Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Insuffisance rénale

191 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

MSD annonce les résultats de l'étude de phase 2/3 du traitement expérimental de l'hépatite C chronique grazoprevir/elbasvir chez les patients atteints d'insuffisance rénale chronique avancée

MSD, le 23 avril 2015 : « Il existe un besoin médical non satisfait relatif au traitement de l'infection au virus de l'hépatite C chronique chez les patients atteints d'insuffisance rénale chronique avancée », a déclaré le docteur Howard Monsour, Jr., chef du service d'hépatologie au Houston Methodist Hospital, à Houston, au Texas. « Dans cet essai, le premier évaluant un schéma thérapeutique oral, sans ribavirine, chez des patients atteints d'IRC n'ayant jamais été traités et ayant reçu un traitement, la prise conjointe de grazoprevir et d'elbasvir pendant 12 semaines a été efficace dans cette population de l'étude atteinte d'une infection au VHC de génotype 1. » […].

L'emploi d'hydroxyéthylamidon au cours du sepsis est un facteur de risque d'insuffisance rénale aiguë

Caducee.net, le 23 mars 2001 : Une étude française menée dans trois unités de soins intensifs a comparé les conséquences de l'administration d'hydroxyéthylamidon (HEA) versus gélatine sur des patients en choc septique. Publiée dans le Lancet, cette étude montre que l'HEA est associé à un risque plus élevé d'insuffisance rénale. […].

Des cas d'érythroblastopénie chronique acquise induits par l'époétine

Caducee.net, le 14 février 2002 : Des médecins et chercheurs français rapportent dans le NEJM l'observation de 13 cas d'érythroblastopénie chronique acquise ("pure red-cell aplasia") chez des patients en insuffisance rénale chronique qui recevaient de l'époétine (érythropoïétine humaine recombinante). Les résultats indiquent que l'époétine a conduit au développement d'une réponse auto-immune contre l'érythropoïétine endogène. […].

Survie après IDM des patients en insuffisance rénale terminale : les résultats du ‘Cooperative Cardiovascular Project’

Caducee.net, le 16 juin 2000 : Une étude américaine publiée dans le dernier numéro du mensuel American Journal of Kidney Diseases, renforcée par d’autres travaux récents, montre que le pontage aorto-coronaire semble être le traitement de choix de la maladie coronarienne chez les patients en insuffisance rénale terminale. Eu égard au pronostic extrêmement sombre observé chez ces patients uniquement traités par traitement médicamenteux, il apparaît cependant prématuré d’exclure l’angioplastie per-cutanée comme option thérapeutique dans cette population de malades. […].

PILOSURYL® : Nouveau cas d'insuffisance rénale postérieur à la suspension de l'Autorisation de Mise sur le Marché

AFSSAPS, le 03 septembre 2003 : Fin juin 2003, l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a suspendu l'Autorisation de Mise sur le Marché (AMM) de la spécialité PILOSURYL® en raison du signalement de 3 cas graves d'atteinte rénale et de coma liés à la prise de ce médicament. La notion d'une prise excessive de PILOSURYL® avait été retrouvée dans 2 cas sur 3. Un communiqué de l'Afssaps, diffusé le 27 juin 2003 sur son site internet, a informé de cette suspension et du rappel de l'ensemble des lots disponibles sur le marché de PILOSURYL®. […].

Fréquence des calcifications coronaires chez les jeunes adultes en insuffisance rénale chronique sous dialyse

Caducee.net, le 18 mai 2000 : Les calcifications coronaires sont fréquentes et progressives chez les adultes jeunes en insuffisance chronique sous dialyse, indiquent le Dr William Goodman et ses collègues de la division néphrologie de l’UCLA Medical Center (Los Angeles, Californie, USA) dans le dernier numéro du New England Journal of Medicine. […].

La Commission européenne octroie la désignation de médicament orphelin au traitement expérimental pour l'hyperoxalurie primaire d'Allena Pharmaceuticals

Allena Pharmaceuticals, Inc., le 27 juillet 2017 : Le composé phare d'Allena, l'ALLN-177, est développé pour traiter les patients atteints d'hyperoxalurie sévère, une maladie caractérisée par une excrétion d'oxalate urinaire sensiblement élevée. L'HP, un type d'hyperoxalurie sévère, est une maladie génétique rare causée par la surproduction endogène d'oxalate par le foie qui peut donner lieu à des calculs rénaux, à des lésions rénales et à une insuffisance rénale, ce qui peut entraîner la mort. L'HP compte trois types principaux, l'HP1, l'HP2 et l'HP3, et touche, selon les estimations, approximativement 0,1 personne sur 10 000, soit 5 000 personnes environ dans l'Union européenne (UE)1. Le type le plus grave et le plus courant chez les patients caractérisés de façon génétique est l'HP1. Ces patients développent typiquement des calculs rénaux récurrents, des lésions rénales progressives, une insuffisance rénale chronique et une insuffisance rénale terminale à un âge médian de 24 ans2. Il n'existe pas de traitements agréés par l'UE pour l'HP, et les patients les plus atteints peuvent être traités par greffe du foie et/ou du rein. […].

Alnylam reçoit l'approbation de l'Union européenne pour OXLUMO™ (lumasiran) dans le traitement de l'hyperoxalurie primitive de type 1 dans toutes les tranches d'âge

Alnylam Pharmaceuticals, Inc., le 20 novembre 2020 : L’HP1 est une maladie orpheline extrêmement rare caractérisée par une production excessive d’oxalate, pouvant entraîner une insuffisance rénale terminale (IRT) et d’autres complications systémiques. Les manifestations cliniques de la maladie étant souvent hétérogènes, le diagnostic se fait généralement tardivement, surtout chez les adultes, avec un délai médian d’environ six ans par rapport à l'apparition des symptômes. Non traitée, l’HP1 entraîne des lésions rénales progressives et les patients atteints d’une insuffisance rénale avancée doivent subir des dialyses intensives pour débarrasser le sang des toxines, notamment l'oxalate, jusqu'à ce qu'ils soient aptes et éligibles pour une transplantation hépatique/rénale double ou séquentielle, une procédure invasive présentant un risque élevé de morbidité et de mortalité, et une immunosuppression à vie. […].

illustration

L'opaganib de RedHill Biopharma démontre une diminution significative de la fibrose rénale

RedHill Biopharma Ltd., le 08 septembre 2021 : RedHill Biopharma Ltd. (Nasdaq: RDHL) (« RedHill » ou la « Société »), une entreprise biopharmaceutique spécialisée, a annoncé aujourd'hui les résultats d'une nouvelle étude préclinique démontrant l'efficacité de l'opaganib (ABC294640)[1] dans la diminution significative de la fibrose rénale dans un modèle de fibrose interstitielle rénale par obstruction urétérale unilatérale. Les rapports suggèrent que plus de 20 % des patients hospitalisés en raison de la COVID-19 présentent une insuffisance rénale aiguë[2]. […].

Biogen Idec commence à effectuer des essais cliniques de Phase III sur ADENTRI® chez des patients atteints insuffisance cardiaque aiguë décompensée (ICAD) accompagnée d'insuffisance rénale

Businesswire, le 22 août 2008 : Le TRIDENT-1 (TRaitement avec Intraveineuse BG9928 pour les patients souffrant d'insuffisance cardiaque aiguë DEcompensée avec insuffisance réNale en éTude clinique) est une étude de Phase III, multicentrique, randomisée en double aveugle, en groupe parallèle, contrôlée contre placebo, dont le but est d'évaluer l'efficacité et l'innocuité d'ADENTRI (IV) en dosage pondéral sur cinq jours. Cette étude est effectuée auprès de patients souffrant d'insuffisance cardiaque aiguë décompensée (ICAD) aux fonctions rénales défaillantes. Le poids corporel varie en fonction de la collection liquidienne, laquelle est considérée comme étant une cause importante des symptômes que perçoivent les patients atteints d'insuffisance cardiaque. […].

Insuffisance rénale chronique : moyens thérapeutiques pour en ralentir la progression

ANAES, le 27 octobre 2004 : Ces recommandations pour la pratique clinique ont été élaborées à la demande du Collège universitaire des enseignants en néphrologie. Elles font suite aux travaux sur le diagnostic de l'insuffisance rénale chronique chez l'adulte publiés par l'Anaes en 2002. […].

Cellonis offre un traitement par cellules souches du diabète : une occasion d'éliminer la dépendance à l'insuline et de renverser les complications

PR Newswire, le 24 juin 2010 : BEIJING, June 24, 2010 /PRNewswire/ -- Grâce à son nouveau concept de traitement personnalisé du diabète, Cellonis, une société de biotechnologie basée à Beijing et à Hong Kong, a été en mesure de démontrer une amélioration remarquable de l'état des patients traités. L'étude clinique en cours montre que dans le meilleur des cas, le traitement pourrait permettre de rétablir la capacité naturelle du patient à produire de l'insuline, et même renverser les éventuelles complications, comme l'insuffisance rénale. Les patients traités pourraient être en mesure d'accomplir des tâches ordinaires que les personnes qui ne souffrent pas de diabète prennent pour acquises. […].

Registre REIN : la FHP Dialyse demande une transparence des données à l’échelle de chaque établissement

FHP Dialyse, le 09 mars 2016 : Les établissements de santé qui accueillent des patients en insuffisance rénale chronique renseignent les données relatives au profil des patients et à leur parcours de soins, dans un réseau épidémiologique et d'information (registre REIN). Piloté par l'Agence de la biomédecine, ce réseau offre à la profession, à la communauté scientifique, aux pouvoirs publics et aux patients l'accès à des données agrégées, jusqu’à présent aux niveaux national et régional. […].

Insuffisance rénale sévère : avec ou sans diurétiques ?

Caducee.net, le 27 novembre 2002 : Selon un article paru dans le JAMA, l’emploi de diurétiques est très discutable chez les patients critiques et en insuffisance rénale sévère. Ils seraient associés à une augmentation des décès et à un plus mauvais rétablissement des fonctions rénales. […].

Découverte d’un gène pouvant être impliqué dans le reflux vesico-urétéral

Caducee.net, le 23 novembre 2000 : Une étude américaine parue dans Journal of Cell Biology montre qu’un gène normalement exprimé au niveau des cellules tapissant la vessie peut contribuer à une insuffisance rénale chez l’enfant. Cette découverte peut mener à la détection précoce de cette affection appelée reflux vésico-urétéral. Elle permet également de mieux comprendre la fonction de ce gène qui apparemment joue un rôle clé dans la maintenance du système urinaire. […].

Les hémodialyses plutôt le matin ?

Caducee.net, le 05 décembre 2001 : D'après une étude récente, les patients âgés en insuffisance rénale terminale vivent plus longtemps s'ils reçoivent leur dialyse le matin. Publié dans le JAMA, ce travail indique que la survie médiane est de 941 jours pour ceux qui sont dialysés le matin et 470 jours pour ceux dialysés l'après-midi. […].

KineMed annonce sa collaboration avec Pfizer pour découvrir de nouvelles approches dans le domaine des maladies métaboliques

Businesswire, le 01 février 2012 : Le diabète est une maladie de plus en plus problématique au niveau mondial, et aux États-Unis, il touche plus d'un quart des plus de 65 ans. Le diabète est une des causes principales des maladies du cœur et des crises cardiaques. Il est désormais également majoritairement responsable de l'insuffisance rénale, de l'amputation non traumatique des membres inférieurs et de nouveaux cas de cécité chez les adultes aux États-Unis. […].

Prévention par l’acétylcystéine des diminutions de la fonction rénale induites par les agents de contraste utilisés en radiographie

Caducee.net, le 20 juillet 2000 : L’administration prophylactique par voie orale d’acétylcystéine, en maintenant une hydratation, permet de prévenir la diminution de la fonction rénale induite par l’iopromide, un agent de contraste non ionique de faible osmolalité, chez les patients en insuffisance rénale chronique. C’est ce que montre une étude prospective publiée dans le dernier numéro du New England Journal of Medicine par des cliniciens de l’Universitätsklinik Marienhospital (Ruhr-Universität Bochum). […].

Les plus