Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Tête

515 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Cancer tête et cou, érythropoïétine et plus mauvais pronostic

Caducee.net, le 22 octobre 2003 : Les résultats d’une étude européenne remettent en question l’intérêt du traitement de l’anémie par érythropoïétine (époïetine beta) chez des patients avec un cancer de la tête et du cou. En effet, la survie sans progression est moindre en cas d’utilisation d’érythropoïétine. […].

Une chimiothérapie d'induction suivie d'une chimioradiothérapie augmente le délai jusqu'à l'échec thérapeutique comparé à la seule chimioradiothérapie, chez les patients atteints d'un cancer localement avancé de la tête et du cou inopérable

PR Newswire, le 01 juin 2009 : MADRID, June 1 /PRNewswire/ -- Le groupe espagnol de coopération sur le cancer de la tête et du cou (TTCC) a annoncé aujourd'hui que la chimiothérapie d'induction (CI) administrée avant une radiochimiothérapie standard (CRT), un paradigme de traitement défini comme étant une thérapie séquentielle, comparé à une CRT en monothérapie, prolongeait considérablement le délai jusqu'à l'échec thérapeutique chez les patients atteints d'un cancer localement avancé de la tête et du cou inopérable. Le critère d'évaluation de délai jusqu'à l'échec thérapeutique a été défini comme une combinaison du délai menant à la progression de la maladie, du délai d'intervention ou de tout autre traitement cancéreux, du délai jusqu'à l'abandon du traitement à cause d'un effet secondaire et du décès pour n'importe quelle raison. […].

DAHANCA entame l'étude des effets de l'HuMax-EGFr de Genmab sur le cancer de la tête et du cou

PR Newswire, le 13 septembre 2007 : COPENHAGUE, Danemark, September 13 /PRNewswire/ -- Genmab A/S (OMX: GEN) a annoncé aujourd'hui l'amorce de l'étude de phase III de l'HuMax-EGFr(TM) (zalutumumab) pour le traitement du cancer de la tête et du cou, en collaboration avec le Danish Head and Neck Cancer Group (DAHANCA). L'étude portera sur environ 600 patients souffrant d'un cancer de la tête et du cou jamais traité. Elle permettra d'évaluer si le traitement concomitant avec l'HuMax-EGFr permet d'améliorer l'efficacité de la radiothérapie primaire. […].

Arrêt prématuré d’une étude pivot de phase III sur Opdivo (nivolumab) chez des patients atteints du cancer de la tête et du cou

Caducee.net, le 03 février 2016 : Bristol-Myers Squibb a annoncé qu’une étude randomisée de phase III évaluant Opdivo (nivolumab) par rapport au traitement du choix de l’investigateur, chez des patients atteints de carcinome épidermoïde de la tête et du cou (CETC), réfractaire au platine, récidivant ou métastatique, a été arrêtée prématurément.  […].

La thérapie génique montre des résultats encourageants dans le traitement de certains cancers de la tête et du cou

Caducee.net, le 01 août 2000 : Un essai clinique de phase II, associant thérapie génique et chimiothérapie pour le traitement de récidives de cancers de la tête et du cou (épithélioma spinocellulaire), a montré des résultats particulièrement prometteurs selon une étude publiée dans Nature Medicine. […].

illustration

Recommandation de la SFSPO pour la prise en charge à l'officine des patients atteints de maux de tête en recherche d'un traitement d'automédication

SFSPO, le 26 octobre 2019 : La demande d’un antalgique de palier I est très fréquente à l’officine, de même que la sollicitation de l’équipe officinale pour un conseil lié à un mal de tête. Dans ce contexte, la SFSPO estime que les nouveaux messages d’alerte indiqués sur les boîtes d’antalgiques ne remplaceront pas l’intervention d’une équipe officinale bien formée à détecter les situations à risque et à orienter les patients le cas échéant. […].

illustration

Cancers épidermoïdes de la tête et du cou : Opdivo® est désormais pris en charge sur facture à l'hôpital

BMS, le 11 juin 2018 : Indiqué depuis avril 2017 en monothérapie dans le traitement des patients adultes atteints d’un cancer épidermoïde de la tête et du cou en progression pendant ou après une chimiothérapie à base de sels de platine, Opdivo® (nivolumab) est maintenant agréé aux collectivités et pris en charge au travers de son inscription sur la liste en sus (publication du JO du 5 juin 2018). […].

Cancer de la tête et du cou : essai visant à tester l’efficacité d’un adénovirus

Caducee.net, le 15 mars 2001 : L’University of North Carolina at Chapel Hill (UNC-CH) est l’un des 9 centres médicaux américains associé à un prochain essai clinique qui visera à déterminer si des injections d’adénovirus génétiquement modifiés sont efficaces dans le traitement du cancer récurrent de la tête et du cou. Cet adenovirus a été modifié pour sélectivement infecter et détruire les seules cellules cancéreuses. […].

Modulation d'intensité en radiothérapie et cancer de la tête et du cou : une amélioration de la qualité de vie des patients

Caducee.net, le 24 octobre 2000 : Dans la radiothérapie des cancers de la tête et du cou, l'utilisation de faisceaux modulés en intensité en radiothérapie permet de cibler précisément la tumeur tout en limitant les dommages causés aux glandes parotides. Cette technique permet de préserver la sécrétion de salive et donc de conserver un certain confort dans l'alimentation et la parole. […].

Genmab lance l'étude du Zalutumumab avec radiothérapie pour le traitement du cancer de la tête et du cou

PR Newswire, le 25 juin 2008 : COPENHAGUE, June 25 /PRNewswire/ -- Genmab A/S (OMX : GEN) a annoncé aujourd'hui le lancement d'une étude de phase I/II sur l'utilisation du zalutumumab (HuMax-EGFr(TM)) en association avec la radiothérapie dans le traitement du cancer avancé de la tête et du cou. L'étude comprendra un maximum de 36 patients non éligibles à la chimiothérapie à base de platine. […].

Cancer de la tête et du cou : traitement par thérapie génique en vue

Caducee.net, le 20 novembre 2000 : Des chercheurs de l’Université de Caroline du Nord ont conçu un modèle tissulaire en culture mimant la croissance du tissu épithélial in vivo. Leurs résultats laissent entrevoir la perspective du traitement du cancer de la tête et du cou par thérapie génique. Cette étude est publiée dans Human Gene Therapy. […].

Un marqueur du cancer du poumon également associé aux cancers de la tête et du cou

Caducee.net, le 06 mars 2002 : Une étude américaine publiée aujourd’hui dans le Journal of the National Cancer Institute, semblerait indiquer qu’une protéine , la GRP (gastrin release peptide) et son récepteur GRPR, impliqués dans l’apparition des cancers du poumon chez les gros fumeurs, est également impliquée dans la survenue des cancers du cou et de la tête. […].

illustration

Transgene et NEC démarrent deux essais cliniques avec le TG4050, un vaccin anticancéreux assisté par l’intelligence artificielle pour les cancers de l’ovaire et de la tête et du cou

NEC Corporation, le 07 janvier 2020 : Transgene (Euronext Paris : TNG), une société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies à base de virus pour le traitement du cancer, et NEC Corporation (NEC ;TOKYO : 6701), un leader en technologies TI et réseau, ont annoncé aujourd’hui que les premiers patients avaient été enrôlés dans les essais de première administration chez l’homme évaluant le TG4050, un vaccin thérapeutique basé sur la technologie myvac™ et activé par les capacités IA de pointe de NEC. Dans ces essais de phase 1, le TG4050 est administré à des patientsatteints d’un cancer de la tête et du cou qui sont à haut risque de rechute après une intervention chirurgicale, ainsi qu’à des patientes atteintes d’un cancer de l’ovaire après une intervention chirurgicale et un traitement adjuvant. […].

Une radiothérapie accélérée est plus efficace dans les cancers de la tête et du cou

Caducee.net, le 19 septembre 2003 : Raccourcir la durée totale d’une radiothérapie, c’est à dire augmenter la fréquence des fractions, permet d’obtenir de meilleurs résultats dans le traitement des cancers de la tête et du cou. Ceci est la conclusion d’une étude danoise qui sera présentée à Copenhague cette semaine à l’occasion de ECCO 12, la conférence européenne sur le cancer. […].

La Commission européenne accorde 5,9 millions d'euros à Opsona Therapeutics pour le développement clinique des son candidat-médicament tête de série OPN-305

PR Newswire, le 06 mai 2011 : DUBLIN, May 6, 2011 /PRNewswire/ -- Opsona Therapeutics, une société de développement de médicaments se concentrant sur les approches thérapeutiques novatrices visant à traiter les maladies auto-immunes et inflammatoires, a annoncé aujourd'hui qu'elle recevra 5,9 millions d'euros, l'une des bourses les plus importantes jamais accordées par le Programme-cadre de recherche et de développement FP7 de l'Union européenne, pour diriger un consortium européen de groupes de recherche et cliniques (MABSOT*), dans le cadre du développement d'essais cliniques de son candidat-médicament tête de série OPN-305 dans la transplantation d'organes solides. Ces études se concentreront spécifiquement sur le Retard de fonction du greffon (RFG), une complication grave de la période postopératoire immédiate dans la transplantation rénale. Un essai de phase 1 impliquant des volontaires en bonne santé devrait débuter cet été. Suite à la réussite de cet essai de phase 1 cette année, le consortium prévoit de réaliser une étude prospective randomisée contrôlée de phase 2 sur la prévention du RFG, qui devrait débuter en 2012. […].

Cancer 'tête et cou' : intérêt de la RCC mais des effets secondaires notables

Caducee.net, le 14 avril 2000 : La radiochimiothérapie concomitante (RCC) en première ligne permet un bon contrôle locorégional et améliore le taux de survie des patients atteints d'un cancer "tête et cou". Une étude parue dans Journal of Clinical Oncology a évalué l'efficacité de ce traitement en fonction du contrôle locorégional, de la survie et de la préservation des organes. […].

illustration

L’AirFit N30i, le premier masque CPAP doté d’une connexion au sommet de la tête, de ResMed, est désormais disponible aux États-Unis

ResMed, le 22 janvier 2019 : Ce communiqué de presse contient des éléments multimédias. Voir le communiqué complet ici : https://www.businesswire.com/news/home/20190121005487/fr/ […].

Le CB1400, breveté par Canopus BioPharma, entame des essais cliniques de phase II pour la prévention de la mucosite chez les patients atteints de cancers de la tête et du cou

PR Newswire, le 23 juin 2008 : LOS ANGELES, June 23 /PRNewswire/ -- Canopus BioPharma, Inc. (OTC : CBIA) est heureuse d'annoncer que le Conseil sud-africain de contrôle des médicaments a approuvé une étude de phase II portant sur 30 patients atteints de cancers dans le but d'évaluer l'effet protecteur du CB1400 sur le tractus gastro-intestinal en cas de mucosite provoquée par les rayons. Ce nouvel essai constitue une étape importante pour le développement du CB1400 en tant que nouvel agent de prévention de la mucosite. […].

Les plus