Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Lopinavir

12 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Le lopinavir-ritonavir donne de bons résultats lors de l’initiation d’un traitement contre le VIH

Caducee.net, le 27 juin 2002 : Un essai sur le traitement initial de l’infection par le VIH montre qu’une combinaison avec le lopinavir-ritonavir a une activité antirétrovirale supérieure à une combinaison avec du nelfinavir. Le lopinavir paraît bien toléré. […].

Nouveaux résultats sur le traitement initial et optimal de l’infection par le VIH-1

Caducee.net, le 16 mai 2008 : Une trithérapie par efavirenz et deux NRTI est associée à un plus faible taux d’échec virologique qu’un traitement par lopinavir-ritonavir plus deux NRTI, montre un nouvel essai clinique publié dans le NEJM. Un traitement alternatif associant lopinavir-ritonavir plus efavirenz est aussi efficace que l’association efavirenz plus deux NRTI mais les résultats ont montré dans ce cas une augmentation des résistances virales. […].

La FDA donne son feu vert à un nouveau médicament composite anti-VIH

Caducee.net, le 18 septembre 2000 : La Food and Drug Administration (FDA) a accordé vendredi son homologation à un nouveau médicament dans le traitement de l’infection à VIH. Baptisé Kaletra™, il représente une option thérapeutique pour ceux, adultes et enfants de plus de 6 mois, qui ne répondent pas au traitement antirétroviral standard. […].

Les enfants d'Ouganda sont parmi les premiers à recevoir le nouveau comprimé pédiatrique Aluvia(R) (lopinavir/ritonavir) d'Abbott

PR Newswire, le 01 décembre 2007 : KAMPALA, Ouganda, December 1 /PRNewswire/ -- Abbott met aujourd'hui à disposition des enfants ougandais atteints du VIH/sida sa nouvelle co-formulation pédiatrique lopinavir/ritonavir (LPV/r) plus faiblement dosée, connue dans les pays en voie de développement sous le nom d'Aluvia(R) et Kaletra(R) dans les pays développés - une étape dont la compagnie espère qu'elle commencera à améliorer la vie des 2,3 millions d'enfants atteints du VIH/sida dans le monde. Le LPV/r est recommandé par l'Organisation mondiale de la Santé pour le traitement des enfants qui ne répondent plus aux médicaments de première ligne contre le VIH. […].

Kaletra™ (lopinavir/ritonavir) a reçu un avis positif du Comité des spécialités pharmaceutiques

Caducee.net, le 20 décembre 2000 : Ce nouveau médicament indiqué pour le traitement de l'infection par le VIH avait déjà été homologué par la Food and Drug Administration en septembre 2000. En Europe, l'avis positif émis par le Comité des spécialités pharmaceutiques sera pris en compte par la Commission européenne pour l'autorisation de mise sur le marché. […].

Etats-Unis : Mise à jour des recommandations pour le traitement de l'infection par le VIH

Caducee.net, le 06 février 2001 : L'Institut National américain pour la Santé (National Institutes of Health, NIH) a annoncé la publication d'une mise à jour des "Recommandations pour l'utilisation des agents antirétroviraux chez les adultes et adolescents infectés par le VIH". Elles reviennent notamment sur les critères retenus pour décider de l'initiation d'un traitement antirétroviral. […].

Le CHMP européen émet un avis favorable pour l'utilisation de REYATAZ(R) (sulfate d'atazanavir 100 mg, 150 mg, 200 mg) en association avec d'autres médicaments antirétroviraux, chez les patients adultes infectés par le VIH-1 et naïfs de tout traitement antirétroviral

PR Newswire, le 28 avril 2008 : PARIS, April 28 /PRNewswire/ -- Bristol-Myers Squibb Company (NYSE : BMY) a annoncé ce jour que le Comité des médicaments à usage humain (Committee for Medicinal Products for Human Use, CHMP) de l'Agence européenne du médicament (EMEA) avait émis le 24 avril 2008 un avis positif sur la demande d'autorisation de mise sur le marché relative à l'utilisation de REYATAZ(R) (sulfate d'atazanavir 300 mg une fois par jour), administré en association avec d'autres médicaments antirétroviraux, chez des patients adultes infectés par le virus de l'immunodéficience humaine de type 1 (VIH-1) et naïfs de tout traitement antirétroviral. Au sein de l'Union européenne, REYATAZ est actuellement indiqué uniquement pour son utilisation chez les adultes infectés par le VIH-1 et ayant déjà reçu un traitement, en association avec d'autres médicaments antirétroviraux. […].

L’essai clinique de Phase III de l’elvitégravir expérimental de Gilead atteint l’objectif primaire de 48 semaines

Businesswire, le 24 mars 2011 : Le 10 janvier 2011, Gilead a annoncé une modification de la conception de cet essai clinique, étendant la période randomisée à l’insu de l’étude à un maximum de 96 semaines pour obtenir des données d'innocuité et d'efficacité à plus long terme que prévu initialement. Sur la base de l’atteinte du critère d'évaluation de non-infériorité, les patients continueront à recevoir le régime posologique auquel ils étaient randomisés à l’insu. […].

L’elvitégravir antirétroviral expérimental à dose unique quotidienne de Gilead non-inférieur au raltégravir, deux fois par jour à 48 semaines

Businesswire, le 21 juillet 2011 : « Parce que de nombreux patients pré-traités atteints du VIH ont développé une résistance aux antirétroviraux disponibles aujourd’hui, identifier de nouvelles options thérapeutiques à partir de l’inhibiteur de l’intégrase est essentiel, » a déclaré le professeur Jean-Michel Molina, PhD, chercheur principal, Hôpital Saint Louis à Paris et à l’Université de Paris 7. « Ces données suggèrent que l’elvitégravir peut être une option efficace pour les patients et peut également avoir le potentiel d’un dosage quotidien unique plus pratique dans le cadre d’une thérapie combinée pour le VIH. » […].

L’OMS prend des mesures importantes pour rendre le traitement contre le VIH plus accessible

OMS, le 22 avril 2002 : L’OMS annonce des directives thérapeutiques et une liste de médicaments anti-SIDA […].

#coronavirus : lancement d’un essai clinique national sur 800 patients visant à comparer 4 thérapies

#coronavirus : lancement d’un essai clinique national sur 800 patients visant à comparer 4 thérapies

Caducee.net, le 13 mars 2020 : Afin d’accélérer la recherche sur le virus et sur la maladie COVID-19, la ministre de la Recherche Frédérique Vidal a annoncé hier le lancement de 20 projets de recherche, dont un essai clinique sur 800 patients français et 3200 patients européens. Coordonnés par le consortium REACTING, dont le chef de file est l’INSERM, ces projets de recherche s’intéressent à la modélisation de l’épidémie, la recherche de traitement ou encore la prévention. […].

Encadrement des prescriptions du traitement à la #chloroquine du Pr Raoult, un scandale d’état ?

Encadrement des prescriptions du traitement à la #chloroquine du Pr Raoult, un scandale d’état ?

Caducee.net, le 26 mars 2020 : Alors qu’Olivier Véran, ministre de la Santé, a annoncé il y a deux jours sa volonté de restreindre l’usage de l’hydroxychloroquine aux seules équipes hospitalières dans le cadre de l’essai clinique Discovery ou de prescriptions compassionnelles pour les cas graves, des personnalités médicales s’insurgent contre ce qu’elles considèrent comme une perte de chance pour les autres patients, ou simplement une restriction de la liberté de prescription des médecins de ville. […].

Les plus