nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Mutagenèse

4 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Comment se réplique le génome quand il est endommagé par un cancérogène chimique ?

CNRS, le 22 mai 2003 : Pour la première fois, des chercheurs ont pu mesurer, en temps réel, ce qui se passe quand l’ADN endommagé se réplique dans une cellule. Cette étude, menée par l’équipe de Robert Fuchs, directeur de l’unité (1) Cancérogenèse et mutagenèse moléculaire et structurale, CNRS, Strasbourg, montre comment la machinerie cellulaire arrive à répliquer son génome malgré la présence de dommages sur l’ADN. Ces résultats mettent en lumière le mécanisme de formation des mutations à l’origine de toutes formes de cancer et sont publiés dans la revue Science du 23 mai 2003. […].

La combinaison zidovudine-didanosine est associée à potentialisation des mutations dans des cellules humaines

Caducee.net, le 31 octobre 2000 : Les inhibiteurs nucléosidiques de la transcriptase inverse sont largement utilisés dans le traitement de l'infection au VIH et dans la prévention de la transmission materno-fœtale. Cependant, des travaux publiés dans les Proceedings of the National Academy of Sciences indiquent que la combinaison de deux de ces inhibiteurs (zidovudine+didanosine) augmente le taux d'incorporation dans l'ADN et donc le risque de mutation. Selon les auteurs, cette potentialisation pourrait éventuellement représenter un risque chez les enfants exposés in utero à ces deux inhibiteurs de la transcriptase inverse. […].

L’acétylation de p53 est cruciale pour sa fonction régulatrice au sein de la cellule

Caducee.net, le 21 décembre 2001 : Une équipe de chercheurs du Wistar Institute (Philadelphie, EU) ont caractérisé l’importance de l’acétylation du suppresseur de tumeur et facteur de transcription p53 dans la cascade d’évènements moléculaires conduisant à établir sa fonction normale de contrôle des gènes de la croissance cellulaire. Son acétylation serait fondamentale et étroitement liée au recrutement d’autres activateurs et des HATs (Histone acetyltransferases), et se produirait après sa liaison à l’ADN. […].

Une piste pour éradiquer les infections de l’estomac de la moitié de la population mondiale

Une piste pour éradiquer les infections de l’estomac de la moitié de la population mondiale

CEA, le 25 novembre 2019 : Une collaboration franco-indienne a identifié un mécanisme important dans la transmission de résistances aux antibiotiques qui sont la cause majeure de l’échec des thérapies visant l’éradication de Helicobacter pylori, bactérie qui infecte la moitié de la population mondiale. Ce résultat fait l’objet d’une publication dans Nature Communication, le 25 novembre 2019. […].

nuance

Les plus