Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Santé publique

1067 résultats triés par date
affichage des articles n° 847 à 865

L'EMA et la FDA acceptent les demandes de mise sur le marché du satralizumab de Chugai pour la maladie du spectre de la neuromyélite optique (NMOSD)

Chugai Pharmaceutical Co., Ltd., le 31 octobre 2019 : « La NMOSD est une maladie pour laquelle le besoin médical non satisfait est important, qui cause une déficience visuelle et un handicap moteur au cours de la progression de la maladie », a déclaré le Dr Yasushi Ito, vice-président exécutif de Chugai et co-directeur de l'unité Gestion des projets et du cycle de vie. « Le satralizumab est le médicament expérimental qui a démontré un effet thérapeutique cliniquement significatif à la fois en monothérapie et en traitement d'appoint au traitement de base. Nous collaborons avec Roche et avec les régulateurs pour fournir dès que possible cette nouvelle alternative de traitement aux patients. » […].

Restrictions des droits à la santé pour les étrangers : les médecins disent NON !

Restrictions des droits à la santé pour les étrangers : les médecins disent NON !

Caducee.net, le 07 novembre 2019 : Le gouvernement a divulgué le 6 novembre un train de mesures visant à modifier la politique migratoire de la France dans le but de « reprendre le contrôle » et rendre la France moins attractive aux yeux des migrants économiques. Le volet sanitaire des ces mesures insurgent les médecins et les associations qui dénoncent une atteinte intolérable pour l’accès aux soins des populations les plus démunies. […].

Soins des étrangers : le CNOM s’interroge sur le délai de carence

Soins des étrangers : le CNOM s’interroge sur le délai de carence

CNOM, le 08 novembre 2019 : Le Conseil national de l’Ordre des médecins a pris connaissance des annonces du Gouvernement sur l’immigration, en matière de santé. Il tient à alerter les pouvoirs publics sur les conséquences de l’instauration d’un délai de carence de trois mois pour pouvoir bénéficier de la Protection universelle maladie (PUMa). […].

Debiopharm progresse dans sa lutte contre les gonorrhées résistantes grâce à un financement prolongé de CARB-X pour son antibiotique Debio 1453

Debiopharm International SA, le 08 novembre 2019 : LAUSANNE, Suisse, 8 novembre 2019 /PRNewswire/ -- Debiopharm (www.debiopharm.com), société biopharmaceutique suisse, a annoncé aujourd'hui qu'elle a reçu, de CARB-X (Combating Antibiotic-Resistant Bacteria Biopharmaceutical Accelerator), les fonds pour entamer la seconde phase de développement de son antibiotique Debio 1453, un inhibiteur de Fabl, ciblant les gonocoques résistants a l'origine des gonorrhées sévères. Cette prolongation de 9 mois, pour un montant total de 1,4 millions de dollars américains, fait suite à une phase initiale de 15 mois pour laquelle 2,6 millions de dollars américains ont été octroyés en juillet 2017. Tous les objectifs de cette phase initiale ayant été atteints conformément au plan, CARB-X a décidé de financer la seconde phase du programme de recherche.  […].

Le collège national des généralistes enseignants s’interroge sur l’intérêt de la visite médicale pour l’efficience des prescriptions

Le collège national des généralistes enseignants s’interroge sur l’intérêt de la visite médicale pour l’efficience des prescriptions

CNGE, le 12 novembre 2019 : Le prestigieux British Medical Journal (BMJ) vient de publier une étude inédite de l’équipe du département de médecine générale de Rennes sur l’influence des cadeaux de l’industrie pharmaceutique sur les prescriptions des médecins généralistes [1]. Ce travail méthodologiquement très sérieux atteste de la corrélation entre cadeaux de l’industrie et, d’une part, coût plus important des prescriptions, et d’autre part, moindre qualité de ces dernières à travers quelques indicateurs (prescription d’antibiotiques, de benzodiazépines et de vasodilatateurs). […].

Bronchiolite du nourrisson : les recommandations de la HAS font débat

Bronchiolite du nourrisson : les recommandations de la HAS font débat

Caducee.net, le 25 novembre 2019 : Les recommandations de la HAS sur la prise en charge du premier épisode de bronchiolite aiguë chez le nourrisson de moins de 12 mois ne font pas l’unanimité particulièrement en médecine ambulatoire. Les représentants de la profession de Kinésithérapeute sont les premiers à tousser face à ce qu’ils considèrent comme une interprétation erronée des conclusions du rapport de la HAS, notamment des médias. Ils regrettent également le manque de place accordé à la profession de kinésithérapeute dans ces recommandations, ainsi qu’aux usagers. […].

Le GEMME opposé à la dispensation des médicaments à l’unité

Le GEMME opposé à la dispensation des médicaments à l’unité

GEMME, le 17 décembre 2019 : Alors que l’Assemblée Nationale a commencé l’examen en séance publique du projet de loi « relatif à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire », le GEMME rappelle fermement son opposition au principe de la délivrance des médicaments à l’unité (DAU). […].

Diabète : la FFRD finance 4 nouveaux projets de recherche

Diabète : la FFRD finance 4 nouveaux projets de recherche

FFRD, le 21 janvier 2020 : Pour sa 7e année d’engagement pour favoriser des projets de recherche, la FFRD allouera aux nouveaux lauréats non pas 3, mais 4 allocations d’un montant total de 900 000 euros. Chaque année, les projets primés, en recherche expérimentale, clinique ou translationnelle, sont prometteurs d’une meilleure prise en charge des patients. […].

Le trouble CDKL5, une maladie rare, entre dans la classification des maladies de l'OMS

Le trouble CDKL5, une maladie rare, entre dans la classification des maladies de l'OMS

Loulou Foundation , le 03 février 2020 : La classification médicale, qui en est actuellement à sa dixième révision (CIM-10), emploie une liste de codes alphanumériques pour désigner la condition médicale d'une personne. Par exemple, une personne atteinte de migraines reçoit le code G43, et une personne atteinte d'un diabète de type 2 reçoit le code E11. Ces codes sont ensuite utilisés pour la recherche clinique et les soins, et de plus en plus pour la facturation et le remboursement des assurances médicales. Selon l'OMS, environ 70 % des dépenses mondiales de santé sont désignées à l'aide des codes CIM pour le remboursement et la répartition des ressources. […].

Troubles du sommeil et usage excessif des écrans sont liés selon une étude alarmante de l’ORS

Troubles du sommeil et usage excessif des écrans sont liés selon une étude alarmante de l’ORS

Caducee.net, le 04 février 2020 : L’Observatoire régional de la santé (ORS) vient de publier une étude qui fait le point sur la prévalence des troubles du sommeil, analyse la consommation de services numériques des jeunes et évalue ses impacts sur la santé. Il en ressort un lien statistique entre usage excessif des écrans et détérioration du sommeil ainsi qu’une forte prévalence des troubles du sommeil particulièrement alarmante chez les jeunes. Si cette étude se veut avant tout francilienne, elle met en lumière une tendance nationale, voire internationale. […].

S’installer, exercer et vivre dans son territoire : un défi pour les professionnels, un enjeu pour les politiques

S’installer, exercer et vivre dans son territoire : un défi pour les professionnels, un enjeu pour les politiques

MG FRANCE, le 04 février 2020 : Le syndicat MG France nous livre un compte rendu du colloque qu'il organisait le 30 janvier dernier ainsi que deux enseignements. Si l’implication des médecins, des pharmaciens et des usagers est indispensable pour organiser une offre de soins pérenne sur les territoires, la contribution des élus locaux est plus que jamais nécessaire. […].

OMNIPRAT, le nouveau site de référence sur la cotation en médecine générale

OMNIPRAT, le nouveau site de référence sur la cotation en médecine générale

URML Pays de la Loire , le 05 février 2020 : L’Union Régionale des Médecins Libéraux des Pays de la Loire, en collaboration avec l’Assurance Maladie des Pays de la Loire, a lancé depuis quelques mois un site d’aide à la cotation dédié aux médecins généralistes, accessible à tous. OMNIPrat.org met à leur disposition un outil d’aide à la cotation fiable et des fiches pratiques des actes courants en médecine générale. […].

#Psychologue : l’IGAS ouvre la voie à une prise en charge par l’assurance maladie

#Psychologue : l’IGAS ouvre la voie à une prise en charge par l’assurance maladie

Caducee.net, le 18 février 2020 : Pour pallier les difficultés d’accès aux soins en psychiatrie, l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) propose le remboursement par l’assurance maladie des consultations effectuées par les psychologues cliniciens. À condition d’homogénéiser leur formation, de les doter d’un code déontologie et d’une instance réellement représentative. Les psychologues sont-ils en passe de devenir des professionnels de santé conventionnés ? […].

#Coronavirus : la cohérence du plan gouvernemental est déjà mise à mal selon le SNMJ

#Coronavirus : la cohérence du plan gouvernemental est déjà mise à mal selon le SNMJ

SNMJ, le 02 mars 2020 : La situation épidémiologique pour le nouveau coronavirus (SARS-CoV-2) a connu une évolution importante la semaine dernière. Alors que les chiffres officiels chinois suggéraient que le pic épidémique avait été dépassé dans le pays berceau de la maladie (1), la multiplication de foyers hors de Chine et l’apparition de cas sans relation clairement établie avec la Chine a changé « la donne » (2) : le risque pandémique est désormais réel. […].

Masques #FFP2 : la France n’a pas de stocks d’État, les médecins sont éberlués

Masques #FFP2 : la France n’a pas de stocks d’État, les médecins sont éberlués

Caducee.net, le 05 mars 2020 : À l’Assemblée nationale, lors d’une question au gouvernement posée le 3 mars dernier par le député LR et cardiologue Jean-Pierre Door, le ministre de la Santé a affirmé qu’à la suite d’une « grande concertation » post H1N1, la France aurait cessé de renouveler ses stocks de masques FFP2 depuis 2011.  […].

Takeda lance le développement d’une thérapie dérivée du plasma pour le COVID-19

Takeda lance le développement d’une thérapie dérivée du plasma pour le COVID-19

Takeda Pharmaceutical Company Limited, le 05 mars 2020 : Les globulines hyperimmunes sont des thérapies dérivées du plasma qui se sont révélées efficaces par le passé dans le traitement des infections respiratoires virales aiguës sévères et qui pourraient constituer une option de traitement pour le COVID-19. En tant que chef de file des thérapies dérivées du plasma avec plus de 75 années d’expérience dans le développement de produits dérivés du plasma, Takeda dispose de l’expertise pour rechercher, développer et fabriquer un H-IG polyclonal anti-SARS-CoV-2, auquel Takeda se réfère sous le terme TAK-888. […].

COVID-19, les jeunes médecins se plaignent de la cacophonie

COVID-19, les jeunes médecins se plaignent de la cacophonie

ReAGJIR, le 09 mars 2020 : Tout le monde en parle, certains trouvent qu’on dramatise, d’autres sont inquiets : le virus SARS-CoV-2 (responsable de l’infection Covid-19) se propage en France et de nouveaux cas sont recensés tous les jours. La plupart des Français reçoivent des consignes par leur entreprise, les établissements scolaires… Mais qui informe les médecins ? Comment les directives sont-elles transmises ? ReAGJIR, le syndicat représentatif des généralistes remplaçants, jeunes installés et chefs de clinique, partage sa volonté d’une meilleure information à l’égard des professionnels de santé. […].

Covid-19 : la situation épidémiologique dans les Hauts-de-France

Covid-19 : la situation épidémiologique dans les Hauts-de-France

ARS, le 13 mars 2020 : Au 12 mars l'ARS dénombre 337 cas confirmés dans les Hauts-de-France avec une importante chaîne de contamination dans l’Oise. […].

Les plus