nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Lithiase

12 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

L’écholaparoscopie est comparable à la cholangiographie pour la détection d’une lithiase de la voie biliaire principale

Caducee.net, le 29 août 2000 : Pour la détection de la lithiase de la voie biliaire principale, l’écholaparoscopie permet d’obtenir des résultats comparables à ceux de la cholangiographie opératoire, indique une étude de chirurgiens de l’hôpital Jean-Verdier de Bondy. Leur étude prospective, publiée dans Gastroentérologie clinique et biologique, montre que l’écholaparoscopie peut toujours être réalisée, notamment en cas d’échec ou de contre-indication de la cholangiographie opératoire. […].

illustration

Lithiase urinaire : analyser le calcul pour empêcher les récidives

AFU, le 15 novembre 2017 : La lithiase urinaire, plus connue sous le nom de « calcul urinaire », est une pathologie fréquente et récidivante, pouvant évoluer de longues années à bas bruit tout comme nécessiter un traitement en urgence et engager le pronostic vital. Son traitement le plus répandu consiste à détruire le calcul. Efficace, mais au détriment de l’étude des causes et des facteurs d’apparition de la lithiase.Focus sur la démarche étiologique à l’occasion du 111e Congrès de l’AFU, qui se tient actuellement à Paris. […].

Hypercalciurie idiopathique, régime alimentaire et risque de lithiase

Caducee.net, le 10 janvier 2002 : Des auteurs italiens ont comparé deux approches diététiques pour réduire le risque de récidive de lithiase rénale chez des patients avec une hypercalciurie idiopathique. Une diminution de l'apport en protéine animale et en sel accompagnée d'un apport normal en calcium est plus efficace qu'une simple diminution de l'apport en calcium. […].

Calcul alimentaire

INRA, le 01 janvier 2000 : La présence d’un ou de plusieurs calculs riches en cholestérol dans la vésicule biliaire est l’une des premières causes d’hospitalisation et de consultation dans notre pays. Cette anomalie, encore appelée lithiase biliaire cholestérolique, touche près de 4 millions de Français et lithiase biliaire cholestérolique,160 000 nouveaux cas sont recensés chaque année. […].

Lithiase rénale et ostéoporose: un lien génétique existe

Caducee.net, le 26 septembre 2002 : Une équipe de médecins chercheurs parisiens a réussi à mettre en évidence une association de nature génétique entre des malades souffrant de lithiases rénales et des patients atteints d’ostéoporose. Un gène impliqué dans le transport rénal du phosphate a été retrouvé muté dans ces 2 pathologies. […].

La vitamine C ou Acide L-ascorbique

E.Faure, le 01 janvier 2000 : Le nom chimique de la vitamine C est l'acide L-ascorbique, forme lévogyre de l'acide ascorbique qui est seule active.C'est une vitamine hydrosoluble, chimiquement très proche d'un sucre, le glucose.Comme toutes les vitamines, elle n'est pas synthétisée par l'organisme, et doit donc être apportée par l'alimentation. […].

Somatuline® Depot® d’Ipsen est le premier traitement autorisé par la FDA aux Etats-Unis pour le traitement des patients avec des tumeurs neuroendocrines gastro-entéro-pancréatiques à un stade localement...

Ipsen, le 16 décembre 2014 : Somatuline® Depot® d’Ipsen est le premier traitement autorisé par la FDA aux Etats-Unis pour le traitement des patients avec des tumeurs neuroendocrines gastro-entéro-pancréatiques à un stade localement avancé ou métastatique […].

Les syndromes drépanocytaires majeurs sont fréquents en pédiatrie au Sénégal

Caducee.net, le 07 mars 2000 : Les syndromes drépanocytaires majeurs, notamment homozygotes, sont fréquents au Sénégal, indique une étude publiée dans les Archives de Pédiatrie et réalisée par des pédiatres de l’unIversité Cheikh-Anta-Diop de Dakar (hôpital d’enfants Albert-Royer). Elle montre que la drépanocytose est relativement bien tolérée chez l’enfant et l’adolescent sénégalais, malgré les conditions socio-économiques défavorables, et ce vraisemblablement du fait de facteurs génétiques, mais aussi environnementaux. […].

VIH : bilan de la trithérapie après 3 années de traitement et de suivi

Caducee.net, le 05 juillet 2000 : Une étude récente a analysé le résultat de 3 ans de trithérapie chez 33 patients. A l'issue de ce suivi, 65 % des sujets avaient une charge virale indétectable et présentaient une augmentation significative du nombre de CD4. Les résultats de cette trithérapie sont présentés dans le dernier numéro d'Annals of Internal Medicine. […].

Obésité et calcul rénaux ne font pas bon ménage

Caducee.net, le 05 février 2005 : Le JAMA publie dans sa livraison du 26 janvier une étude sur l'association entre le développement de calculs rénaux et la prise de poids. […].

L'AUA & l'EAU publient de nouvelles directives sur le traitement des calculs de l'uretère

PR Newswire, le 15 novembre 2007 : ARNHEM, Pays-Bas, November 15 /PRNewswire/ -- L'EAU est heureuse d'annoncer la publication d'une nouvelle directive pour le traitement des calculs de l'uretère, préparée dans le cadre d'un effort commun avec l'Association américaine d'urologie (AUA). C'est la première directive internationale sur ce sujet, et la première fois que les deux organisations s'associent pour publier des informations qui seront utiles aux urologues tant aux États-Unis qu'en Europe. […].

illustration

Le CH Saint Joseph Saint Luc, pionnier sur la prise en charge des calculs urinaires par chirurgie micro-percutanée.

CH Saint Joseph Saint Luc, le 09 mai 2016 : En décembre dernier, pour la première fois dans le Rhône, l’équipe d’Urologie du Centre Hospitalier Saint Joseph Saint Luc a procédé au traitement d’un calcul rénal par néphro-lithotomie micro-percutanée. Cette intervention chirurgicale mini-invasive présente de nombreux avantages pour le patient en réduisant, notamment, les douleurs post opératoires et la durée d’hospitalisation. […].

Les plus