nuance

Infections de la vessie : les films biologiques bactériens rendent les traitements difficiles

La difficulté du traitement des infections de la vessie pourrait s’expliquer par la multiplication intracellulaire des bactéries en cause. Ces amas bactériens sont rassemblés en biofilms et limitent ainsi l’élimination définitive de l’infection.

Les infections urinaires sont généralement causées par certaines souches d’Escherichia coli qui colonisent les cellules épithéliales de la paroi de la vessie.

De nouveaux travaux menés chez la souris ont montré que ces bactéries peuvent se multiplier à l’intérieur des cellules de la paroi et ainsi former des gonflements ou capsules sur la surface de la vessie. Par ailleurs, ces bactéries sont rassemblées dans une structure de type « biofilm » connu pour sa capacité à isoler les bactéries de l’environnement extérieur. Les bactéries sont alors protégées des défenses de l’hôte. De plus, les capsules sont recouvertes de la même substance qui imperméabilise la paroi de la vessie.

Toutefois, il peut arriver que ces capsules se rompent et libèrent en nombre les bactéries. Cet événement peut expliquer les phénomènes d’inflammation et de retour des symptômes. Ces résultats apportent ainsi de nouveaux éléments pour la compréhension des infections urinaires aiguës et récurrentes.

Source : Science Jul 4 2003: 105-107

Descripteur MESH : Bactéries , Biofilms , Capsules , Cellules , Infections urinaires , Cellules épithéliales , Compréhension , Éléments

nuance

Recherche scientifique: Les +