nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Mortalité hospitalière

12 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Phase aiguë de l'infarctus du myocarde : quelle procédure de revascularisation pour quel type d'hôpital ?

Caducee.net, le 27 décembre 2000 : La mortalité hospitalière liée à l'infarctus du myocarde est plus faible avec l'angioplastie primaire qu'avec la thrombolyse dans les hôpitaux qui pratiquent le plus d'angioplasties primaires. Pour les hôpitaux où la fréquence des angioplasties est plus faible, la mortalité est similaire avec les deux procédures de recanalisation. Ceci est le la conclusion d'une étude rétrospective américaine portant sur plus de 62.000 patients. […].

Bêta-bloquant en péri-opératoire et réduction de la mortalité

Caducee.net, le 02 août 2005 : Un traitement bêta-bloquant péri-opératoire est associé à une réduction de la mortalité hospitalière, montre une nouvelle étude menée sur des patients qui ont bénéficié d'une chirurgie non cardiaque. Ces résultats publiés dans la dernière édition du NEJM indiquent que le bénéfice est visible chez les patients à risque. […].

Epidémiologie de l’infection et des états septiques en réanimation : résultats d’une étude de cohorte internationale

Académie de Médecine, le 03 mai 1997 : Depuis 1992 les études épidémiologiques ou les essais thérapeutiques portant sur les infections graves les classent en états septiques simple, sévère ou avec choc et nécessitent une documentation microbiologique souvent absente.Nous avons donc entrepris une étude épidémiologique de l’infection proprement dite qu’elle soit cliniquement ou microbiologiquement documentée, qu’elle s’accompagne ou non d’ un état septique. […].

Infarctus du myocarde : mise en évidence d'une relation entre le volume de réalisation des angioplasties primaires et la survie des patients

Caducee.net, le 29 mai 2000 : Dans les hôpitaux américains dotés de tous les équipements en matière de cardiologie interventionnelle, un volume plus élevé de réalisations d’angioplasties est associé à une diminution du taux de mortalité chez les patients subissant une angioplastie primaire, indique une étude multicentrique parue dans le New England Journal of Medicine. Ces travaux, coordonnés par le Dr Alfred Hallstrom du département de biostatistiques et de médecine de l’Université de Washington, montrent également qu’il n’existe par contre pas, pour ce qui concerne le traitement thrombolytique, d’association entre le volume et la mortalité […].

Evaluation du pronostic de l'embolie pulmonaire à l'unité de soins intensifs de l'institut de Cardiologie d'Adbijan

Dr. BROU JULES KOUAME, le 19 décembre 2015 : L’embolie pulmonaire (EP) est une pathologie de plus en plus fréquente en Afrique subsaharienne. Son pronostic demeure encore sombre dans notre milieu. But : Evaluer le pronostic de l’EP à l’USIC de l’Institut de Cardiologie d’Abidjan (ICA) afin de prendre des dispositions pour l’améliorer. […].

Phase aiguë de l'IDM et ECG normal : quelle est la mortalité ?

Caducee.net, le 24 octobre 2001 : A la phase aiguë de l'infarctus du myocarde (IDM), les patients avec un électrocardiogramme (ECG) normal ou non spécifique ont des taux de mortalité inférieurs à ceux avec un ECG indiquant clairement un IDM. Néanmoins, une large étude indique que les décès et les complications qui menacent le pronostic vital sont nombreux. […].

Transfusion et chirurgie cardiaque : privilégier les globules rouges les plus jeunes

Caducee.net, le 21 mars 2008 : La durée du stockage des globules rouges peut influencer le risque de complications et la survie des patients qui bénéficient d’une transfusion pour une chirurgie cardiaque, montre une étude parue aujourd’hui dans le New England Journal of Medicine. Une augmentation du risque de complications postopératoires et une réduction de la survie ont été observées avec les produits sanguins de plus de 14 jours. […].

L’insuffisance cardiaque diastolique est encore mal connue

Caducee.net, le 12 juin 2002 : Une présentation hier à l’académie de médecine sur l’insuffisance cardiaque (IC) diastolique (e.g. à fonction ventriculaire systolique préservée) réalisée par Jean-Paul Bounhouré (Toulouse), a permis de faire une mise au point sur cette forme d’IC peu commune mais dont sa prévalence augmente avec l’âge. L’IC diastolique, bien qu’ayant un pronostic moins sévère que celui de l’IC systolique, possède en revanche une co-morbidité élevée ainsi qu’un taux de récidive important. […].

Prevenar 13 désormais indiqué dans la prévention des pneumonies à pneumocoque chez l’adulte

Prevenar 13 désormais indiqué dans la prévention des pneumonies à pneumocoque chez l’adulte

Pfizer, le 09 mars 2015 : Pfizer annonce avoir obtenu le 26 février dernier l’approbation de l’EMA (Agence Européenne du Médicament) pour l’extension d’indication de Prevenar 13 ®  (vaccin pneumococcique conjugué polyosidique – 13 valent, adsorbé) dans l’immunisation active pour la prévention des infections invasives et de la pneumonie, causées par Streptococcus pneumoniae chez les adultes âgés de 18 ans et plus et les personnes âgées1. […].

STEMI : et dans la vraie vie ?

Hervé Le Breton, le 07 avril 2016 : « Les Registres ou Observatoires nous apportent des informations essentielles qui vont au delà des résultats des essais cliniques randomisés où la population est par principe sélectionnée ». […].

Cholestérol : le lien avec les maladies cardio-vasculaires à nouveau mis en doute

Cholestérol : le lien avec les maladies cardio-vasculaires à nouveau mis en doute

Caducee.net, le 24 octobre 2016 : Le 18 octobre dernier Arte diffusait un reportage intitulé "Cholestérol : le grand bluff" dans lequel une quinzaine de spécialistes mettent en doute le lien entre cholestérol et maladies cardio-vasculaires. Ce supposé lien serait le fruit d'études scientifiques biaisées résultant d'actions de lobbying mises en œuvre par l'industrie agroalimentaire dès les années 50 puis par l'industrie pharmaceutique depuis les années 90 avec l'aide de médecins et de revues scientifiques "sponsorisés" et donc sous influence […].

Formes sévères de COVID-19 : des résultats préliminaires encourageants avec l’Anakinra

Formes sévères de COVID-19 : des résultats préliminaires encourageants avec l’Anakinra

Caducee.net, le 02 juin 2020 : Selon les résultats préliminaires d’une étude de cohorte rétrospective publiée le 30 mai dans la revue The Lancet Rheumatology, un traitement immuno-modulateur à base d’Anakinra / Kineret proposé aux patients admis pour une forme sévère de COVID-19 a permis de réduire de façon significative le risque de décès et de passage en réanimation. Une diminution des besoins en oxygène a également été constatée au bout de 7 jours de traitement. […].

nuance

Les plus