Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Toxiques

166 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Données d'exposition de la population française aux résidus de pesticides, plomb, cadmium, arsenic et radionucléides par la voie alimentaire

NOTRE ALIMENTATION, le 01 janvier 2000 : Une mission importante de la Direction générale de l'alimentation (DGAL) est de veiller à la maîtrise des risques liés à la présence éventuelle de contaminants de l'environnement dans la chaîne alimentaire. La DGAL met en place des plans de contrôle et de surveillance des aliments, qui représentent environ 70000 analyses Physico-chimiques par an, et elle finance régulièrement des études sur la qualité et la sécurité alimentaires. […].

Les effets indésirables des traitements anti-VIH-1

Caducee.net, le 19 octobre 2001 : Alors que peu d’études parlent des effets néfastes des traitements antiviraux sur les personnes infectées par le VIH, une recherche suisse publiée dans la revue The Lancet souligne la prévalence importante des effets toxiques engendrés par ces médicaments. […].

Le polymorphisme du gène de l'époxyde hydrolase microsomale participe au risque de pré-éclampsie

Caducee.net, le 04 avril 2001 : Selon des auteurs néerlandais, un polymorphisme lié à une augmentation de l'activité de l'époxyde hydrolase microsomale est associé à un risque plus élevé de pré-éclampsie. Cet enzyme est impliqué dans la dégradation de produits toxiques endogènes et exogènes. […].

Personnes âgées, cancer du côlon et chimiothérapie adjuvante

Caducee.net, le 11 octobre 2001 : Une étude italo-américaine semblerait montrer que l’utilisation d’une chimiothérapie adjuvante chez les personnes âgées traitées pour un cancer colique réséqué, apporterait autant de bénéfices et n’engendrerait pas plus d’effets toxiques que chez les plus jeunes. […].

illustration

Face à la gronde des hôpitaux, l'état injecte 300 millions d'euros supplémentaires pour endiguer les effets délétères des emprunts toxiques

Caducee.net, le 26 février 2015 : Afin de réduire la dépense publique, l'état a autorisé ces dernières années les hôpitaux à financer leur investissement par des emprunts bancaires. Certains établissements financiers ont profité de l'aubaine pour lancer aux directions hospitalières un miroir aux alouettes en proposant des conditions de financement à priori intéressantes et à postériori catastrophiques du fait de leur variabilité. Les emprunts toxiques représentent ainsi  1, 5 milliard d’euros sur les 30 milliards d’encours de dette des hôpitaux. […].

Cancer du pancréas : évaluation du marimastat en traitement de première ligne

Caducee.net, le 31 juillet 2001 : Dans les formes non-métastasées, cet inhibiteur synthétique des métalloprotéinases offre des bénéfices similaires à la chimiothérapie standard en termes de survie mais avec moins d'effets toxiques. Les résultats sont publiés dans le Journal of Clinical Oncology du premier août. […].

SCYNEXIS présente une étude de toxicité in vitro montrant que dans la famille des inhibiteurs de la cyclophiline, SCY-635 a un profil unique

Businesswire, le 16 avril 2010 : «Les résultats de nos études du transport de la bilirubine démontrent une différenciation potentiellement importante parmi les candidats dans la classe des inhibiteur de la cyclophiline et renforce la position du SCY-635 comme le meilleur produit dans cette classe en cours de développement pour le traitement du VHC», a déclaré Yves Ribeill, PhD, président-directeur général de SCYNEXIS. «Des élévations potentiellement toxiques de la bilirubine totale associées au traitement avec des inhibiteurs de la cyclophiline ont été signalées sur des adultes ayant une infection chronique au VHC. A note que cet effet n'a pas été observé dans les études cliniques du SCY-635 effectuées à ce jour chez les patients atteints du VHC. Sur la base des résultats de l'étude présentée aujourd'hui, nous pensons que le SCY-635 est un inhibiteur très faible du principal transporteur de bilirubine conjuguée le MRP2, par conséquence, le traitement avec SCY-635 ne semble pas interférer avec le transport et le traitement normal de la bilirubine dans le foie. Des études cliniques sur une période plus longue complémentaires sont prévues pour confirmer ces résultats.» […].

Découverte d’inhibiteurs d’une des toxines de l’anthrax

Caducee.net, le 25 juillet 2002 : Une équipe italienne, en réalisant des tests de criblage à haut débit d’activité enzymatique, a mis en évidence des molécules avec un potentiel inhibiteur du ‘Lethal factor’ (LF), un des composants toxiques de Bacillus anthracis, le germe de l’anthrax. Les résultats sont présentés dans la revue Nature datée d’aujourd’hui. […].

illustration

La consommation de viande rouge et de viande transformée est corrélée à un risque accru de cancer selon l'IARC

Caducee.net, le 27 octobre 2015 : C'est de la capitale des Gaules et de la gastronomie française, qu'est venu ce coup de tonnerre pour tous les amateurs de jambon et de saucisson. L'IARC, très sérieux centre de recherche dépendant de l'OMS, a classé la viande transformée comme agent cancérogène dans le groupe 1 de sa classification qui inclut par ailleurs le plutonium, l'amiante et bien d'autres toxiques ou polluants chimiques. La consommation de viande rouge est également "sur le grill" puisque elle est classée, quant à elle, dans le groupe 2A comme probablement cancérogène. […].

Un nouveau test pour identifier la toxicité retardée de la radiothérapie

Caducee.net, le 22 septembre 2003 : Des radiothérapeutes suisses ont développé un test rapide qui permettrait d’identifier les patients qui risquent le plus de présenter des effets toxiques retardés après un cycle de radiothérapie. Cette étude a été présentée à l’occasion d’ECCO12, la Conférence Européenne sur le Cancer. […].

Les intoxications sont toujours fréquentes chez les jeunes américains

Caducee.net, le 16 octobre 2001 : Les empoisonnements par ingestion de médicaments sont toujours une cause importante d'hospitalisation pour les enfants et adolescents américains. Si l'ingestion de produits toxiques domestiques prédomine chez les moins de 12 ans, la prise toxique de médicaments concerne surtout les adolescents. Chez les adolescents, ces accidents répondent surtout à des tentatives de suicide et soulignent le besoin de programmes de prévention. […].

Lorsque le progrès sanitaire améliore la santé pulmonaire

Caducee.net, le 05 juin 2002 : Le fait de passer d’un chauffage au charbon dans un local confiné à l’utilisation du même système de chauffage dans une pièce pourvu d’un système d’évacuation des fumées toxiques, a fait baissé le risque de cancer du poumon de plus de 40% parmi une population rurale de Chine. Ce sont les conclusions d’une étude rétrospective qui paraît dans le journal de l’institut national du cancer américain aujourd’hui. […].

Un composé prometteur dans le traitement du cancer hépatique

Caducee.net, le 15 juillet 2002 : Une équipe américaine de chercheurs a identifié un composé, le 3-bromo-pyruvate, qui tue sélectivement les cellules cancéreuses hépatiques dans un modèle expérimental de tumeur primaire hépatique réalisé chez le lapin. La molécule, même injectée de manière systémique, ne semble pas avoir d’effets toxiques. Les résultats sont publiés aujourd’hui dans la revue Cancer Research. […].

Pin1, une protéine incontournable dans la maladie d’Alzheimer

Caducee.net, le 24 mars 2006 : De nouveaux travaux viennent de dévoiler le rôle majeur joué par la protéine Pin1 dans les processus biochimiques caractéristiques de la maladie d’Alzheimer. Ces résultats publiés cette semaine dans la revue scientifique Nature devraient aider à comprendre les mécanismes moléculaires toxiques qui conduisent au développement de la maladie, expliquent les chercheurs. […].

Se protéger contre les radicaux libres par l'alimentation : les preuves sont là !

APRIFEL, le 01 janvier 2000 : Les radicaux libres sont responsables d'altérations moléculaires et cellulaires qui sont fortement impliqués - personne n'en doute plus - dans les pathologies cardio-vasculaires et les cancers. Ces composés hautement réactifs ne manquent pas d'imagination pour endommager les cellules et les tissus. Ils s'attaquent aux constituants cellulaires et aux molécules biologiques, créent toutes sortes de produits toxiques, altèrent l'expression des gènes et l'activité des enzymes, empêchent les processus de réparation cellulaire… bref, ils font des dégâts ! […].

Un génotype particulier pourrait affecter l'efficacité de certains traitements antirétroviraux

Caducee.net, le 03 août 2001 : Des scientifiques ont étudié les différences d'expression de la P-glycoprotéine dans plusieurs groupes ethniques. Cette protéine est un transporteur qui permet d'expulser des substances toxiques hors des cellules. L'expression de la P-glycoprotéine dans l'intestin est plus importante dans certains groupes ethniques, ce qui suggère que des substrats de la P-glycoprotéine, tels les inhibiteurs de protéase, auraient plus de mal à exercer leur action chez ces sujets. […].

Les risques des cosmétiques pour bébés

Caducee.net, le 15 décembre 2008 : L’Académie de médecine, après avoir constitué un groupe de travail ad hoc et pris l’avis d’experts, notamment au sein de l’AFSSAPS, précise que :- La question des risques des cosmétiques pour bébés se situe dans le contexte général de l’exposition de l’organisme humain aux milliers de composés chimiques présents dans l’environnement. Or, l’analyse des effets toxiques à long terme est difficile.- Il est vrai que la physiologie des nourrissons, en particulier des prématurés, leur est spécifique, que la fréquence des lésions cutanées et les modalités d’application des cosmétiques peuvent aboutir, après résorption cutanée, à des concentrations sanguines des divers ingrédients très supérieures à celles de l’adulte. Il faut insister sur l’absence de données sur la résorption percutanée chez le nourrisson et le jeune enfant, ainsi que sur l’absence de connaissances sur le métabolisme et l’excrétion des ingrédients contenus dans les crèmes chez les nourrissons.   - Des règles de précaution existent quant à l’utilisation des cosmétiques, sachant qu’on dénombre 8 À 15 ingrédients par produit. La cosmétovigilance est assurée par l’AFSSAPS. - La prescription et la recommandation de cosmétiques engagent la responsabilité médicale, alors qu’ils ne bénéficient pas des garanties de l’AMM. […].

Intellect Neurosciences, Inc. obtient un brevet européen crucial concernant un traitement d'immunisation passive à la maladie d'Alzheimer par anticorps monoclonaux

PR Newswire, le 31 juillet 2008 : NEW YORK, July 31 /PRNewswire/ -- Intellect Neurosciences, Inc. (OTC Bulletin Board : ILNS) a annoncé aujourd'hui qu'elle a obtenu un brevet européen concernant la plate-forme d'anticorps monoclonaux ANTISENILIN(R) développée par la société pour traiter la maladie d'Alzheimer. Les droits du brevet délivré couvrent les anticorps « spécifiques d'extrémité franche » ANTISENILIN(R) qui se lient à la bêta-amyloïde et l'utilisation de ces anticorps pour la prévention ou l'inhibition de la progression de la maladie d'Alzheimer. Cette technologie est conçue pour favoriser l'élimination de la bêta-amyloïde qui s'accumule pour atteindre des concentrations toxiques dans le cerveau des patients atteints de la maladie d'Alzheimer tout en réduisant les effets indésirables potentiels. Il est important de noter que ces médicaments évitent de se lier et donc d'interférer potentiellement avec les fonctions de la protéine précurseur amyloïde qui est un important régulateur physiologique du corps et qui est impliquée dans le contrôle de fonctions cérébrales essentielles ainsi que dans la coagulation sanguine. La société a récemment divulgué qu'elle a accordé une licence à redevance à Wyeth and Elan Pharma International Ltd. concernant les brevets et les applications de brevet liées aux anticorps et aux méthodes de traitement de la maladie d'Alzheimer, notamment le Bapineuzumab, qui fait actuellement l'objet d'essais cliniques de phase 3. La société conserve la capacité d'accorder d'autres licences pour sa technologie d'anticorps monoclonaux ANTISENILIN(R) inventée par le Dr Daniel Chain, président et directeur général de la société. Des brevets ANTISENILIN(R) ont déjà été délivrés en Chine, au Japon et dans d'autres pays. […].

Les plus