nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Neisseria

10 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

La gonorrhée

F. Campagne, le 15 mai 2000 : Incidence L'incidence annuelle des maladies sexuellement transmissibles guérissables, ce qui exclut le SIDA, est de 333 millions de cas. Les gonococcies sont parmis les quatre MST les plus répandues à l'heure actuelle avec une incidence de 62 millions de cas à travers le monde. O.M.S. […].

BD annonce le marquage CE des dispositifs d'analyse BD ProbeTec(TM) Qx avec amplification d'ADN afin d'améliorer le dépistage des bactéries Chlamydia trachomatis et Neisseria gonorrhoeae

PR Newswire, le 10 février 2009 : BALTIMORE, February 11 /PRNewswire/ -- BD Diagnostics, division de BD (Becton, Dickinson and Company), a annoncé aujourd'hui le marquage CE des dispositifs d'analyse BD ProbeTec(TM) Chlamydia trachomatis (CT) Qx avec amplification d'ADN et BD ProbeTec(TM) Neisseria gonorrhoeae (GC) Qx avec amplification d'ADN qui seront utilisés avec le système BD Viper(TM) doté de la technologie XTR(TM). […].

Wyeth annonce la mise sur le marché français de MENINGITEC™

Wyeth, le 10 octobre 2001 : Wyeth annonce la mise sur le marché de MENINGITEC™, 1er vaccin contre la méningite à méningocoques C (due à Neisseria meningitidis du sérogroupe C) indiqué dès l'âge de 2 mois. MENINGITEC™ est indiqué dans l'immunisation active des nourrissons à partir de 2 mois, des enfants, des adolescents et des adultes pour la prévention des maladies invasives dues à Neisseria meningitidis du sérogroupe C . MENINGITEC™ a obtenu son autorisation de mise sur le marché le 11 janvier dernier. Il va permettre d'aider à prévenir cette forme de méningite mortelle dans plus de 10% des cas malgré l'antibiothérapie ou pouvant entraîner des séquelles lourdes et définitives. Avec PREVENAR@, vaccin pneumococcique osidique conjugué adsorbé, MENINGITEC™ accroît l'arsenal thérapeutique de Wyeth pour lutter contre les méningites bactériennes. […].

Alexion obtient un avis favorable du Comité des médicaments à usage humain (CHMP) pour le Soliris® (eculizumab) dans le traitement des patients atteints du syndrome hémolytique et urémique atypique (SHUa) dans l'Union européenne

Businesswire, le 23 septembre 2011 : Il n'existe pas de thérapies approuvées pour le traitement du syndrome hémolytique et urémique atypique (SHUa) en Europe. Le syndrome aHUS est une maladie génétique ultra-rare potentiellement mortelle qui détruit progressivement les organes vitaux, aboutissant à l'AVC, la crise cardiaque, la défaillance rénale et au décès. 1 La morbidité et la mortalité précoce en cas de syndrome hémolytique et urémique atypique sont entraînées par l'activation chronique incontrôlée du complément, conduisant à la formation de caillots sanguins dans les petits vaisseaux sanguins dans tout l'organisme, connus sous le nom de microangiopathie thrombotique ou MAT. 2,3En dépit des soins de support actuels, plus de la moitié des patients atteints de syndrome hémolytique et urémique atypique décèdent, nécessitent une dialyse rénale ou présentent des lésions rénales permanentes au cours de l'année suivant la pose du diagnostic.4 […].

De nouvelles méthodes de barrière sont peut-être d'un emploi plus facile

FIH, le 01 janvier 2000 : Diaphragmes, éponges et capes cervicales évoluent. La prochaine génération de diaphragmes et de capes cervicales devrait être plus facile à insérer et à retirer, tout en ayant une meilleure stabilité pendant les rapports sexuels. Cette génération sera en caoutchouc silicone, dont la durée de conservation est supérieure à celle du latex et dont l'emploi est possible par les femmes allergiques au caoutchouc naturel. Quant aux futures éponges vaginales, elles devraient surtout se distinguer par des doses inférieures de spermicide pour réduire leur pouvoir irritant. […].

DIU : déconseillé en cas de risque accru de MST De récentes études suggèrent cependent que certaines femmes à risque d'infection puissent utiliser les DIU.

FIH, le 01 janvier 2000 : Les dispositifs intra-utérins (DIU) sont contre-indiqués ou peu souhaitables chez les femmes infectées par une maladie sexuellement transmissible (MST), notamment par le VIH, ou exposées au risque d'une telle maladie. […].

Les risques pour la santé reproductive des hommes

FIH, le 01 janvier 2000 : Les maladies, les cancers et l'exposition aux toxines de l'environnement menacent la fertilité des hommes. Plusieurs dangers menacent la santé reproductive de l'homme. Certains, comme les maladies sexuellement transmissibles (MST), peuvent être évités. Mais, à partir du moment où les moyens de protection sont inconnus ou indisponibles, ou s'ils échouent ou ne sont pas utilisés, les MST mettent en danger non seulement la fertilité et la santé de l'homme mais aussi celles de son partenaire. […].

Pfizer est désormais titulaire des Autorisations de Mise sur le Marché (AMM) des vaccins NeisVac® et TicoVac®

PFIZER, le 13 mai 2015 : Pfizer a annoncé avoir finalisé l'intégration des vaccins commercialisés de Baxter comprenant les vaccins NeisVac® (vaccin méningococcique polyosidique du groupe C – conjugué, adsorbé) et TicoVac® (vaccin de l’encéphalite à tiques – virus entier inactivé), suite au transfert des Autorisations de Mise sur le Marché (AMM) des deux vaccins le 30 avril dernier. […].

Pfizer est désormais titulaire de l’Autorisation de Mise sur le Marché (AMM) et exploitant du vaccin Nimenrix®

PFIZER, le 18 février 2016 : Pfizer annonce avoir finalisé l'intégration du vaccin Nimenrix® (vaccin méningococcique conjugué des groupe A, C, W135 et Y. Suite à l’acquisition du vaccin en 2015, il est désormais titulaire de l’AMM et exploitant. Par cette acquisition, Pfizer renforce son portefeuille de vaccins et son engagement dans la prévention des méningites à méningocoques. […].

Méningites bactériennes en Afrique

Institut Pasteur, le 18 septembre 2002 : A la suite de missions au Sahel, l'Institut Pasteur et l'AMP* ont mis en évidence l'émergence d'un nouveau variant de méningocoque (W135) qui semble se répandre dans la "ceinture africaine de la méningite". Inquiets de cette situation, ils se sont engagés, en collaboration avec des centres de recherche en Afrique, dans un programme recherche-action de 5 ans. […].

nuance

Les plus