nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Défensines

7 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Les alpha-défensines, des agents anti-VIH potentiels

Caducee.net, le 01 octobre 2002 : Parmi les personnes infectées par le VIH, il y a un groupe appelé long-term-non-progressors (LTNP), c’est à dire des personnes qui vivent avec le virus pendant de longues périodes sans déclarer la maladie. C’est à partir d’une cohorte de ces individus avec le statut LTNP que des chercheurs américains ont caractérisé des facteurs anti-CD8 (CAF), appelés alpha-défensines, secrétés par les lymphocytes T CD8+, qui inhibent la réplication virale de manière indépendante des chimiokines. […].

Un facteur de prédisposition génétique pour le psoriasis

Caducee.net, le 03 décembre 2007 : Une augmentation du nombre de copies de gènes codant des β-défensines est associée à une augmentation du risque de psoriasis, selon les résultats d’une étude publiée dans la revue Nature Genetics. […].

Dermatite atopique : un défaut d’expression de peptides antibactériens endogènes

Caducee.net, le 10 octobre 2002 : De nouveaux travaux semblent apporter une explication à la susceptibilité accrue aux infections cutanées à Staphylococcus aureus chez les patients avec une dermatite atopique. En effet, ces sujets présentent une synthèse anormalement faible de peptides antibactériens endogènes. […].

Rien ne vaut une bonne suée!

Caducee.net, le 08 novembre 2001 : Des chercheurs allemands viennent de mettre en évidence un gène qui code pour un peptide anti microbien présent uniquement dans la sueur et possédant un spectre d’action assez large. La dermicidine, le nom donné à ce peptide, est produit par les glandes sudoripares, sécrété dans la sueur puis transporté à la surface de la peau après avoir été coupé par une protéase qui le rend actif. Son action antimicrobienne a été démontrée contre des bactéries et des champignons. […].

Des antibiotiques naturels protègent la peau chez l’animal

Caducee.net, le 22 novembre 2001 : Des chercheurs américains viennent de mettre en évidence pour la première fois in vivo chez la souris l’action antimicrobienne de peptides naturels, les cathélicidines. Dans un modèle murin d’infection au streptocoque du groupe A, les souris infectées semblent être mieux protégées des lésions cutanées provoquées normalement par cette bactérie que les souris déficientes pour le gène codant pour les cathélicidines. […].

L’hepcidine, une hormone de régulation du fer sérique ?

Caducee.net, le 04 avril 2002 : C’est tout du moins ce qui apparaît dans les recherches menées par une équipe de l’Institut Cochin à Paris, d’après les observations réalisées chez des souris souffrant des symptômes d’une hémochromatose avec un gène de l’hepcidine non actif. Ce peptide de 25 acides aminés ayant une activité anti-microbienne par ailleurs, semblerait être à l’origine de l’homéostasie ferrique, en agissant directement sur la régulation d’entrée du fer au niveau intestinal. […].

Vers des bactéries médicaments

Gérard CORTHIER, le 15 juin 2000 : Texte de Gérard CORTHIER, INRA de Jouy-en-Josas sur le site caducee.net […].

nuance

Les plus