévention du cancer et analogues de vitamine D

Caducee.net, le 24 août 2000 : Une équipe de la Johns Hopkins University de Baltimore vient de présenter ses travaux sur un analogue de la vitamine D lors du Congrès Annuel de l'American Chemical Society. Selon les premiers résultats, un de ces analogues de la vitamine D permet de prévenir la carcinogenèse multi-étape chez un modèle murin de cancer de la peau. […].

Un régime alimentaire pauvre en graisses et riche en fruits et légumes réduit le taux d'homocystéine

Caducee.net, le 22 août 2000 : Un groupe de recherche, mené par des médecins de la Johns Hopkins University (Baltimore), indique qu'un régime alimentaire appauvri en graisses et riche en fruits et légumes réduit significativement le taux d'homocystéine, facteur de risque reconnu des maladies cardiovasculaires et des thromboses. […].

Quelle est la place des maladies génétiques dans les hospitalisations en pédiatrie ?

Caducee.net, le 02 mai 2001 : La grande majorité des enfants hospitalisés présentent une maladie génétique ou des affections fortement liées au fond génétique de l'individu, selon une étude de pédiatres de l'Université de Caroline du Nord. Le Dr Shawn McCandless a présenté ces résultats au congrès de pédiatrie ("2001 Pediatric Academic Societies and American Academy of Pediatrics meeting") qui se tient actuellement à Baltimore. […].

L'efficacité des thrombolytiques chez les gens âgés semble remise en question

Caducee.net, le 16 mai 2000 : Les thrombolytiques ne permettraient pas d'améliorer la survie des patients de plus de 75 ans hospitalisés pour un infarctus aigu du myocarde. Une étude menée par des médecins de la John Hopkins University de Baltimore suggère que les thrombolytiques augmenteraient la mortalité dans cette catégorie de patients. […].

Les plus