nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Produits laitiers

47 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Des produits laitiers contre le diabète

Caducee.net, le 14 mai 2005 : La consommation de produits laitiers pauvres en graisses pourrait aider à réduire le risque de développer un diabète de type 2, selon les conclusions d'une enquête épidémiologique. […].

La listeriose

E.Faure, le 15 juin 2003 : Le 7 janvier 2000, le gouvernement français a lancé une "alerte grave" dans toute l'Europe. Six cas de listériose ont en effet été découverts ces derniers jours en France : deux personnes sont mortes (un nouveau-né prématuré âgé de 20 jours et une personne de 75 ans), une est dans le coma. A l'origine de ce drame : la consommation de produits de charcuterie de la société Coudray, filiale de Paul Prédault. Produits qui viennent d'ailleurs d'être retirés de la distribution. Nous vous proposons de suivre avec nous l'actualité de ces derniers jours. Dépêches […].

Le lait diminuerait les risques de cancer du colon

Caducee.net, le 13 décembre 2001 : Ce sont les conclusions d’une étude finlandaise publiée dans la revue European Journal of Clinical Nutrition sur la consommation de produits laitiers et l’incidence des cancers du colon et du rectum. Le lait et ses dérivés diminueraient de plus de la moitié les risques de cancer colorectal, en revanche les produits laitiers fermentés augmenteraient le risque de cancer colorectal. […].

Prévenir le syndrome métabolique par les produits laitiers

Caducee.net, le 24 avril 2002 : Les produits laitiers réduiraient le risque de développer un syndrome métabolique chez les personnes en surcharge pondérale. Ceci est la conclusion d'une étude publiée aujourd'hui dans le JAMA. Selon les auteurs, une consommation plus importante de produits laitiers serait ainsi capable de diminuer le risque cardiovasculaire et le risque de diabète de type 2. […].

Effets sur la tension artérielle d’un régime pauvre en sel et d’un régime riche en matières végétales et pauvre en graisses

Caducee.net, le 04 janvier 2001 : D’après une étude américaine parue dans le New England Journal of Medicine, un régime pauvre en sel ou un régime riche en légumes, fruits et produits laitiers allégés en matières grasses abaissent de manière significative la tension artérielle aussi bien chez les individus hypertendus que normotendus. Les effets sur l’abaissement de la tension artérielle sont encore plus importants quand ces deux régimes sont associés. […].

Peut-on vraiment ne pas supporter le lait ?

Nutrinews, le 01 janvier 2000 : Un entretien avec le Dr Francis Raul […].

Sans calcium, plus dure sera la chute !

INRA, le 01 janvier 2000 : Mesdames, ne vous décalcifiez pas ! Sans doute savez-vous que l’ostéoporose est une affection très fréquente chez la Femme après la ménopause et que ses conséquences sont dramatiques : lui sont attribués 70 000 tassements vertébraux et 50 000 fractures du col du fémur en France par an. […].

Un tout petit monde

EUFIC, le 01 janvier 2000 : Chacun sait que les microbes sont impliqués dans le pourrissement de la nourriture et dans les intoxications alimentaires. Mais peu de gens se doutent que derrière ces bactéries néfastes (pathogènes), se cachent des micro-organismes non seulement essentiels et bénéfiques à notre existence, mais aussi pourvoyeurs du goût et de la variété de notre nourriture. […].

Plus de fruits chez l'enfant = moins d'ostéoporose chez l'adulte

APRIFEL, le 01 janvier 2000 : Parmi les facteurs nutritionnels influençant la densité osseuse, l'attention a été surtout focalisée sur le calcium. Bien d'autres micronutriments, jusqu'alors négligés, peuvent jouer un rôle. Il existe notamment une relation positive entre les apports alimentaires en zinc, magnésium, potassium, fibres ou vitamine C et la masse osseuse. Des micronutriments largement représentés dans les fruits et les légumes, qui prouvent que ces derniers ont vraisemblablement un effet bénéfique sur la qualité de l'os. […].

Le cholestérol et les phytostérols alimentaires contribuent directement aux maladies cardiaques

Le cholestérol et les phytostérols alimentaires contribuent directement aux maladies cardiaques

PRNEWSWIRE, le 06 août 2020 : La variabilité génétique de l'absorption du cholestérol et du phytostérol influence le risque de maladie cardiovasculaire […].

L’intolérance au lactose, une affection qui n’est pas anodine, encore peu diagnostiquée

L’intolérance au lactose, une affection qui n’est pas anodine, encore peu diagnostiquée

Caducee.net, le 14 mars 2018 : Douleurs abdominales, diarrhées, ballonnements, constipations, nausées, migraines… Tous  ces « petits maux du quotidien » peuvent  être sources  de gêne. Lorsqu’ils  se font récurrents,  voire systématiques,  ils peuvent  avoir une origine  physiologique : l’intolérance  au lactose.   […].

Pourquoi les os des femmes se brisent-ils plus facilement que leur coeur ?

Nutrinews, le 15 juillet 2002 : Si les femmes sont peut-être plus romantiques que les hommes, leur cœur est indiscutablement plus résistant. En revanche, leur squelette est plus vulnérable et la grande majorité des fractures liées à l'ostéoporose survient chez les femmes. Pourquoi ces spécificités féminines ? C'est ce qu'ont tenté d'expliquer les spécialistes réunis par le CERIN fin octobre à Paris lors du colloque européen "Femmes et Nutrition"*. […].

Obésité et précarité: mieux comprendre les liens pour tenter d'enrayer le cercle vicieux

CERIN, le 12 octobre 2001 : L'obésité est en constante augmentation en France depuis 30 ans à tel point qu'on parle d'épidémie: 8 à 10% des adultes (jusqu'à 17% dans les milieux défavorisés) et 10 à 12% des enfants sont concernés. S'il est exact de dire que l'obésité est toujours le résultat d'une inadéquation entre les apports énergétiques (ce que l'on mange) et les dépenses énergétiques (activité physique et métabolisme), ces explications ne suffisent pas. […].

Un régime alimentaire pauvre en graisses et riche en fruits et légumes réduit le taux d'homocystéine

Caducee.net, le 22 août 2000 : Un groupe de recherche, mené par des médecins de la Johns Hopkins University (Baltimore), indique qu'un régime alimentaire appauvri en graisses et riche en fruits et légumes réduit significativement le taux d'homocystéine, facteur de risque reconnu des maladies cardiovasculaires et des thromboses. […].

Le microbiote intestinal et le syndrome métabolique : révélations sur les mécanismes cachés

Caducee.net, le 07 février 2013 : Selon les estimations, 300 millions de personnes sur la planète souffrent d'obésité, une pathologie étroitement liée, entre autres problèmes, à une insulinorésistance, à un diabète, à une inflammation et à une élévation du risque de maladie cardiovasculaire. Comme le professeur Patrice D. Cani (Université de Louvain, Belgique) et son équipe viennent le dévoiler au-travers de récentes recherches, le microbiote intestinal, le système cannabinoïde de l'organisme lui-même, ainsi que les fuites de la barrière intestinale, forment un entrelacs de facteurs sous-jacents à ce syndrome métabolique. […].

Régime méditerranéen et mortalité

Caducee.net, le 26 juin 2003 : De nouveaux chiffres viennent confirmer les bénéfices apportés par le régime méditerranéen. […].

Modifier le mode de vie pour réduire l’hypertension : ça marche

Caducee.net, le 24 avril 2003 : Une large étude publiée dans le JAMA montre clairement qu’il est possible de mieux contrôler la pression artérielle en adoptant un style de vie plus sain et en favorisant un régime alimentaire équilibré. Ces mesures se traduisent par une réduction significative de la pression artérielle et donc du risque cardiovasculaire. […].

Le régime végétalien n'a rien avoir avec le décès du jeune enfant de la Seine-Maritime

PR Newswire, le 04 avril 2008 : WASHINGTON, April 5 /PRNewswire/ -- Le régime végétalien n'a rien avoir avec le décès du jeune enfant d'onze mois de la Seine-Maritime. Sa mort tragique a été causée par des diarrhées et une bronchite mal soignées. […].

nuance

Les plus

123