nuance

Endiguer l'épidémie d'obésité : de nouvelles recherches montrent que, globalement, le système Weight Watchers fonctionne

STOCKHOLM, July 13, 2010 /PRNewswire/ -- De nouvelles recherches présentées lors du Congrès international sur l'obésité (International Congress on Obesity, ICO) montrent encore une fois comment Weight Watchers aide les gens à perdre du poids efficacement. Les recherches soulignent également le potentiel de la société pour approfondir sa collaboration avec des prestataires de santé publique du monde entier, en vue d'enrayer l'épidémie d'obésité.

« De nouvelles recherches menées dans des pays aussi différents que la Chine, l'Espagne, l'Australie, l'Allemagne et le Royaume-Uni, montrent que la méthode éprouvée par Weight Watchers permet une perte de poids significative non seulement aux États-Unis, comme l'avaient confirmé des études précédentes, mais également dans d'autres contextes culturels. Nous sommes fiers de nos efforts pour endiguer l'épidémie et de notre contribution à la science de l'obésité. Nous avons publié 61 écrits scientifiques originaux qui soulignent l'efficacité de notre approche. C'est ce qui rend Weight Watchers unique parmi les services commerciaux dédiés à la perte de poids », affirme David Kirchhoff, Président et PDG de Weight Watchers International Inc.

David Kirchhoff, ainsi que les cadres de Weight Watchers, prestataire leader en matière de services dédiés à la perte de poids, se joignent à 3 000 scientifiques, décideurs et professionnels de santé à l'occasion du Congrès international sur l'obésité (International Congress on Obesity, ICO) organisé à Stockholm du 11 au 15 juillet.

Susan Jebb, directrice du département Nutrition et santé (Nutrition & Health Research) au Conseil de la recherche médicale (Medical Research Council) du Royaume-Uni, a également dirigé le projet international phare en matière de recherche d'efficacité, qui est publié aujourd'hui. Les premiers résultats indiquent que 61 % des personnes achevant le programme Weight Watchers obtiennent une perte de poids au minimum égale à 5 % de leur poids initial, contre seulement 32 % pour les personnes suivant un programme standard prescrit dans le cadre de soins de santé généraliste. Selon Susan Jebb : « Les recherches montrent que la participation au programme Weight Watchers mène à une perte de poids significative sur le plan médical. »

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) prévoit 2,3 milliards de personnes en surpoids à l'horizon 2015, dont plus de 700 millions d'obèses ; dans l'Union européenne, l'obésité représente 7 % des dépenses de santé. Malgré ces données, les systèmes de santé du monde entier subissent une pression de plus en plus forte pour répondre à ce problème de santé, tandis que les ressources n'en finissent pas de diminuer.

Melanie Stubbing, Présidente à l'international de Weight Watchers International Inc., et qui participe également au Congrès international sur l'obésité (International Congress on Obesity, ICO), observe : « Là où les prestataires de santé publique peuvent eux aussi apporter des solutions efficaces, ils se trouvent limités en temps et en ressources ; Weight Watchers est déjà équipé pour leur apporter son concours en leur proposant des services efficaces et cohérents en termes de temps et de lieu, en accord avec les cultures locales. Weight Watchers est un service de gestion pondérale abordable et modulable qui vient en complément des services proposés par des systèmes de santé débordés. »

CONFÉRENCE INTERNET : 13 Juillet 2010, 12h-13h (HEC), avec Melanie Stubbing et des intervenants experts.

Pour plus d'informations, veuillez envoyer un email, téléphoner ou visiter le site : http://www.weightwatchers.com/about/prs/wwi_template.aspx?GCMSID=1186041

©2010 - PR Newswire - Touts droits réservés

Descripteur MESH : Obésité , Santé , Santé publique , Perte de poids , Temps , Personnes , Recherche , Union européenne , Allemagne , Surpoids , Soins , Organisation mondiale de la santé , Internet , Espagne , Dépenses de santé , Conseil , Australie

nuance

Epidémiologie: Les +