nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Cyphose

4 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

la cyphose et la lordose

F.Campagne, le 15 septembre 2000 : Pour que l'homme reste bien stable en position debout, sa colonne vertébrale a pris trois courbures principales appelées lordose lombaire (creux du bas du dos), cyphose (bosse du milieu du dos) et lordose cervicale (creux du cou, des épaules). Quand nous souffrons du dos, c'est généralement au niveau de l'une de ces trois courbures. […].

Le mal de dos

F.Campagne, le 15 juillet 2000 : L'histoire de chaque dos est souvent parsemée de mauvais traitements dès l'enfance : cartable trop lourd, vie trop sédentaire, stress, travaux physiques ou manque de calcium. En France, le mal de dos est la première cause d'invalidité avant 45 ans, il coûte chaque année 7 à 9 milliards de francs à la Sécurité sociale et 80 % de la population en souffre à l'un ou l'autre moment de sa vie. Parmi les douleurs liées à un effort, les lumbagos et les sciatiques sont particulièrement fréquents. […].

L'étude de phase II, qui évalue l'Apremilast comme traitement oral des patients atteints de spondylarthrite ankylosante, a été présentée lors de la rencontre de l'American College of Rheumatology (ACR)

Businesswire, le 08 novembre 2011 : L'étude START (Spondylitis Trial of Apremilast for better Rheumatic Therapy) était une étude pilote en double aveugle, contrôlée par placebo et entreprise à l'initiative de chercheurs, qui a été réalisée sur des sujets atteints de spondylarthrite ankylosante. L'objectif principal de cette étude était de déceler un indicateur d'efficacité à l'aide de l'échelle BASDAI (Bath Ankylosing Spondylitis Disease Activity Index). […].

Imagerie des traumatismes rachidiens : du bilan à la prise en charge

Imagerie des traumatismes rachidiens : du bilan à la prise en charge

Dr Marie Faruch Bilfeld, le 22 octobre 2014 : Les traumatismes du rachis sont des pathologies graves car ils peuvent être responsables de lésions neurologiques susceptibles d’engager le pronostic vital et le pronostic fonctionnel chez des sujets le plus souvent jeunes. Les accidents de la voie publique sont en effet la première cause de ces traumatismes à haute énergie. Les équipes de radiologie interviennent à plusieurs niveaux, lors du diagnostic positif et pour l’évaluation des critères de gravité, mais également dans la prise en charge thérapeutique, quand un geste de vertébroplastie est indiqué. […].

nuance

Les plus