nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Euthanasie

11 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

L'euthanasie

Elisabeth Faure, le 15 décembre 2001 : Ethymologiquement, "euthanos" signifie la "bonne mort". "Autrefois synonyme de mort calme et sans souffrances, ce terme est aujourd'hui réservé à la pratique qui consiste à hâter la mort d'un malade incurable, dans le dessein d'abréger ses souffrances." Définition extraite du Dictionnaire de Médecine Flammarion. On distingue deux types d'euthanasies : - l'euthanasie active : c'est le geste d'un tiers qui donne la mort. - l'euthanasie passive : c'est l'arrêt des traitements qui abrège la vie lorsque le cas est désespéré. Certains disent que c'est un refus d'acharnement thérapeutique. […].

Une étude sur l'attitude des cancérologues américains face à l'euthanasie et au suicide médicalement assisté

Caducee.net, le 03 octobre 2000 : Une étude réalisée auprès de plus de 3000 cancérologues américains montre que 3,7 % et 10,8 % d'entre eux ont déjà procédé à une euthanasie ou ont participé à un suicide assisté. Les cancérologues n'ayant pas réussi à prodiguer tous les soins jugés nécessaires étaient plus enclins à pratiquer l'euthanasie. […].

Interruption de vie dans les unités de soins intensifs françaises

Caducee.net, le 08 janvier 2001 : Une étude française, publiée dans le Lancet, indique que la moitié des décès enregistrés dans les unités de soins intensifs sont précédés par une décision d'interrompre les soins apportés au patient. La décision de ne pas entreprendre de traitement ou de l'arrêter est prise le plus souvent par le personnel médical. Réalisée en 1997, cette enquête souligne le vide juridique qui entoure la prise de telles décisions. […].

Une étude sur l'attitude des patients en phase terminale face à l'euthanasie

Caducee.net, le 13 septembre 2000 : Des médecins canadiens ont interrogé des patients cancéreux en phase terminale sur leur sentiment face à l'euthanasie ou au suicide médicalement assisté. Parmi les personnes interrogées, 73 % se sont déclarées favorables à la légalisation de l'euthanasie, la douleur et le droit de l'individu étant les principales raisons invoquées. […].

Euthanasie et suicide médicalement assisté : l'état psychologique du patient est déterminant

Caducee.net, le 15 novembre 2000 : Plus de la moitié des patients en phase terminale soutiennent le recours à l'euthanasie ou au suicide médicalement assisté dans une situation hypothétique. Cependant, ils sont seulement 10,6 % à l'envisager sérieusement pour leur propre personne. Une étude publiée aujourd'hui dans le Journal of American Medical Association a identifié plusieurs facteurs pouvant influencer l'attitude des patients face à ces deux éventualités. […].

Nouveau-nés et décision de fin de vie

Caducee.net, le 12 avril 2005 : Une étude parue dans le Lancet revient sur la prise en charge des nourrissons et très jeunes enfants dans un état critique et aborde notamment la question de l'euthanasie chez ces patients. […].

Euthanasies et suicides assistés par un médecin : pas si simple

Caducee.net, le 25 février 2000 : Il peut y avoir des problèmes cliniques lors de la réalisation des euthanasies et des suicides assistés par un médecin, révèle une étude néerlandaise publiée dans le New England Journal of Medicine et réalisée par l’équipe du Dr Johanna Groenwound du Department of Public Health de L’Erasmus University de Rotterdam (Pays-Bas). Ces chercheurs ont classé les problèmes cliniques en problèmes techniques, telles que les difficultés d’insertion du cathéter intraveineux, les complications, telles que les myoclonies (contractions brèves et involontaires de plusieurs muscles) ou les vomissements, ou les problèmes de réalisation, tels que les délais plus longs que prévus entre l’administration des médicaments dangereux censés entraîner la mort et le décès lui-même. […].

Importance de l’euthanasie médicale en Flandres

Caducee.net, le 24 novembre 2000 : Une étude parue dans le Lancet montre que les décisions de mettre un terme à la vie sont relativement fréquentes dans la pratique médicale en Flandres, avec un taux important d’administration de substances létales sans demande explicite de la part du patient. […].

Des doses croissantes d'opioïdes en fin de vie n'écourtent pas la survie des patients

Caducee.net, le 28 juillet 2000 : Une augmentation prononcée de la dose d'opioïdes chez des patients en unité de soins palliatifs n'écourte pas le délai jusqu'au décès du patient, révèle une étude publiée dans le Lancet. […].

Le code de déontologie des infirmiers entre en vigueur.

Le code de déontologie des infirmiers entre en vigueur.

Caducee.net, le 05 décembre 2016 : C'est le 27 novembre dernier après des années d'atermoiements que le décret créant le premier code de déontologie des infirmiers est paru au journal officiel. […].

FIN DE VIE : Vincent Lambert et tous les autres…

FIN DE VIE : Vincent Lambert et tous les autres…

Valérie Sugg, le 21 mai 2019 : Pendant près de 20 ans, Valérie Sugg a travaillé dans un service de cancérologie hospitalier en accompagnement des personnes malades, de leurs proches souvent vers la rémission, mais parfois, aussi, dans un accompagnement en fin de vie. Elle nous parle de la complexité de l’histoire familiale de Vincent Lambert, de son état végétatif et du combat médiatisé, mais aussi des autres, de beaucoup d’autres, souvent atteints de maladies incurables en phase palliative, qui ne parviennent pas à être entendus dans leur choix de fin de vie. Un sondage IFOP publié le 3 janvier 2019 confirme que 89 % des Français sont favorables à une nouvelle loi légalisant le suicide assisté et/ou l’euthanasie. Que vient illustrer la situation de Vincent Lambert de la particularité française au sein d’une Europe beaucoup plus active sur ce sujet ? […].

nuance

Les plus