nuance

Une étude américaine fait le point sur l’hypertension et la thérapie antihypertensive en tant que facteurs de risques du diabète de type 2

Des médecins et épidémiologistes de la Faculté de médecine Johns Hopkins (Baltimore, Maryland, USA) et de l’Ecole de santé publique de l’Université du Minnesota à Minnneapolis,ont menée une étude afin de savoir si les thiazidiques et les bêta-bloquants peuvent stimuler après un délai 6 ans le développement d’un diabète de type 2. Au terme d’une étude prospective menée auprès de 12550 adultes non diabétiques, il apparaît au vu des résultats publiés dans le dernier numéro du New England Journal of Medicine (NEJM) que les inquiétudes sur le risque de survenue d’un diabète ne devraient pas empêcher les médecins de prescrire des thiazidiques à des adultes non diabétiques hypertendus. Ces auteurs montrent également par ailleurs que l’emploi de bêta-bloquants semble en revanche augmenter le risque de diabète, mais que cet effet secondaire doit « être évalué par rapport aux bénéfices prouvés de réduction du risque de survenue d’un événement cardiovasculaire ».

Todd Gress et ses collaborateurs rapportent que le risque relatif pour les sujets hypertendus, âgés de 45 à 64 ans, de développer ultérieurement un diabète était de 0,91 après ajustement simultané pour l’âge, la race, l’éducation, l’adiposité, les antécédents familiaux de diabète et les autres comportements hygiéno-diététiques, les maladies coexistantes.

Le RR de diabète ultérieur était par contre de 1,28 pour les sujets hypertendus sous bêta-bloquants.

Source : NEJM, 2000, 342 : 905-12.

Descripteur MESH : Diabète , Diabète de type 2 , Risque , Médecins , Baltimore , Maryland , Médecine , Minnesota , Santé , Santé publique

nuance

Recherche scientifique: Les +

Un nouveau rapport de l'IFPA révèle le lien entre la maladie psoriasique et la santé mentale

Une IA pour détecter précocement les maladies pancréatiques lors des écho-endoscopies

La DNDi et BenevolentAI collaborent pour accélérer la recherche de médicaments vitaux contre la dengue

La FDA a accordé la désignation de procédure accélérée au CMG901 pour le traitement du cancer gastrique ou du cancer de jonction gastro-œsophagienne non résécable ou métastatique qui ont rechuté et/ou qui sont réfractaires aux thérapies approuvées

ASICS - STATE OF MIND INDEX : UNE ÉTUDE MONDIALE SOULIGNE L'IMPACT POSITIF DU SPORT SUR LA SANTÉ MENTALE

La Food and Drug Administration des États-Unis a octroyé la désignation de médicament orphelin au CMG901 pour le traitement du cancer gastrique et de l'adénocarcinome de jonction gastro-œsophagienne

Jubilant Therapeutics Inc. annonce que des inhibiteurs isoformes sélectifs de la PAD4 présentent une sélectivité et une puissance in vitro, une biodisponibilité orale et une activité antitumorale in vivo élevées

Personalis publie de nouvelles données prouvant la capacité d’un algorithme hautement sensible à détecter la perte d’hétérozygotie du gène HLA

La Patient Safety Movement Foundation annonce les dates et la liste des intervenants du 8e Sommet mondial annuel sur la sécurité des patients, la science et la technologie

Traitement de l'APDS : Pharming présente des données positives de l'essai de phase II/III sur le leniolisib