nuance

Celgene reçoit un avis favorable du CHMP pour OTEZLA® (apremilast), le premier inhibiteur oral de la PDE4 pour le traitement des patients atteints de psoriasis et de rhumatisme psoriasique

For the treatment of moderate-to-severe chronic plaque psoriasis in adult patients who failed to respond to or, who have a contraindication to, or are intolerant to other systemic therapy including cyclosporine, methotrexate or psoralen and ultraviolet-A light (PUVA). Alone or in combination with Disease Modifying Antirheumatic Drugs (DMARDs), for the treatment of active psoriatic arthritis (PsA) in adult patients who have had an inadequate response or who have been intolerant to a prior DMARD therapy.

Celgene France, une filiale à part entière de Celgene Corporation (NASDAQ:CELG), annonce aujourd’hui que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a adopté un avis favorable pour OTEZLA® (apremilast), inhibiteur oral sélectif de la phosphodistérase 4 (PDE4), dans deux indications thérapeutiques : 1

  • For the treatment of moderate-to-severe chronic plaque psoriasis in adult patients who failed to respond to or, who have a contraindication to, or are intolerant to other systemic therapy including cyclosporine, methotrexate or psoralen and ultraviolet-A light (PUVA).
  • Alone or in combination with Disease Modifying Antirheumatic Drugs (DMARDs), for the treatment of active psoriatic arthritis (PsA) in adult patients who have had an inadequate response or who have been intolerant to a prior DMARD therapy.

Le psoriasis est une affection cutanée à composante immunitaire, caractérisée par des lésions épaisses et squameuses à la surface de la peau. Il touche environ 14 millions de personnes en Europe 2 et environ 125 millions de personnes à travers le monde. 3 Le psoriasis en plaques, également appelé psoriasis vulgaris, est la forme la plus courante de la maladie. Il représente environ 80 % des cas. 4 Jusqu’à 30 % des personnes atteintes de psoriasis peuvent développer un rhumatisme psoriasique, il se traduit par des articulations douloureuses et enflées et d’autres manifestations, et peut conduire à une invalidité significative. 5

« Cet avis favorable du CHMP constitue une excellente nouvelle pour les personnes atteintes de psoriasis et de rhumatisme psoriasique en France », commente Franck Auvray, Directeur Général de Celgene France. « Nous sommes fiers d’avoir progressé vers la mise sur le marché d’OTEZLA®, une nouvelle approche thérapeutique orale qui pourrait améliorer la qualité de vie des patients. Cet avis favorable conforte Celgene dans son engagement à rechercher, développer et mettre à disposition des molécules innovantes pour le traitement de maladies dont les besoins médicaux sont importants et non couverts ».

Dans les études ESTEEM*, sur lesquelles est basé l’avis favorable du CHMP pour l’apremilast dans le traitement du psoriasis, le traitement permet une amélioration significative du psoriasis en plaques telle que mesurée par les scores PASI -75 (une amélioration de 75% dans l’index de sévérité du psoriasis) en semaine 16, le critère d’évaluation principal. 6

Dans le programme PALACE**, sur lequel est basé l’avis favorable du CHMP pour l’apremilast dans le traitement du rhumatisme psoriasique, le traitement a abouti à des améliorations significatives des signes et symptômes du rhumatisme psoriasique, mesurées par la réponse ACR-20 (une amélioration de 20 % de la Classification de l’American College of Rheumatology) à 16 semaines, le critère d’évaluation principal. 8,7

Parmi ces études cliniques de phase III, les effets indésirables les plus couramment rapportés étaient identiques : la diarrhée, les nausées, les infections des voies respiratoires supérieures, les céphalées de tension et les maux de tête. 6,8

OTEZLA® a été approuvé le 21 mars 2014 par la U.S. Food and Drug Administration (FDA) pour le traitement des adultes atteints de rhumatisme psoriasique actif, et le 23 septembre 2014 pour le traitement des patients atteints de psoriasis en plaques modéré à sévère, candidats à une photothérapie ou à une thérapie systémique. Au Canada, OTEZLA® a été approuvé pour le traitement du psoriasis en plaques modéré à sévère en novembre 2014. Une présentation de drogue nouvelle (PDN) pour le rhumatisme psoriasique a été soumise aux autorités de santé canadiennes au cours du second trimestre 2013. Des demandes d’autorisation de mise sur le marché sont en cours dans d’autres pays, dont l’Australie et la Suisse.

La Commission européenne, qui suit généralement la recommandation du CHMP, devrait rendre sa décision définitive dans les prochains mois. En cas d’approbation, les conditions détaillées d’utilisation de ce produit seront décrites dans le Résumé des caractéristiques du produit qui sera publié dans le Rapport européen public d’évaluation (EPAR) révisé.

--FIN—

A propos d’OTEZLA®

L’apremilast est une petite molécule prise par voie orale, inhibiteur de la phosphodiestérase 4 (PDE4), qui agit au niveau intracellulaire pour moduler un réseau de médiateurs pro-inflammatoires et anti-inflammatoires. La PDE4 est une phosphodistérase spécifique de l’adénosine monophosphate cyclique (AMPc) et la PDE prédominante dans les cellules inflammatoires. L’inhibition de la PDE4 augmente les taux intracellulaires d’AMPc, ce qui à son tour diminue la réponse inflammatoire en modulant l’expression du TNF-α, de l’IL-23, de l’IL-17 et d’autres cytokines inflammatoires. L’AMPc module également les taux de cytokines anti-inflammatoires telles que l’IL-10. Ces médiateurs pro-inflammatoires et anti-inflammatoires ont été impliqués dans le rhumatisme psoriasique et le psoriasis.

*À propos des essais ESTEEM 1 et 2

Les études ESTEEM 1 et 2 sont deux études pivots de phase III randomisées et contrôlées versus placebo, qui évaluent OTEZLA® chez les patients diagnostiqués avec un psoriasis en plaques modéré à sévère depuis au moins 12 mois, et qui étaient également candidats à une photothérapie ou un traitement systémique. Environ 1 250 patients ont été randomisés dans un rapport de 2/1 pour l’administration de 30 mg d’apremilast deux fois par jour ou d’un placebo après une période d’ajustement initiale de cinq jours, pendant les 16 premières semaines, suivi d’une phase de maintien entre les semaines 16 et 32, au cours desquelles les patients sous placebo sont passés à une dose de 30 mg d’apremilast deux fois par jour jusqu’à la semaine 32, et une phase randomisée de sevrage pour les sujets répondants entre la semaine 32 et la semaine 52, selon leur randomisation initiale sous apremilast et leur réponse PASI. Approximativement 30 % de tous les patients avaient préalablement reçu une photothérapie et 54 % d’entre eux avaient reçu une thérapie systémique conventionnelle et/ou biologique préalable.

**À propos du programme PALACE

PALACE-1, 2 et 3 sont trois études pivots de phase III, multicentriques, en double aveugle, contrôlées versus placebo, en parallèle, impliquant deux groupes suivant un traitement actif. Environ 1 500 sujets ont été randomisés selon un ratio de 1:1:1 pour recevoir soit 20 mg d’apremilast 2x/jr, soit 30 mg d’apremilast 2x/jr, soit un placebo d’aspect identique, pendant 16 semaines. En semaine 16, les patients traités par placebo avec une réponse insuffisante ont été randomisés pour rejoindre l’un des deux groupes traités par apremilast, tandis que les autres ont poursuivi le traitement par placebo jusqu’en semaine 24. Après la 24e semaine, les patients ont commencé une phase de traitement actif ouvert de long terme. Les trois études PALACE incluaient un large éventail de patients atteints de rhumatisme psoriasique actif, y compris des patients ayant été précédemment traités avec des DMARDs, et/ou des DMARDs biologiques ainsi que des patients n’ayant pas réagi positivement à un bloqueur de l’antagoniste du facteur de nécrose tumorale (TNF). Considérées dans leur ensemble, les études PALACE constituent le plus vaste programme sur le rhumatisme psoriasique à ce jour destiné à une demande d’homologation.

À propos du psoriasis

Le psoriasis est une affection dermatologique inflammatoire chronique à médiation immunologique non contagieuse de cause inconnue. L’affection est une condition chronique récurrente dont la gravité varie de plaques mineures localisées à une couverture complète du corps. Le psoriasis en plaques est le type de psoriasis le plus courant. Environ 80 % des personnes développant un psoriasis ont un psoriasis en plaques, il se présente sous forme de plaques de peau rougeâtre surélevée couvertes de squames blanc argenté. 4 Ces plaques se forment fréquemment sur les coudes, les genoux, le bas du dos et le cuir chevelu. 4 Le psoriasis survient presque autant chez les hommes que chez les femmes9 et il affecte de nombreux aspects du bien-être émotionnel et social des patients, ainsi que leurs activités quotidiennes et leur capacité à étudier ou à travailler. En mai 2014, la 67e Assemblée mondiale de la Santé a adopté une résolution relative au psoriasis, encourageant les pays membres à s’engager davantage en termes d’efforts de sensibilisation du grand public à cette maladie et à lutter contre la stigmatisation parmi les personnes atteintes de cette affection. 10

À propos du rhumatisme psoriasique

Le rhumatisme psoriasique est une maladie inflammatoire chronique douloureuse qui se caractérise par la douleur, la rigidité, l’enflure et la sensibilité des articulations, l’inflammation des ligaments et des tendons associés aux articulations touchées et une diminution de la capacité physique fonctionnelle. 11 On estime que près de 38 millions de personnes dans le monde ont un rhumatisme psoriasique. 12,13 Le rhumatisme psoriasique peut affecter les activités quotidiennes et peut également entrainer une invalidité professionnelle. Les signes et symptômes courants du rhumatisme psoriasique incluent l’enthésite (inflammation des sites d’insertion dans l’os des tendons ou des ligaments) et la dactylite (inflammation des doigts et des orteils, couramment connue sous le nom de « sausage fingers »). 11

À propos de Celgene

Celgene Corporation, basée à Summit, dans l’État du New Jersey, est une société pharmaceutique internationale intégrée qui se consacre principalement à la découverte, au développement et à la commercialisation de médicaments innovants dans le traitement du cancer et des maladies inflammatoires notamment par la régulation des gènes et des protéines.

Celgene France est une filiale à part entière de Celgene Corporation.

Énoncés prospectifs

Le présent communiqué de presse contient des énoncés prospectifs qui relatent généralement des faits non historiques. Les énoncés prospectifs se caractérisent par l’emploi de termes comme « s’attend à », « anticipe », « croit », « cherche à », « estime », « prévoit », « perspectives » et d’expressions similaires. Les énoncés prospectifs s’appuient sur les projets, estimations, suppositions et projections actuels de la direction et ne sont valables qu’à la date de leur formulation. Nous n’assumons aucune obligation de mise à jour d’un quelconque énoncé prospectif, que ce soit à la lumière de nouvelles informations ou d’événements futurs, sauf dans la mesure où la loi l’exige. Les énoncés prospectifs comportent des incertitudes et des risques inhérents, dont la plupart sont difficilement prévisibles et qui sont généralement en dehors de notre contrôle. Les résultats réels peuvent différer sensiblement de ceux qui sont sous-entendus dans les énoncés prospectifs en raison de l’impact d’un certain nombre de facteurs, bon nombre desquels sont évoqués plus en détail dans notre rapport annuel sur le formulaire 10-K et dans d’autres rapports déposés auprès de la Securities and Exchange Commission.

Références

1 Déclaration d’avis favorable du CHMP de l’Agence européenne des médicaments http://www.ema.europa.eu/ema/index.jsp?curl=pages/medicines/human/medicines/003746/smops/Positive/human_smop_000754.jsp&mid=WC0b01ac058001d127

2 Augustin M, Herberger K, Hintzen S, Heigel H, Franzke N, Shäfer I. Prevalence of skin lesions and need for treatment in a cohort of 90880 workers. Br J Dermatol. 2011;165(4):865-873

3 The International Federation of Psoriasis Associations (IFPA). A report by the International Federation of Psoriasis Associations. Psoriasis is a serious disease deserving global attention. Disponible en ligne : http://www.ifpa-pso.org/

4 Villasenor-Park j. et al. Psoriasis: Evolving treatment for a complex disease. Cleveland Journal of Medicine. Volume 79 (6) 2012

5 Gladman DD. Psoriatic arthritis. Dermatologic Therapy, Vol. 22, 2009, 40–55

6 Papp K et al. Efficacy of apremilast in the treatment of moderate to severe psoriasis: a randomised controlled trial. The Lancet, Volume 380, Issue 9843, Pages 738 - 746, 2012 doi:10.1016/S0140-6736(12)60642-4

7 Informations posologiques (étiquette du produit aux États-Unis) relatives à Otezla®, disponibles en ligne sur : http://www.otezla.com/wp-content/uploads/2014/05/otezla-prescribing-information.pdf

8 Kavanaugh A, et al. Ann Rheum Dis 2014;73:1020–1026. doi:10.1136/annrheumdis-2013-205056

9 National Psoriasis Foundation. (2013). Media kit. Retrieved from http://www.psoriasis.org/file/communications---all-documents/MediaKit.pdf.

10 Communiqué de presse de la World Health Assembly relatif aux progrès réalisés sur les maladies non-transmissibles et à la médecine traditionnelle. Disponible en ligne sur http://www.who.int/mediacentre/news/releases/2014/WHA-20140523/en/

11 Gottlieb A, Korman NJ, Gordon KB, et al. Guidelines of care for the management of psoriasis and psoriatic arthritis: Section 2. Psoriatic arthritis: overview and guidelines of care for treatment with an emphasis on the biologics. J Am Acad Dermatol. 2008;58:851 864.

12 Consortium de la Journée mondiale du psoriasis. « Key Communication Messages ». Messages clés de communication. Évalué le 23 Déc. 2013. http://www.worldpsoriasisday.com/web/page.aspx?refid=110.

13 Consortium de la Journée mondiale du psoriasis. « Facts about Psoriasis ». Faits relatifs au psoriasis. Évalué le 23 Déc. 2013. http://www.worldpsoriasisday.com/web/page.aspx?refid=130.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

 



CONTACT:

Celgene France
Emmanuelle Saby
Directeur Affaires Publiques et Communication Corporate
esaby@celgene.com
33 (0) 1 53 42 43 73
ou
Agence Edelman
Fabrice Préau
Directeur Santé
fabrice.preau@edelman.com
33 (0) 1 56 69 75 77
ou
Gabrielle Misset
Consultant Junior Santé
gabrielle.misset@edelman.com
33 (0) 1 56 69 75 07

 

© 2014 Business Wire - Tous droits réservés

Descripteur MESH : Psoriasis , Patients , Personnes , Placebo , France , Communication , Articulations , Maladie , Photothérapie , Peau , Tendons , Cytokines , Signes et symptômes , Santé , Ligaments , Traduction , Inflammation , Qualité de vie , Physique , Orteils , Protéines , Médecine , Réseau , Rheum , Sevrage , Suisse , Tête , Thérapeutique , Vie , Essais , Attention , Canada , Cellules , Céphalées , Classification , Cuir chevelu , Diarrhée , Doigts , Dos , Douleur , New Jersey , Europe , Gènes , Hommes , Jurisprudence , Langue , Lumière , Mars , Médecine traditionnelle , Membres

nuance

Médicaments: Les +