Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Issue fatale

10 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Malaria cérébrale : rôle essentiel de l'œdème démontré par imagerie du cerveau in vivo

CNRS, le 17 septembre 2005 : L'atteinte cérébrale ou neuropaludisme est la complication la plus mortelle chez les personnes atteintes de malaria. Il existe un modèle expérimental chez la souris mimant la pathologie humaine. Des chercheurs du CNRS viennent de caractériser grâce à l'imagerie par résonance magnétique in vivo, les aspects physiopathologiques de la malaria cérébrale expérimentale. L'issue fatale serait due à un oedème majeur. Ces résultats, publiés dans le Journal of Neuroscience, permettent de mieux comprendre cette pathologie, et fournissent des indicateurs importants pour l'évaluation de nouvelles thérapies. […].

Takeda va présenter un portefeuille élargi de produits oncologiques, via des présentations de données lors des prochaines réunions médicales

Takeda Pharmaceutical Company Limited, le 28 mai 2017 : « La présence de Takeda Oncology à ces prochaines réunions médicales démontre que nous nous efforçons constamment de proposer des innovations aux patients atteints d’un cancer », a déclaré Christophe Bianchi, M.D., président de Takeda Oncology. « Les données que nous présentons soulignent l’intensité et l’ampleur de notre portefeuille récemment élargi, qui inclut dorénavant à la fois les malignités hématologiques et les tumeurs solides, avec la récente homologation d’ALUNBRIG™ (brigatinib) pour le traitement du cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) métastatique, et nous rapproche de notre objectif qui est de guérir le cancer. » […].

Takeda reçoit un avis favorable du CHMP pour l'ADCETRIS® (brentuximab védotine) pour le traitement des patients adultes atteints d'un lymphome hodgkinien en phase IV CD30  non précédemment traité en combinaison avec de l'AVD

Takeda reçoit un avis favorable du CHMP pour l'ADCETRIS® (brentuximab védotine) pour le traitement des patients adultes atteints d'un lymphome hodgkinien en phase IV CD30 non précédemment traité en combinaison avec de l'AVD

Takeda Pharmaceutical Company Limited, le 15 décembre 2018 : « Pour un grand nombre de patients atteints d'un lymphome hodgkinien non précédemment traité, diagnostiqué en phase IV de la maladie, la progression se produira avec les traitements actuels, ce qui souligne un véritable besoin non satisfait dans cette population », déclare Anna Sureda, D.M., Ph.D., cheffe du service d'hématologie et du programme de greffe hématopoïétique de cellules souches, à l'Institut Català d'Oncologia - hôpital Duran i Reynals. « Dans l'étude clinique ECHELON-1, ADCETRIS en combinaison avec de l'AVD a réduit de 29 pour cent le risque de progression, de décès ou la nécessité d'un traitement anticancer ultérieur chez les patients atteints d'une maladie en phase IV en comparaison avec l'ABVD, une norme de soin actuelle. S'il est approuvé pour cette indication, ADCETRIS pourrait offrir une importante option thérapeutique novatrice pour les patients non précédemment traités atteints d'un lymphome hodgkinien en phase IV en Europe ». […].

Un exemple de traitement de la maladie de Pompe à partir de lait de lapins génétiquement modifiés

Caducee.net, le 28 juillet 2000 : Des médecins néerlandais rapportent dans le dernier numéro du Lancet avoir traité avec succès de très jeunes enfants avec de l'α-glucosidase recombinante humaine issue de lait de lapins transgéniques. Les études sur les effets à long terme de ce traitement sont en cours. […].

Une réduction significative de la mortalité et des événements cardiovasculaires mise en évidence grâce à l'administration d'un traitement antihypertenseur chez les personnes âgées de 80 ans et plus

PR Newswire, le 31 mars 2008 : LONDRES, March 31 /PRNewswire/ -- Selon une nouvelle étude présentée ce jour à l'American College of Cardiology de Chicago et publiée simultanément dans le New England Journal of Medicine, l'administration d'un traitement antihypertenseur permettrait de réduire respectivement d'un cinquième et d'un tiers la mortalité totale et le taux d'événements cardiovasculaires chez les personnes âgées. […].

La vitamine B1 ou thiamine

F.Campagne, le 01 janvier 2000 : Le point complet sur la vitamine b1 ou thiamine : . […].

Comment la bactérie de l’anthrax déjoue nos défenses immunitaires

CNRS, le 12 octobre 2007 : Après avoir démontré le rôle protecteur d’une enzyme de l’immunité naturelle de l’organisme contre B. anthracis, la bactérie de l’anthrax, des chercheurs de l’Institut Pasteur, de l’Inserm et du CNRS expliquent aujourd’hui comment le bacille est capable d’échapper à l’action bactéricide de cette enzyme : il produit une toxine qui inhibe sa synthèse. Ces travaux*, publiés dans PloS Pathogens, mettent en évidence de nouvelles pistes thérapeutiques contre la maladie du charbon. […].

BMD met au point un système de biologie délocalisée pour les services cliniques du centre hospitalier d'Arras

BMD, le 02 septembre 2002 : Ce système permet de réaliser les tests très rapidement, sous le strict contrôle du biologiste et dans des conditions de traçabilité parfaite […].

Données récentes sur le phosphate de fludarabine (Fludara oral) et l'alemtuzumab (Campath (MD) dans le traitement de la leucémie lymphocytaire

Shering/ ASH, le 24 janvier 2002 : Dans le cadre de la 44ème assemblée annuelle de l'ASH (American Society of Hematology) organisée cette année à Philadelphie, les laboratoires Shering AG ont organisé une rencontre avec des experts le lundi 9 décembre pour présenter des données récentes sur le phosphate de fludarabine (Fludara oral) et l'alemtuzumab (Campath (MD) dans le traitement de la leucémie lymphocytaire. […].

Vaccin COVID-19 de Janssen : le rapport bénéfice-risque reste positif selon l’EMA

Vaccin COVID-19 de Janssen : le rapport bénéfice-risque reste positif selon l’EMA

Caducee.net, le 22 avril 2021 : Lors de sa réunion du 20 avril 2021, le comité de sécurité de l’EMA (PRAC) a confirmé son avis favorable à l’utilisation du vaccin anti-covid-19 de Janssen en dépit la survenue de thromboses très rares en lien avec un faible niveau de plaquettes sanguines. Le PRAC recommande néanmoins d’apposer sur les notices d’informations un avertissement en ce sens et d’informer patients et professionnels de santé sur les symptômes à prendre en compte pour les traiter rapidement. L’administration de ce vaccin devrait donc pouvoir commencer en France. […].

Les plus