nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Malformations

111 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Les malformations congénitales du petit garçon en Languedoc-Roussillon.

INVS, le 20 janvier 1998 : Suite au signalement par le professeur Charles Sultan, endocrinologue pédiatrique au CHU de Montpellier, d’une augmentation du nombre de cas de malformations graves affectant l’appareil génital masculin (hypospadias, cryptorchidies, micropénis, pseudohermaphrodisme), observés dans son service depuis deux ans, la DGS a saisi l’InVS afin d’investiguer cette problématique. En outre le professeur Sultan a remarqué que ces cas «survenaient dans des familles d'agriculteurs ou de personnes potentiellement exposées à des produits chimiques». Compte tenu des données issues d’études expérimentales mettant en évidence les propriétés toxiques de certains xénobiotiques pour la fonction de reproduction, la première partie de l’étude a porté sur l’étude descriptive approfondie de ces cas, avec recherche d’une exposition environnementale particulière. Par ailleurs une évaluation de la plausibilité d’une relation entre les cas signalés et les épandages d’insecticides effectués en 2000, dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus West Nile a été effectuée. […].

L’ectasy serait responsable de malformations congénitales

Caducee.net, le 23 octobre 1999 : Le suivi de bébés dont la mère avait pris de l’ectasy pendant la grossesse révèle que cette drogue est associée à un risque accru de malformations congénitales. […].

Epilepsie et malformations majeures du nouveau-né

Caducee.net, le 27 février 2003 : Une étude de suivi a examiné l’incidence des malformations majeures sur près de 1000 grossesses chez des femmes épileptiques. Les antiépileptiques étaient associés à une augmentation marquée du risque de malformation. […].

La pollicisation conserve des indications en traumatologie et dans certaines malformations congénitales

Caducee.net, le 13 juillet 2000 : Honorée par un siècle de publications, la pollicisation, loin d’être une opération désuette, garde de précieuses indications tant en traumatologie que dans certaines malformations congénitales, ont indiqué à l’Académie de médecine des chirurgiens de SOS Main Strasbourg et Montpellier. […].

L'Onyx LES™, un produit d'embolisation déjà approuvé en Europe pour le traitement des malformations artério-veineuses et les tumeurs cérébrales

Caducee.net, le 02 octobre 2000 : La société Micro Therapeutics a annoncé les résultats encourageantes de différentes études sur son produit d'embolisation, l'Onyx LES™. Au cours du 26 ° Congrès de la Société Européenne de Neuroradiologie, plusieurs équipes ont fait part des bons résultats de ce produit dans le traitement des anévrismes cérébraux et des malformations artério-veineuses. […].

Des facteurs de transcription et des protéines structurales en cause dans des malformations cardiaques

Caducee.net, le 28 février 2005 : Deux groupes de recherche ont identifié de nouvelles mutations impliquées dans des malformations cardiaques congénitales. Ces données mettent en évidence un lien entre des facteurs de transcription, des protéines structurales du muscle cardiaque et la fonction cardiaque. […].

Lien établi entre la pollution atmosphérique et les malformations cardiaques du nouveau né

Caducee.net, le 31 décembre 2001 : Pour la première fois, des chercheurs ont mis en évidence une relation entre deux composés polluants de l’air et la survenue d’anomalies cardiaques chez les nouveaux nés. L’ozone et le monoxyde de carbone semblent augmenter le risque d’un facteur deux à trois, de naissances d’enfants souffrant de pathologies cardiaques sévères, d’après une étude qui paraît dans le journal américain d’épidémiologie. […].

La trisomie 21

La trisomie 21

C. Perbet, le 15 juin 2000 : La trisomie 21 ou syndrome de Down n'est pas une maladie mais une malformation congénitale. Elle est due à la présence d'un chromosome surnuméraire sur la 21 ème paire de chromosomes c'est à dire qu'au lieu d'avoir au total 46 chromosomes, l'individu trisomique en possède 47. Il n'y a pas de traitements contre cette aberration chromosomique mis à part ceux destinés à prévenir ou à corriger le symptômes.Syndrome de Down Définition extraite duTiré de Terminologie de neuropsychologie et de neurologie du comportement […].

Malformations congénitales : l’acide folique réduit les risques

Caducee.net, le 30 novembre 2000 : Les femmes enceintes exposées à des antagonistes de l’acide folique lors des premiers mois de la grossesse doublent le risque d’avoir des enfants atteints de malformations cardiaques, de fentes labiales, et de malformations du tractus urinaire, comparé à celles qui ne sont pas exposées à ces substances.Ce sont les résultats d'une étude américaine parue dans le New England Journal of Medicine. […].

Risque tératogène lié aux anticonvulsivants dans le traitement de l'épilepsie

Caducee.net, le 12 avril 2001 : Il a été montré que les malformations étaient plus fréquentes chez les enfants de femmes épileptiques sous traitement. Néanmoins, l'importance relative de la maladie et du traitement était mal définie. Une étude publiée dans le New England Journal de Medicine indique que les malformations sont associées à l'exposition aux anticonvulsivants pendant la grossesse et non à la maladie de la mère. […].

Malformations congénitales et ICSI (intracytoplasmic sperm injection) : un risque accru lié à la fréquence élevée des naissances multiples

Caducee.net, le 31 mars 2000 : Les enfants nés d'ICSI ont 75 % plus de risques de présenter des malformations à la naissance. Selon une étude suédoise publiée dans la dernière parution de Human reproduction, ce risque accru de malformation congénitale est essentiellement du à une fréquence élevée des naissances multiples. Une seule malformation, l'hypospadias, est réprésentée en excès chez ces enfants. […].

Prévention des anomalies de fermeture du tube neural : l’adhésion à la supplémentation en l’acide folique reste faible

Caducee.net, le 14 juin 2000 : Il y a encore du chemin à parcourir si l’on souhaite parvenir en France à une supplémentation périconceptionnelle systématique par l’acide folique, déclarent des épidémiologistes (Registre des malformations congénitales de Paris, Inserm, Villejuif) au terme d’une étude qui a eu pour objectif d’évaluer la situation à Paris en 1999 dans ce domaine. […].

Grossesse, diabète et complications

Caducee.net, le 20 juin 2006 : La mortalité périnatale et les malformations congénitales présentent des chiffres élevés chez les enfants nés de mères avec un diabète de type 1 ou 2, indique une étude conduite au Royaume-Uni. […].

La réimplantation d'un ovaire immature permet l'obtention d'une descendance sans anomalies génétiques

Caducee.net, le 17 avril 2008 : Des chercheurs de l'équipe "Cibles des hormones peptidiques régulant la fertilité" de l'Unité Inserm 845, coordonnés par Nadine Binart, ont montré que la réimplantation d'un ovaire immature prélevé au stade pré-pubère puis congelé permet de réactiver le cycle hormonal de la souris devenue adulte et d'obtenir une descendance. Bien que le greffon ait une durée de vie limitée, aucune anomalie n'a été observée sur le génome des souris issues de cette manipulation. Alors que certaines techniques de procréation médicalement assistées augmentent sensiblement le nombre de malformations ou tumeurs, ces travaux, publiés dans l'édition du 16 avril de PLoS ONE, ouvrent la voie de la réimplantation d'un fragment d'ovaire immature chez les femmes ayant subi une chimiothérapie durant l'enfance et avec un désir de grossesse. […].

Les IEC à proscrire au cours de la grossesse

Caducee.net, le 10 juin 2006 : La prise d’inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine (IEC) durant le premier trimestre de grossesse est associée à un risque de malformations congénitales majeures, montre une étude publiée cette semaine dans le NEJM. […].

Droite ou gauche? Mon cœur balance

CNRS, le 03 avril 2006 : Les organismes pluricellulaires, y compris l'homme, sont asymétriques selon 3 axes : l'axe antéro-postérieur (A/P), l'axe dorso-ventral (D/V) et l'axe droite-gauche (D/G). Le développement ne peut avoir lieu sans ce système de coordonnées spatiales. Pour comprendre la façon dont on devient asymétrique au cours du développement, les biologistes cherchent à identifier les molécules et les gènes contrôlant cette étape importante. Une équipe de chercheurs de l'Institut de recherches «Signalisation, biologie du développement et cancer» (CNRS, Université de Nice Sophia-Antipolis) menée par Stéphane Noselli a identifié chez la drosophile un nouveau gène dont la mutation entraîne un situs inversus, c'est à dire une inversion complète de l'axe D/G. Ce gène code pour une protéine dont il existe un homologue chez l'homme. Ce type de recherche permettra de mieux diagnostiquer et traiter les malformations et anomalies découlant d'un défaut d'asymétrie D/G. Ces résultats seront publiés dans deux articles de la revue Nature du6 avril 2006. […].

Apport de la magnétoencéphalographie dans le bilan préchirurgical des épilepsies sur dysplasies corticales focales

Caducee.net, le 10 mai 2000 : La magnétoencéphalographie pourrait représenter une alternative non invasive à la stéréoélectroencéphalographie dans le bilan chirurgical des épilepsies sur dysplasie corticale focale, dont on sait que ces malformations peuvent être le siège de paroxysmes intercritiques subcontinus. C’est ce qu’estiment des neurologues et radiologues des service des explorations fonctionnelles, de neurologie et de neurochirurgie du CHU Pontchaillou de Rennes au terme d’une étude présentée par le dernier numéro de la Revue Neurologique. […].

70 % des cas de spina bifida pourraient être évités

Caducee.net, le 21 novembre 2004 : La spina bifida qui résulte d'un défaut de fermeture du tube neural est une des malformations structurales humaines les plus fréquentes. Cependant, 70 % des cas pourraient être évités avec une complémentation en acide folique autour de la conception et durant les débuts de la grossesse. […].

nuance

Les plus