nuance

Inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine (IEC) et aspirine dans la prévention secondaire de l'infarctus du myocarde

Après un infarctus du myocarde, la prise d'aspirine ou d'IEC permet de réduire d'environ 15 % la mortalité à un an chez les sujets de plus de 65 ans. Une étude américaine démontre que la combinaison de ces deux traitements ne présente pas de risque majeur et pourrait être plus efficace qu'une monothérapie en termes de mortalité à un an.

Cette étude publiée dans Archives of Internal Medicine a été conduite par Krumholz et al. Ces auteurs se sont interrogés sur les interactions entre les IEC et l'aspirine dans un contexte de prévention secondaire de l'infarctus du myocarde (IDM). Ils soulignent à ce propos que plusieurs travaux laissaient entendre que la combinaison de ces deux médicaments pouvait conduire à des effets indésirables.

Ces éventuels effets indésirables ont été étudiés sur une cohorte de 14.129 patients, âgés de plus de 65 ans et qui avaient survécu à un IDM. Le principal critère d'évaluation était la mortalité à un an en fonction du traitement prescrit après l'hospitalisation.

Parmi eux, 26 % ont reçu seulement de l'aspirine, 20 % seulement des IEC, 38 % les deux et 16 % aucun traitement. Les taux de mortalité dans chaque classe de traitement ont été comparés à celui du groupe "sans traitement".

Dans un modèle multivarié, la mortalité à un an était réduite de 14 % et 15 % (significatif) pour les groupes "aspirine seulement" et "IEC seulement" respectivement.

La mortalité était encore plus faible pour le groupe "IEC + aspirine" avec une réduction de 19 % par rapport au groupe sans traitement. Néanmoins cette réduction n'était pas statistiquement différente de celle retrouvée pour l'aspirine seule ou IEC seuls.

Selon les auteurs, ces résultats confirment l'intérêt de ses traitements et notamment de la combinaison IEC/aspirine dans la prévention de l'IDM. La comparaison fine de cette combinaison avec l'aspirine seule ou les IEC seuls demande d'autres études.

Source : Arch Intern Med 2001;161:538-544.

Descripteur MESH : Infarctus , Prévention secondaire , Mortalité , Infarctus du myocarde , Myocarde , Risque , Hospitalisation , Patients

nuance

Recherche scientifique: Les +