nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Développement embryonnaire

30 résultats triés par date
affichage des articles n° 19 à 37

Clonage animal : une nouvelle étape importante

Caducee.net, le 06 janvier 2000 : Des chercheurs japonais et américains ont pour la première fois réussi à produire des bovins génétiquement identiques en utilisant pour le clonage des cellules adultes préalablement maintenues en culture durant une période prolongée, allant jusqu’à trois mois. […].

Le 26ème Colloque Médecine et Recherche de la Fondation Ipsen de la série Alzheimer : « Le contrôle qualité des protéines dans les maladies neurodégéneratives »

Businesswire, le 10 mai 2011 : Le 26e Colloque Médecine et Recherche de la série Alzheimer, organisé par la Fondation Ipsen, a rassemblé les principaux biologistes cellulaires et moléculaires étudiant les mécanismes utilisés par les cellules pour corriger ou détruire les protéines aberrantes. Leurs travaux contribuent à une meilleure connaissance des causes de la neurodégénérescence et apportent de nouvelles pistes pour la prévention ou le traitement de ces pathologies graves. La réunion, qui a eu lieu à Paris le 9 mai 2011, était organisée par Richard Morimoto (Northwestern University, Evanston, États-Unis) et Yves Christen (Fondation Ipsen, Paris, France). […].

Le 19ème Colloque Médecine et Recherche de la série Neurosciences de la Fondation Ipsen « Epigénétique, cerveau et comportement »

Businesswire, le 19 avril 2011 : Les contributions de cette réunion apportent un échantillon de la formidable palette de connaissances sur les effets épigénétiques. Le développement potentiel de solutions diagnostiques et thérapeutiques est immense, même si la complexité de l’épigénome et les conséquences importantes de modifications même minimes nous invitent à la prudence dans le domaine de la recherche clinique, comme pour tout mécanisme de régulation cellulaire. […].

Une pression mécanique accélère les étapes précoces du cancer du côlon

Caducee.net, le 13 octobre 2008 : Tout n'est pas placé sous le joug des gènes dans la cancérogenèse : à l'Institut Curie, l'équipe d'Emmanuel Farge, directeur de recherche Inserm (UMR 168 CNRS/Institut Curie) vient de montrer en collaboration avec l'équipe de Sylvie Robine (UMR144 CNRS/Institut Curie) qu'une pression mécanique pouvait modifier l'expression des gènes et plus particulièrement activer les oncogènes(1) Myc et Twist, deux acteurs précoces du développement des cancers du côlon.Alors que l'inactivation du gène APC reste l'événement génétique nécessaire au développement de ce type de cancer, une pression mécanique au niveau du côlon donne le « coup d'accélérateur » à la cancérogenèse dans leurs modèles animaux. Et si l'essor de la masse tumorale était, elle-même, à l'origine de cette pression ? Cette découverte publiée dans Human Science Frontier Journal entraîne les chercheurs sur le terrain de la mécano-sensibilité du vivant dans le champ tumoral, et ouvre de nouveaux champs d'investigation. […].

Un pas de géant pour la marche des cellules

Caducee.net, le 23 novembre 2001 : Des chercheurs américains, suédois et français ont mis en évidence la structure moléculaire d’un complexe protéique, appelé ‘complexe Arp2/3’, qui initie le mouvement des cellules eucaryotes. Cette découverte va, selon leurs auteurs, révolutionner le monde de la biologie du mouvement cellulaire. […].

Un gène impliqué dans une forme familiale isolée d’hypoparathyroïdie

Caducee.net, le 23 octobre 2001 : Une équipe américaine publie ses travaux dans la revue The Journal of Clinical Investigation sur la découverte d’un cas isolé d’hypoparathyroïdie familiale caractérisé par une perte du gène gcmb, un facteur de transcription exclusivement exprimé dans les cellules parathyroïdiennes. […].

La microscopie électronique peut aider à la réussite d’une implantation embryonnaire

Caducee.net, le 18 octobre 2001 : Une étude australienne sur l’infertilité féminine rapporte le cas d’une fécondation In vitro (FIV) par transfert d’embryons réussie chez une femme déclarée stérile ayant bénéficié d’examens utérins consécutifs par microscopie électronique et d’un traitement hormonal adapté à ces observations. […].

Un 'gène du langage’ découvert

Caducee.net, le 04 octobre 2001 : Notre capacité à parler est-elle gouvernée par nos gènes ? C’est ce vers quoi tendent les conclusions d’un travail publié aujourd’hui dans la revue Nature présentant la découverte chez deux familles affectées depuis plusieurs générations par de sévères troubles du langage et de la parole, d’un gène autosomal dominant impliqué dans la transmission héréditaire de ces désordres. […].

Des gènes responsables des syndromes de la fente palatine et du bec de lièvre identifiés

Caducee.net, le 18 septembre 2001 : La revue Nature Genetics publiera dans son numéro d’octobre deux études sur la première découverte de gènes impliqués dans certaines formes de fentes palatines et de becs de lièvre. Ces découvertes ouvrent la voie du développement de la recherche génétique de ces affections multigéniques. […].

c-Myc est essentiel à la néo-angiogenèse durant le développement tumoral

Caducee.net, le 03 octobre 2002 : Le proto-oncogène c-Myc, un facteur de transcription connu depuis longtemps pour son implication dans le développement de certaines tumeurs, contribuerait également de manière centrale à leur progression, en promouvant la vascularisation de celles-ci durant la phase de prolifération des cellules malignes. C-Myc devient ainsi une nouvelle cible potentielle dans le traitement anti-cancéreux inhibiteur de l’angiogenèse. […].

Cancer : une nouvelle piste pour bloquer la croissance tumorale et la formation des métastases

Caducee.net, le 18 mai 2000 : Un mécanisme cellulaire à l'origine de l'invasion des tissus par les cellules tumorales vient d'être identifié. Des chercheurs américains et japonais ont démontré que deux protéines nommées RAGE et amphotérine, qui interagissent selon un mode récepteur-ligand, constituent un point de contrôle qui régule non seulement l'invasion des tissus avoisinants mais aussi la croissance des cellules tumorales et la formation de métastases. […].

Des souris transgéniques qui surexpriment l’IGF-II dans les cellules bêta pancrétiques développent un diabète de type 2

Caducee.net, le 04 avril 2000 : La surexpresion d’IGF-II (insulin-like growth factor-II) par les cellules bêta des îlots pancréatiques peut entraîner un diabète de type 2 chez la souris. L’hyperplasie des ilôts et l’hypersécrétion d’insuline peuvent survenir précocement dans la pathogénèse de cette maladie, rapportent des chercheurs de l’Université autonome de Barcelone dans le dernière livraison du Journal of Clinical Investigation. […].

nuance

Les plus

12