Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Anticorps

692 résultats triés par date
affichage des articles n° 163 à 181

Kenta Biotech publie les résultats de son étude de Phase IIa sur son produit candidat phare Panobacumab pour le traitement de la pneumonie nosocomiale

Businesswire, le 14 septembre 2009 : L'étude au su de Phase IIa a évalué l'innocuité, la pharmacocinétique et l'efficacité potentielle de trois injections séparées de panobacumab tous les trois jours chez des patients à risques élevés atteints de pneumonie acquise sous ventilation ou nosocomiale causée par le Pseudomonas aeruginosa de sérotype O11. Dix-huit patients au total ont été traités. Treize d'entre eux ont reçu trois doses de panobacumab et les cinq autres une dose unique. Outre les données positives sur l'innocuité et la tolérabilité, le panobacumab est aussi associé à un taux de survie supérieur aux attentes. Tous les patients ayant suivi le cycle de traitement complet ont survécu, malgré une mortalité prédite de 24 % selon le score de gravité des maladies (APACHE II). […].

L'herceptine agit comme un cocktail anti-angiogénique

Caducee.net, le 21 mars 2002 : L'herceptine est un anticorps monoclonal dirigé contre le récepteur de surface HER2, surexprimé dans environ 1/3 des cancers du sein. Des recherches présentées aujourd'hui dans la revue Nature montrent que l'herceptine induit la régression du réseau vasculaire des tumeurs de cancers du sein implantées chez des souris. Cet effet semble imputable à une modification de l'expression des facteurs pro-angiogéniques et anti-angiogéniques. […].

GE Healthcare acquiert les capacités d'élargissement de MicroCal dans le domaine de la recherche biomédicale et pharmaceutique

Businesswire, le 01 octobre 2008 : MicroCal développe et fabrique des microcalorimètres qui apportent des informations détaillées sur la structure, la fonction et les propriétés liantes d'une large gamme de biomolécules telles les protéines, les lipides, les acides nucléiques et les anticorps. La tendance croissante à concevoir des médicaments basés sur la structure, ainsi que l'expansion du développement biopharmaceutique contribuent à l'augmentation de l'utilisation du microcalorimètre en tant que technique standard dans le domaine de la recherche pharmaceutique. […].

Cellectis et Regeneron signent un accord sur l'utilisation de la technologie de recombinaison homologue.

PR Newswire, le 03 juillet 2008 : BIOCITECH, France, July 3 /PRNewswire/ -- Cellectis SA annonce la signature d'un accord avec Regeneron Pharmaceuticals, Inc. sur des brevets de Cellectis couvrant certaines utilisations de la recombinaison homologue pour la génération de nouveaux produits thérapeutiques y compris le développement d'anticorps monoclonaux humains. L'accord prévoit que Cellectis reçoive un paiement forfaitaire de 12,450,000$ de la part de Regeneron qui, en outre, investira au capital de Cellectis. […].

Le NIHR annonce une étude pionnière visant à mettre à l'épreuve un nouveau traitement du syndrome de Sjogren

NIHR, le 09 décembre 2014 : L'étude testera un nouveau traitement à base d'anticorps, qui possède le potentiel de soulager les souffrances des personnes atteintes du syndrome de Sjogren, une affection dans laquelle le système immunitaire corporel attaque les glandes qui secrètent des fluides, tels les larmes et la salive. Le syndrome de Sjogren est la deuxième affection auto-immune la plus courante après la polyarthrite rhumatoïde. Cette affection demeure cependant encore insuffisamment reconnue et sous-traitée, avec uniquement un soulagement des symptômes notamment via des larmes artificielles. Les femmes représentent environ 90% des cas. […].

Sanofi et Regeneron annoncent les premiers résultats positifs d'études de phase 3 consacrées au sarilumab dans le traitement des patients atteints de la polyarthrite rhumatoïde

SANOFI, le 21 mai 2015 : Sanofi et Regeneron Pharmaceuticals, Inc. annoncent aujourd'hui qu'une étude de phase 3 du sarilumab, un anticorps expérimental entièrement humanisé contre le récepteur IL-6, a atteint ses critères principaux combinés d'efficacité et a permis d'obtenir une nette amélioration des signes et symptômes de la polyarthrite rhumatoïde (PR) à 24 semaines et de la fonction physique à 12 semaines, comparativement à un placebo. L'étude, dénommée SARIL-RA-TARGET, a évalué l'efficacité et la tolérance de deux doses de sarilumab administrées par voie sous-cutanée comparativement à un placebo, en association avec un traitement par agents rhumatismaux modificateurs de la maladie (DMARD) non biologiques, chez des patients atteints de polyarthrite rhumatoïde qui ne répondaient pas aux inhibiteurs TNF-alpha ou y étaient intolérants (TNF-IR). […].

Human Genome Sciences et GlaxoSmithKline annoncent l'octroi par la FDA du statut de « revue prioritaire » au BENLYSTA® (belimumab) en tant que traitement potentiel du lupus érythémateux disséminé

Businesswire, le 19 août 2010 : La demande de licence d'autorisation de produit biologique (Biologics License Application - BLA) pour le belimumab a été transmise à la FDA le 9 juin 2010, et inclut les résultats de deux essais pivots de phase III qui ont impliqué le traitement de 1 684 patients présentant des auto-anticorps et étant atteints de LED. HGS a conçu le programme de phase III du belimumab en collaboration avec GSK et d'éminents experts internationaux du LED, et en consultation avec la FDA. […].

Centocor et Janssen-Cilag déposent des demandes d'approbation de l'ustekinumab aux États-Unis et en Europe pour le traitement du psoriasis en plaques modéré à sévère

PR Newswire, le 05 décembre 2007 : HORSHAM, Pennsylvanie et BEERSE, Belgique, December 5 /PRNewswire/ -- Centocor, Inc. et Janssen-Cilag International NV ont annoncé aujourd'hui qu'elles ont déposé des demandes réglementaires exigeant l'approbation de l'ustekinumab (CNTO 1275) aux États-Unis et en Europe pour le traitement de patients adultes souffrant de psoriasis en plaques chronique modéré à sévère. Centocor a déposé une demande de licence de produit biologique (Biologics License Application - BLA) auprès de la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis, et Janssen-Cilag International NV a déposé une demande d'autorisation de mise en marché (Marketing Authorization Application - MAA) auprès de l'Agence européenne des médicaments (EMEA). L'ustekinumab est un nouvel anticorps monoclonal humain doté d'un mécanisme d'action novateur qui cible les cytokines interleukine 12 (IL-12) et interleukine 23 (IL-23), des protéines d'origine naturelle qui jouent un rôle important dans la régulation de réactions immunitaires et qui seraient liées à certains troubles inflammatoires à médiation immunologique. […].

La prise d'antibiotique réduit l'efficacité de l’immunothérapie

La prise d'antibiotique réduit l'efficacité de l’immunothérapie

Caducee.net, le 03 novembre 2017 : Une étude publiée dans la revue Science  par des chercheurs de Gustave Roussy, l’Inserm, l’Inra, l’AP-HP, IHU Méditerranée Infection et l’Université Paris-Sud démontre que la prise d’antibiotiques affecte l’efficacité d’un traitement par immunothérapie chez des patients atteints d’un cancer. Or, environ 20% des malades du cancer sont sous antibiothérapie. En analysant le microbiote intestinal de patients par métagénomique, les chercheurs ont montré que la présence de la bactérie Akkermansia muciniphila est associée à une meilleure réponse des patients à l’immunothérapie par anticorps anti-PD-1. De plus, en administrant cette bactérie à des souris comportant un microbiote défavorable, l’activité anti-tumorale de l’immunothérapie est restaurée […].

Thérapie de la candidose des muqueuses par l'expression d'un anti-idiotype dans une bactérie commensale humaine

Caducee.net, le 09 octobre 2000 : Deux souches recombinantes de Streptococcus gordonii produisant l'anticorps idiotypique H6 (à activité microbicide) soit sous sa forme sécrétée, soit sous forme de protéine de surface ont été utilisées afin de traiter une vaginite expérimentale murine causée par Candida albicans. […].

La médecine nucléaire dans le diagnostic précoce de la forme pulmonaire de l’anthrax

Caducee.net, le 12 décembre 2001 : La Food and Drug Administration vient d’approuver un protocole d’étude clinique pour tester l’efficacité d’un anticorps monoclonal radiomarqué permettant de détecter par imagerie une inhalation précoce du germe de l’anthrax. Cette technologie, développée par la société PalatinTechnologies,Inc., qui se base sur la détection des globules blancs se concentrant au site d’une infection, a déjà fait ses preuves dans le diagnostic de l’appendicite et d’autres infections. […].

Choc septique : les promesses des anti-MIF

Caducee.net, le 01 février 2000 : La neutralisation de la cytokine MIF (macrophage migration inhibitory factor) par des anticorps permet d’augmenter la survie de souris atteintes de sepsis sévère, révèlent des chercheurs allemands et suisses dans une étude parue dans Nature Medicine. L’administration d’anticorps anti-MIF pourrait constituer une nouvelle approche thérapeutique dans le choc septique. […].

VIH : Abbott met en évidence des personnes naïves de traitement, séropositives avec une charge virale faible

VIH : Abbott met en évidence des personnes naïves de traitement, séropositives avec une charge virale faible

ABBOTT, le 04 mars 2021 : Abbott a annoncé le 2 mars qu’une équipe de scientifiques a découvert en République démocratique du Congo (RDC) un nombre inhabituellement élevé de personnes testées positives en anticorps VIH, mais dont la charge virale est faible ou non détectable, et ce, sans aucun traitement antirétroviral1. Ces personnes sont appelées contrôleurs d’élite du VIH. Ces découvertes révolutionnaires publiées aujourd’hui dans EBioMedicine ( qui fait partie de la revue The Lancet) pourraient aider les chercheurs à découvrir de nouvelles caractéristiques biologiques au sein de cette population, ce qui conduirait à des avancées dans la découverte de traitements contre le VIH — et éventuellement de vaccins. […].

Un test cutané pour déterminer l’immunité face à la varicelle

Caducee.net, le 10 décembre 2001 : Des chercheurs de l’université de Tel Aviv (Israël) ont mis au point une solution d’une souche virale varicelleuse inactivée et diluée, appliquée en intra-dermique, afin d’évaluer la réponse en anticorps dirigés contre le virus de la varicelle. L’étude menée pour évaluer ce test semble montrer que celui-ci est efficace pour déterminer le degré d’immunité envers le virus. […].

Démonstration de l’intérêt d’une dose supplémentaire de 4 vaccins poliovirus

Caducee.net, le 15 septembre 2000 : Une dose supplémentaire de vaccin polio sous cutanée démontre une excellente immunogénicité et entraîne une augmentation des titres en anticorps dirigés contre le poliovirus de type 3, alors que des doses supplémentaires de vaccin par voie orale n’ont pas les mêmes effets, indique une étude multicentrique menée à Oman et parue dans le New England Journal of Medicine. Elle a consisté à évaluer la réponse immunitaire à une dose supplémentaire de 4 vaccins polio différents. […].

Sclérose en plaques : l’impact du virus d’Epstein-Barr se confirme

Caducee.net, le 31 mars 2003 : Le virus d’Epstein-Barr semble bien lié au risque de sclérose en plaques (SEP), montre une étude récente menée auprès de militaires américains. Le titre en anticorps dirigés contre le virus est significativement plus élevé des années avant le développement des cas de sclérose en plaques observés dans l’enquête. […].

Myasthénie acquise généralisée : Ultomiris obtient l’AMM européenne

Myasthénie acquise généralisée : Ultomiris obtient l’AMM européenne

Alexion, le 04 octobre 2022 : Alexion, entité d’AstraZeneca dédiée aux maladies rares, annonce l’obtention d’une autorisation de mise sur le marché par la Commission européenne pour Ultomiris (ravulizumab). Cet inhibiteur du complément C5 à effet prolongé est une nouvelle option thérapeutique pour les patients adultes atteints de myasthénie acquise généralisée (MAg) à anticorps anti-récepteurs de l’acétylcholine (AChR).   […].

Asthme sévère : feu vert de la Commission européenne pour Dupixent® (dupilumab)

Asthme sévère : feu vert de la Commission européenne pour Dupixent® (dupilumab)

Caducee.net, le 09 mai 2019 : Il s’agit d’une excellente nouvelle pour Sanofi. Le Dupixent® (dupilumab) a reçu le feu vert de Commission européenne (CE) pour le traitement de l’asthme sévère. Cet anticorps monoclonal humain offre une nouvelle option thérapeutique à plus de 3 millions de patients en Europe et pourrait devenir le nouveau blockbuster du groupe SANOFI / REGENERON. […].

Les plus