nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Pratique médicale et paramédicale

1187 résultats triés par date
affichage des articles n° 91 à 109

Les radiologues militent pour le dépistage précoce du cancer du poumon par scanner low dose

Les radiologues militent pour le dépistage précoce du cancer du poumon par scanner low dose

Caducee.net, le 20 novembre 2020 : Profitant de l’exposition médiatique du mois sans tabac consacré à la sensibilisation au cancer du poumon, la fédération nationale des médecins radiologues (FNMR) a décidé de mettre la pression sur les autorités de tutelles pour que soit organisé un dépistage des populations à risque en utilisant le scanner low dose. Si des études sérieuses semblent montrer une réduction de la mortalité, la HAS s’était prononcée contre ce dépistage en 2016. […].

Prise en charge des patients COVID-19 en médecine de ville : la HAS actualise ses recommandations

Prise en charge des patients COVID-19 en médecine de ville : la HAS actualise ses recommandations

Caducee.net, le 17 novembre 2020 : La Haute Autorité de santé (HAS) vient de mettre en ligne ses nouvelles recommandations sur la prise en charge des patients COVID-19 avec des réponses rapides en 10 points essentiels et des fiches pratiques de conduites à tenir. […].

L’orthodontie moderne chez l’adulte : ses spécificités et bénéfices pour la santé

L’orthodontie moderne chez l’adulte : ses spécificités et bénéfices pour la santé

Dr Fourdin & Augeraud, le 17 novembre 2020 : Le souvenir lointain d’un traitement à l’aide de bagues, la récidive de malpositions dentaires à la suite d’un premier traitement rebutent certains adultes à entreprendre un traitement d’orthodontie. Il existe aujourd’hui des solutions très efficaces à ces problèmes. […].

Une étude montre une augmentation spectaculaire du nombre d'antibiotiques prescrits aux patients dentaires en Angleterre lors du confinement de COVID-19 au début de l'année

FDI World Dental Federation, le 13 novembre 2020 : GENÈVE et LONDRES, 13 novembre 2020 /PRNewswire/ -- L'une des conséquences involontaires du confinement COVID-19 en Angleterre au début de cette année a été une augmentation de 25 % de la prescription d'antibiotiques par les dentistes, selon une nouvelle étude publiée aujourd'hui dans le British Dental Journal (BDJ). […].

#covid_19 : La réalité du terrain par les anesthésistes réanimateurs

#covid_19 : La réalité du terrain par les anesthésistes réanimateurs

CNP AR, le 09 novembre 2020 : Alors que se multiplient les interventions publiques de personnalités générant beaucoup de confusion parmi nos concitoyens [1–3], les professionnels des « soins critiques », notamment les anesthésistes — réanimateurs, tiennent à éclaircir le contexte dans lequel s’inscrit cette pandémie. Loin de toute idéologie, trois points fondamentaux et factuels sont à retenir. […].

Tests antigéniques SARS-COV-2 : les rémunérations des médecins, infirmiers et pharmaciens publiées au JO

Tests antigéniques SARS-COV-2 : les rémunérations des médecins, infirmiers et pharmaciens publiées au JO

Caducee.net, le 03 novembre 2020 : Si le 17 octobre, les médecins, les infirmiers et les pharmaciens étaient autorisés par décret à pratiquer les tests de dépistage antigéniques du SARS-COV-2, il restait à négocier les tarifs avec l’assurance maladie. Après 15 jours de négociation avec les syndicats, ils ont été publiés par au Journal officiel le 28 octobre. […].

À l’ombre de la covid 19, les maladies neurodégénératives

À l’ombre de la covid 19, les maladies neurodégénératives

A. GRAND & Y. JOANETTE, le 03 novembre 2020 : La gestion de l’épidémie de la covid 19 capte toutes les énergies des autorités publiques. Son impact médiatique et politique est tel qu’il laisse au second plan un certain nombre de problématiques sanitaires déterminantes pour l’avenir de la population. Le gouvernement tente, à travers le Plan Grand Âge Autonomie, de restaurer un intérêt pour l’une d’entre elles : la perte d’autonomie. La question de l’ouverture du 5e risque autonomie est de nouveau à l’ordre du jour. […].

Les consultations par téléphone à nouveau remboursées

Les consultations par téléphone à nouveau remboursées

Caducee.net, le 03 novembre 2020 : Le remboursement des consultations téléphoniques a été rétabli de façon dérogatoire le 17 octobre dernier à l’occasion de la réactivation de l’état d’urgence sanitaire. […].

Les déprogrammations d’opérations chirurgicales placent les médecins face à des choix éthiques

Les déprogrammations d’opérations chirurgicales placent les médecins face à des choix éthiques

Caducee.net, le 02 novembre 2020 : Alors que les services de réanimation sont confrontés à un afflux massif de patients atteints de la COVID-19, de plus en plus d’hôpitaux activent leur dispositif de crise et les déprogrammations des opérations chirurgicales « non urgentes » ou tout simplement « non- COVID-19 » se multiplient. Alors que l’inquiétude des médecins et des patients grandit, des voix s’élèvent pour que ces déprogrammations demeurent des décisions médicales prises au cas par cas et non pas des injonctions administratives déconnectées des réalités du terrain. […].

Hydroxychloroquine : le Pr Raoult assigne l’ANSM et son directeur devant les tribunaux #HCQ #COVID19

Hydroxychloroquine : le Pr Raoult assigne l’ANSM et son directeur devant les tribunaux #HCQ #COVID19

Caducee.net, le 30 octobre 2020 : Après le refus de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) de délivrer une recommandation temporaire d’utilisation (RTU) de l’hydroxychloroquine dans la prise en charge de la maladie Covid-19 suite à la demande de l’IHU — Méditerranée Infection, le Pr Didier Raoult a décidé de contre-attaquer sur le front judiciaire. Il a mandaté pour cela le cabinet DI VIZIO qui dépose aujourd’hui un recours administratif devant le Conseil d’État pour annuler la décision de l’ANSM. En parallèle, il saisit le Parquet de Paris d’une plainte pénale contre l’ANSM et son directeur Dominique Martin pour mise en danger de la vie d’autrui, sur le fondement de l’article 223-1 du Code pénal, et complicité par fourniture de moyens d’administration de substances nuisibles sur le fondement de l’article 222-15 du Code pénal. […].

Couvre-feu : la carte CPS suffit aux médecins libéraux pour circuler

Couvre-feu : la carte CPS suffit aux médecins libéraux pour circuler

Caducee.net, le 23 octobre 2020 : Alors que dans un message diffusé sur la liste DGS-URGENT le 16 octobre dernier, les autorités statuaient que la présentation d’une carte CPS ne suffisait pas comme justification dérogatoire au couvre-feu, le gouvernement vient de faire machine arrière probablement sous la pression des syndicats et de l’ordre des médecins. […].

Cancer et facteurs de risque cardio-vasculaires : l’importance d’une prise en charge parallèle

Cancer et facteurs de risque cardio-vasculaires : l’importance d’une prise en charge parallèle

Dr TOLEDANO & CASTELNAU MARCHAND, le 22 octobre 2020 : Alors qu’en l’an 2000, les maladies cardio-vasculaires constituaient la première cause de mortalité, c’est désormais le cancer qui est passé devant en France, mais il reste suivi de près par les maladies cardio-vasculaires. L’âge médian au moment du diagnostic est de 68 ans chez les hommes et 67 ans chez les femmes (1). Or, c’est vers cet âge que les maladies et facteurs de risque cardio-vasculaires présentent également une importante prévalence. […].

La clause de conscience et l’IVG : ou pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué

La clause de conscience et l’IVG : ou pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué

Fabrice Di Vizio, le 15 octobre 2020 : Cette semaine, l’actualité a été marquée par la suppression en première lecture de la clause de conscience dans l’interruption volontaire de grossesse. […].

#Covid19 et protection des soignants : la SF2H maintient sa recommandation en faveur du masque chirurgical vs FFP2 en dehors des gestes à risque d’aérosolisation

#Covid19 et protection des soignants : la SF2H maintient sa recommandation en faveur du masque chirurgical vs FFP2 en dehors des gestes à risque d’aérosolisation

Caducee.net, le 25 septembre 2020 : S’il est un sujet sur lequel la littérature scientifique est prolixe, c’est bien les modes de contamination du Coronavirus SARS-COV-2. À tel point que la Société Française d’Hygiène Hospitalière (SF2H) a tenu à mettre à jour le 22 septembre la synthèse qu’elle avait formalisée en juillet dernier et qui sert de support à ses recommandations sur la prévention de la transmission du COVID-19 dans le secteur hospitalier. Ses conclusions demeurent cependant inchangées : le port du masque chirurgical suffit dans la plupart des cas à protéger correctement les soignants qui prennent en charge des cas de COVID-19. […].

Plaquénil encore et toujours

Plaquénil encore et toujours

Fabrice Di Vizio, le 23 septembre 2020 : Me Di Vizio fait le point sur le rôle des recommandations émises par les autorités sanitaires dans la pratique quotidienne des médecins et des soignants libéraux ou hospitaliers. Constituent-ils un guide indicatif, une forme de conseils avisés, ou au contraire disposent-ils d’une valeur contraignante telle que leur non-respect pourrait être juridiquement sanctionné. […].

Grippe : l’académie de médecine milite pour l’obligation vaccinale des soignants

Grippe : l’académie de médecine milite pour l’obligation vaccinale des soignants

Académie de Médecine, le 21 septembre 2020 : Pour l’académie de médecine, le risque d’une saturation des services hospitaliers par l’addition de cas de grippe sévère aux cas de Covid-19, aggravée par l’incapacité des soignants malades, ne peut être encouru. Elle en appelle à la responsabilité des soignants et propose de rendre obligatoire la vaccination anti grippale pour tous les soignants. […].

Très peu de dermatoses sont dues au port du masque pour la Société Française de Dermatologie

Très peu de dermatoses sont dues au port du masque pour la Société Française de Dermatologie

SFD, le 18 septembre 2020 : Pour la Société Française de Dermatologie (SFD), le port du masque de protection contre le Sars-Cov2 s’accompagne de très peu de dermatoses du visage. Lorsqu’elles surviennent, elles sont facilement gérables et ne justifient aucunement de retirer le masque. […].

SOS médecin constate un doublement des consultations pour suspicion de COVID-19 entre le 1er et le 9 septembre

SOS médecin constate un doublement des consultations pour suspicion de COVID-19 entre le 1er et le 9 septembre

SOS Médecins, le 11 septembre 2020 : Depuis le début du mois de septembre et plus encore ces derniers jours, SOS MÉDECINS constate sur l’ensemble de son réseau national une augmentation importante de ses actes pour suspicion Covid-19. Ils sont passés de 482 cas journaliers le 1er septembre à 991 cas journaliers le 9 septembre. […].

nuance

Les plus