nuance

Du nouveau dans l'assistance médicale à la procréation

Fécondation in vitro, ICSI... : d'autres manières de faire des bébés qui nécessitent l'intervention d'une équipe d'experts alliant compétences cliniques et biologiques. C'est ainsi qu'au CHU d'Angers la nouvelle équipe du centre "d'Assistance Médicale à la Procréation" (AMP) a augmenté l'activité de 55 % en 4 mois multipliant ainsi les chances des couples de sa région.

Dans ce même objectif, l'équipe hospitalière a mis en place une nouvelle organisation permettant aux médecins libéraux de participer à la prise en charge de leurs patientes ayant entamé une démarche d'AMP.Avec à sa tête le Docteur Catherine Morinière, clinicienne, et le Docteur Pascale May-Panloup, biologiste, le Centre d'AMP d'Angers confirmera sans aucun doute les bons résultats des dernières années en termes de grossesses (souvent supérieurs à la moyenne nationale).Enfin le centre vient d'être récemment agréé pour assurer l'autoconservation du sperme aux hommes devant subir un traitement potentiellement stérilisant ; devenant ainsi le deuxième centre des Pays de la Loire autorisé à pratiquer cette activité.

Descripteur MESH : AMP , In vitro , Démarche , Hommes , Médecins , Sperme , Tête

nuance

Hôpital: Les +