nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Endocannabinoïdes

6 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Les endocannabinoïdes participent au contrôle de l'appétit

Caducee.net, le 12 avril 2001 : Les endocannabinoïdes sont des molécules naturelles proches des principes actifs du cannabis (THC) et que l'on retrouve dans l'hypothalamus. Une étude américaine indique que ces molécules interviennent dans le contrôle de l'apport alimentaire en stimulant l'appétit. Mais surtout, ce travail montre que la concentration de ses endocannabinoïdes est sous le contrôle de la leptine, hormone qui occupe une place centrale dans le contrôle de l'apport alimentaire. […].

Cannabinoïdes, interféron et sclérose en plaques

Caducee.net, le 29 mars 2006 : Des travaux menés à l’aide d’un modèle expérimental de sclérose en plaques (SEP) chez la souris précisent les liens entre endocannabinoïdes et interféron-γ dans ce modèle de la maladie. Ces résultats publiés en détails cette semaine dans la revue PNAS indiquent que les cannabinoïdes pourraient trouver des applications dans le traitement de la SEP. […].

Une nouvelle étude de D3 met en lumière une approche novatrice pour s’attaquer à l’obésité

Businesswire, le 04 juillet 2011 : L’étude publiée aujourd’hui dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences indique pour la première fois que des signaux endocannabinoïdes dans l’intestin jouent un rôle important dans la régulation de l’absorption des graisses. On a longtemps pensé que les signaux étaient limités aux récepteurs dans le cerveau. […].

Lutter contre l’anxiété avec les cannabinoïdes endogènes

Caducee.net, le 02 décembre 2002 : Les cannabinoïdes endogènes peuvent moduler le contrôle des émotions. Une équipe de chercheurs vient de montrer que l’inhibition de l’enzyme responsable de la destruction d’un de ces endocannabinoïdes permet de réduire les signes d’anxiété chez des rats. Cette stratégie permettrait d’éviter les effets indésirables des cannabinoïdes exogènes tout en conservant une action marquée contre l’anxiété. […].

Les récepteurs aux cannabinoïdes utiles pour éviter les rechutes des cocaïnomanes ?

Caducee.net, le 16 octobre 2001 : Des recherches récentes viennent de montrer que les récepteurs aux cannabinoïdes jouent un rôle important dans les phénomènes de rechute liés à la dépendance à la cocaïne. Une équipe néerlandaise indique que des antagonistes des récepteurs aux cannabinoïdes pourraient limiter la tendance à la rechute chez des personnes qui suivent un traitement pour leur dépendance à la cocaïne. […].

La mort de certaines cellules tumorales induite par des dérivés cannabinoïdes

INSERM, le 10 mars 2006 : Les chercheurs de l'unité Inserm 624 « Stress cellulaire » de Marseille, viennent de mettre en évidence le rôle-clé d'une protéine de stress à l'intérieur d'une voie de signalisation cellulaire déclenchant la mort de cellules tumorales. Cette étude, montre que des dérivés cannabinoïdes activent spécifiquement cette voie de signalisation, entraînant la mort des cellules cancéreuses. Les résultats de cette recherche, réalisée en collaboration avec l'équipe espagnole dirigée par Guillermo Velasco (Université Complutense de Madrid) ouvrent en particulier de nouvelles perspectives pour la prise en charge du glioblastome (forme de tumeur cérébrale). Ce travail est publié dans la revue Cancer Cell d'avril 2006 accessible à l'adresse : Voir le site […].

nuance

Les plus