nuance

L'éosine est un colorant et c'est tout !

L'éosine est encore beaucoup trop utilisée dans les ehpad et services de soins, il faut rappeler que l'éosine est seulement un colorant ! cicatrisation. La plaie ne doit pas être complètement desséchée, on peut parvenir à créer un milieu humide idéal pour la guérison en utilisant des pansements adaptés types hydrocolloïdes.  

L'éosine est encore beaucoup trop utilisée dans les ehpad et services de soins, il faut rappeler que l'éosine est seulement un colorant ! Son utilisation est quotidienne par les Aide Soignante et certaines IDE malheureusement dans les quatres cas suivants : 
 
•ESCARRE :

On déconseille l’éosine car elle masque l’état cutané et risque de cacher  une aggravation à laquelle le soignant ne pourrait guère réagir.

•PLAIES :

On déconseille l’éosine car celle-ci ralentie le processus de cicatrisation. La plaie ne doit pas être complètement desséchée, on peut parvenir à créer un milieu humide idéal pour la guérison en utilisant des pansements adaptés types hydrocolloïdes.

 

•ROUGEURS OU IRRITATIONS DUES A UNE RADIOTHERAPIE (sauf plaies) :

Ne pas utiliser d’éosine. On utilise la TROLAMINE (BIAFINE) de préférence.

 

•IRRITATIONS DES PLIS, ROUGEURS, SUSPICION DE MYCOSE:

Ne pas utiliser l’éosine, seule action : coloration de la peau. Utiliser une crème adaptée au milieu humide comme CONVEEN* en attendant l’avis du médecin.

 

On peux conclure que l'éosine n'est que peu recommandable et ne doit être référencé en PUI que dans des cas rares. 

 

Descripteur MESH : Cicatrisation , Soins , Peau , Risque

nuance

Pratique médicale: Les +