nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Rheum

13 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Une étude de phase III a montré que le nintedanib ralentit le déclin de la fonction pulmonaire chez les patients atteints de pneumopathie interstitielle diffuse associée à une sclérodermie systémique

Une étude de phase III a montré que le nintedanib ralentit le déclin de la fonction pulmonaire chez les patients atteints de pneumopathie interstitielle diffuse associée à une sclérodermie systémique

Boehringer Ingelheim, le 21 mai 2019 : Boehringer Ingelheim a annoncé aujourd’hui que l’étude SENSCIS® avait atteint son critère principal d’évaluation : la réduction du taux annuel de déclin de la capacité vitale forcée (CVFa) chez les patients atteints de pneumopathie interstitielle diffuse associée à une sclérodermie systémique (ScS-PID). Les résultats montrent que le nintedanib ralentit le déclin de la fonction pulmonaire chez les patients atteints de ScS-PID versus placebo. Le nintedanib réduit de 44 % le déclin de la fonction pulmonaire, évaluée par la CVF sur 52 semaines1. Ces nouvelles données ont été publiées aujourd’hui dans le New England Journal of Medecine (NEJM) et présentées à la communauté médicale lors de l’American Thoracic Society (ATS), à Dallas, États-Unis. […].

Les données publiées dans The Lancet démontrent la non-infériorité du CT-P13 par rapport à l'infliximab de référence dans le traitement des maladies inflammatoires intestinales

Celltrion Healthcare, le 28 mars 2019 : Le CT-P13 est déjà approuvé pour le traitement de huit maladies auto-immunes, notamment la MC, une forme de maladie inflammatoire intestinale (MII), dans plus de 80 pays, y compris les États-Unis, le Canada, le Japon et dans toute l'Europe. Il a été approuvé par l'EMA en 2013, et par la FDA en 2016. […].

« Covid Longs » : les AINS et l’ibuprofène peuvent être utilisés selon les règles de prescription usuelles selon la HAS

« Covid Longs » : les AINS et l’ibuprofène peuvent être utilisés selon les règles de prescription usuelles selon la HAS

GRAINS, le 03 janvier 2022 : Depuis le début de la crise sanitaire et en vertu du principe de précaution, les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), dont l’ibuprofène, ont été écartés de l’offre de soins chez les patients atteints de COVID. En mars 2020, les AINS sont considérés comme potentiel facteur aggravant de la COVID, à l’époque encore méconnue. Les autorités sanitaires et gouvernementales ont alors adopté une attitude de protection de la population et le Haut Conseil de la santé publique et l’ANSM ont déconseillé leur usage en cas de COVID. […].

Polyarthrite rhumatoïde et taux de la protéine C réactive après une arthroplastie

Caducee.net, le 14 février 2001 : Une étude parue dans Annals of the Rheumatics Diseases montre qu’une mesure régulière de la protéine C réactive avant et après une arthroplastie totale de la hanche ou du genoux de patients souffrant de polyarthrite rhumatoïde permet de détecter une éventuelle complication postopératoire. […].

Hormonothérapie substitutive et prévention de l’arthrose

Caducee.net, le 14 mars 2001 : Un traitement hormonal substitutif à long terme semble protéger les femmes de l’arthrose du genou, comme le montre une étude australienne parue dans le numéro d’avril de Annals of the Rheumatic Diseases. […].

Polyarthrite rhumatoïde : quels sont les facteurs de risque ?

Caducee.net, le 17 septembre 2001 : Une équipe de médecins suédois vient d'identifier plusieurs facteurs qui paraissent associés au risque de développer une polyarthrite rhumatoïde. Détaillés dans le numéro d'octobre des Annals of Rheumatic Diseases, ces résultats n'ont néanmoins pas permis de donner une cause à cette maladie. […].

Le titre en anticorps antinucléaires est plus élevé dans les formes sévères d'athérosclérose

Caducee.net, le 21 janvier 2002 : Un nombre croissant de travaux souligne le rôle de l'inflammation dans la pathogénie de l'athérosclérose. Des auteurs anglais viennent de montrer que la présence d'anticorps antinucléaires, souvent associée aux maladies auto-immunes, est plus fréquente dans les cas d'athérosclérose avancée que chez les sujets sains. Ces auteurs posent la question du rôle de ces anticorps dans la maladie coronarienne et sur leur utilité en tant que marqueurs. […].

L’allaitement associé à une diminution du risque de polyarthrite rhumatoïde ?

Caducee.net, le 16 mai 2008 : Selon des résultats publiés cette semaine dans la revue Annals of the Rheumatic Diseases, les femmes qui ont allaité pendant plus d’un an auraient un risque plus faible de développer une polyarthrite rhumatoïde (PR). […].

La consommation d’alcool est associée à un risque de polyarthrite rhumatoïde (PR) plus faible

Caducee.net, le 24 juin 2008 : Ces résultats présentés par Källberg et collaborateurs reposent sur l’analyse des données de deux études cas-contrôles (EIRA et CACORA). L’objet était d’évaluer l’existence éventuelle d’une association entre la PR et la consommation d’alcool, le tabagisme et de facteurs génétiques liés à la PR. L’étude regroupait les données de plus de 1200 cas et 977 contrôles. […].

La météo influence-t-elle la douleur ressentie dans la fibromyalgie ?

Caducee.net, le 12 février 2002 : C’est la question que ce sont posés deux médecins chercheurs norvégiens qui publient leurs résultats dans la revue Annals of the Rheumatic diseases. D’après les auteurs, il n’a pas été constaté de corrélation statistique entre la douleur fibromyalgique et l’évolution du temps, même si un groupe de patients (les moins touchés par les symptômes douloureux) pourrait être influencé par celui-ci. […].

Celgene reçoit un avis favorable du CHMP pour OTEZLA® (apremilast), le premier inhibiteur oral de la PDE4 pour le traitement des patients atteints de psoriasis et de rhumatisme psoriasique

Celgene International Sàrl, le 25 novembre 2014 : For the treatment of moderate-to-severe chronic plaque psoriasis in adult patients who failed to respond to or, who have a contraindication to, or are intolerant to other systemic therapy including cyclosporine, methotrexate or psoralen and ultraviolet-A light (PUVA). Alone or in combination with Disease Modifying Antirheumatic Drugs (DMARDs), for the treatment of active psoriatic arthritis (PsA) in adult patients who have had an inadequate response or who have been intolerant to a prior DMARD therapy. […].

Cosentyx® (secukinumab) obtient deux extensions d’AMM dans deux indications : la spondylarthrite ankylosante et le rhumatisme psoriasique

Cosentyx® (secukinumab) obtient deux extensions d’AMM dans deux indications : la spondylarthrite ankylosante et le rhumatisme psoriasique

NOVARTIS, le 14 janvier 2016 : Novartis a annoncé que la Commission européenne autorisait l’utilisation de Cosentyx® (secukinumab, à la dose de 150 mg solution injectable) seul ou en association avec le méthotrexate (MTX), dans le traitement du rhumatisme psoriasique actif chez l'adulte lorsque la réponse aux traitements de fond antirhumatismaux (DMARDs) antérieurs a été inadéquate ainsi que dans le traitement de la spondylarthrite ankylosante active chez l'adulte en cas de réponse inadéquate au traitement conventionnel. […].

Les nouvelles données montrent une non-infériorité d'efficacité pour la formulation sous-cutanée de CT-P13 (infliximab biosimilaire) par rapport à la formulation intraveineuse de CT-P13 chez les personnes atteintes d'arthrite rhumatoïde

Celltrion Healthcare, le 09 novembre 2019 : Les personnes ayant reçu des doses complètes de CT-P13 IV 3 mg/kg aux semaines 0 et 2 ont été placées aléatoirement dans un groupe recevant soit du CT-P13 SC 120 mg par seringue préremplie deux fois par semaine (de la semaine 6 à la semaine 28), soit du CT-P13 IV 3mg/kg toutes les 8 semaines (de la semaine 6 à la semaine 22). À partir de la semaine 30, toutes les personnes ont reçu du CT-P13 SC 120 mg par seringue préremplie deux fois par semaine jusqu'à la semaine 54.1 […].

nuance

Les plus