Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Antiagrégants plaquettaires

11 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Traitement par anticoagulants vs antiagrégants plaquettaires chez les patients souffrant de fibrillation auriculaire non rhumatismale

Caducee.net, le 09 février 2001 : Chez les patients souffrant de fibrillation auriculaire non rhumatismale, une méta-analyse parue dans le British Medical Journal montre qu’il n’y a pas de différence entre un traitement à long terme par des anticoagulants ou un traitement par des antiagrégants plaquettaires dans la prévention d’AVC fatal et d’événement cardio-vasculaires fatals et non fatals. […].

L'utilité clinique de la réactivité plaquettaire fortement préconisée lors d'ACC.13

Businesswire, le 12 mars 2013 : Lors d'une présentation orale, Craig I. Coleman, docteur en pharmacie et professeur agrégé de pharmacie à l'université du Connecticut, School of Pharmacy, a énoncé les données de son analyse sur la rentabilité et démontré qu'utiliser une stratégie de traitement thérapeutique aux antiagrégants plaquettaires basée sur la réactivité plaquettaire était plus rentable que d'utiliser une approche universelle au clopidogrel générique chez tous les patients ICP. Ceci fait suite à sa récente présentation lors de la rencontre annuelle de 2013 sur les technologies de la recherche cardiovasculaire (Cardiovascular Research Technologies) à Washington, où il avait démontré qu'une stratégie de traitement aux antiagrégants plaquettaires basée sur la réactivité plaquettaire est également plus rentable qu'une stratégie universelle d'administration de l'inhibiteur plus puissant, le ticagrelor, à tous les patients ICP. Dans les deux analyses, le système VerifyNow a été utilisé pour le modèle de coûts. […].

Prévention de la prééclampsie par les antiagrégants plaquettaires

Caducee.net, le 09 février 2001 : Une méta-analyse parue dans le British Medical Journal montre que la prévention de la prééclampsie par un traitement par les antiagrégants plaquettaires a une efficacité légère à modérée. […].

Les 100 médicaments les plus prescrits en 2004 (classement en montants)

AMELI, le 10 octobre 2004 : Le premier médicament remboursé (en valeur) est désormais PLAVIX® -antiagrégant plaquettaire utilisé pour les complications de la maladie athéromateuse-, en évolution de 26,3%, qui avoisine 300 M€ (298,8Md€). Or, ce médicament est parfois prescrit alors qu'à efficacité comparable 4 , d'autres médicaments moins co ûteux (comme l'aspirine) auraient pu convenir. Afin de favoriser des prescriptions au plus faible co ût, à efficacité comparable, l'Assurance Maladie et les partenaires de la convention médicale préparent, en liaison avec la Haute Autorité de santé, un accord de bon usage des soins relatif à la prescription des antiagrégants plaquettaires. Cet accord sera mis en place avant la fin 2005 5 . […].

Accident vasculaire cérébral (AVC) ischémique : de l’aspirine le plus tôt possible

Caducee.net, le 09 juillet 2002 : La prise d’aspirine dans les 48 heures qui suivent l’apparition d’un AVC ischémique peut réduire les décès et la sévérité de l’AVC, selon un avis émis par l’Académie américaine de Neurologie et l’Association américaine sur l’AVC. […].

Point sur l’utilisation des nouveaux anticoagulants oraux : Pradaxa (dabigatran), Xarelto (rivaroxaban) et Eliquis (apixaban)

Caducee.net, le 28 novembre 2013 : Les anticoagulants oraux sont autorisés dans le traitement et la prévention d’accidents thromboemboliques. Ils sont indispensables et sauvent de nombreuses vies, les pathologies qu’ils préviennent mettant souvent en jeu le pronostic vital. Leur prescription doit toutefois respecter le cadre strict de leur AMM du fait principalement du risque hémorragique inhérent à ces produits. De nouveaux anticoagulants oraux (NACO) sont apparus sur le marché depuis 5 ans et font l’objet d’un suivi renforcé de leur sécurité d’emploi en France et en Europe.  […].

L'eptifibatide permet de réduire les complications ischémiques après l'implantation d'un stent coronarien

Caducee.net, le 15 décembre 2000 : Un large essai clinique publié dans le Lancet montre que l'emploi d'eptifibatide (inhibiteur du récepteur GP IIb/IIIa) dans les procédures d'implantation de stents coronariens permet de réduire les complications immédiates et à moyen terme. […].

De nouveaux résultats d'études confirment le bénéfice clinique à long terme de CLEXANE(R)/LOVENOX(R) dans le syndrome coronarien aigu

PR Newswire, le 02 septembre 2007 : PARIS, September 2 /PRNewswire/ -- Sanofi-aventis annonce aujourd'hui que les résultats à un an des études ExTRACT-TIMI 25 et STEEPLE confirment clairement un net bénéfice clinique de Lovenox(R) comparé à l'héparine non fractionnée (HNF), chez les patients présentant un infarctus aigu du myocarde (IDM) avec sus-décalage du segment ST. […].

Les résulats de l'étude ATHENA avec l a dronédarone (Multaq(R)) discutés au Congrès Mondial de Cardiologie

PR Newswire, le 21 mai 2008 : BUENOS AIRES, Argentine, May 21 /PRNewswire/ -- Aujourd'hui au World Congress of Cardiology (WCC), la conférence de presse intitulée 'Nouvelles perspectives de traitement de la fibrillation auriculaire' a soulignée que l'étude clinique ATHENA devrait changer la façon dont les cardiologues envisagent le traitement de la fibrillation auriculaire, l'arythmie cardiaque la plus commune. […].

L'essai GRAVITAS démontre qu'une stratégie de traitement uniforme qui consiste à doubler la dose standard de Plavix n'améliore pas les résultats suite à une intervention coronarienne percutanée (PCI)

PR Newswire, le 16 novembre 2010 : SAN DIEGO, November 16, 2010 /PRNewswire/ -- Accumetrics, Inc., le développeur et distributeur du système VerifyNow(R), a annoncé aujourd'hui que l'essai GRAVITAS (Gauging Responsiveness With A VerifyNow Assay-Impact On Thrombosis And Safety) a permis de constater qu'un doublage de la dose d'entretien du clopidogrel ne prévient pas le risque d'éventuels événements ischémiques après une intervention coronarienne percutanée (PCI) pour les patients avec une réactivité plaquettaire résiduelle supérieure. L'étude a également signalé que les patients avec une réactivité plaquettaire résiduelle supérieure, telle que mesurée par le test VerifyNow P2Y12, démontrent presque deux fois plus de risque d'événements ischémiques que chez les patients sans réactivité plaquettaire résiduelle supérieure. Le test VerifyNow P2Y12 est utilisé pour mesurer la réaction d'un patient au clopidogrel et au prasugrel (Plavix(R) et Effient(R)) qui réduisent la réactivité plaquettaire en bloquant le récepteur P2Y12. […].

DAIICHI SANKYO acquiert la force de vente et les produits de l'activité Maladies cardiométaboliques de Merck Serono en Turquie

PR Newswire, le 03 novembre 2008 : ISTANBUL, November 3 /PRNewswire/ -- DAIICHI SANKYO ILAÇ TICARET Ltd. Sti., la filiale turque du numéro deux de l'industrie pharmaceutique nippone, vient de recruter 20 des membres de la force de vente de l'activité Maladies cardiométaboliques de Merck ILAÇ Ltd, une filiale turque de Merck Serono. L'accord inclut également le transfert de l'autorisation de commercialisation de l'antihypertenseur Concor et de l'antidiabétique Glucophage. […].

Les plus