nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Pyrazinamide

7 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Prévention de la tuberculose et VIH : un nouveau traitement antibiotique mieux adapté

Caducee.net, le 15 mars 2000 : Plusieurs équipes de recherche américaines rapportent dans le dernier numéro du JAMA que l'administration prophylactique de rifampicine et de pyrazinamide pendant seulement 2 mois assure la même protection contre la tuberculose qu'un traitement de 12 mois à base d'isoniazide. Les patients infectés par le VIH devraient directement bénéficier des résultats de ces travaux. […].

TB Alliance lance le premier essai clinique d’un nouveau médicament antituberculeux

Businesswire, le 08 novembre 2010 : Cet essai de phase 2, baptisé NC001 (ou Nouvelle combinaison 1), évalue deux nouveaux médicaments candidats antituberculeux, le PA-824 et la moxifloxacine, en combinaison avec la pyrazinamide, un antibiotique couramment utilisé aujourd’hui pour traiter la tuberculose. Cette combinaison devrait permettre de réduire la durée du traitement chez la quasi-totalité des patients tuberculeux et de fusionner le traitement des souches pharmacosensible et multipharmacorésistante de la tuberculose en une seule trithérapie. Il s’agit d’une avancée tout à fait remarquable pour les patients atteints de tuberculose multipharmacorésistante, qui sont actuellement contraints de prendre quotidiennement plusieurs types de médicaments, notamment par voie d’injection, sur une période allant jusqu’à deux ans. S’il fait la preuve de son efficacité, le traitement expérimental offrira une solution plus rapide, plus simple, plus sûre et plus abordable pour traiter la TB-MPR, une menace de santé émergente pour les populations de la planète. Les nouveaux composés sont tous deux développés par l’organisation à but non lucratif TB Alliance, en partenariat avec Bayer HealthCare AG dans le cas de la moxifloxacine. […].

Lutte contre la tuberculose : l'émergence de souches multirésistantes nécessite une adaptation du traitement

Caducee.net, le 17 mai 2000 : Le traitement contre la tuberculose recommandé par l'OMS et adopté dans 119 pays ne permet pas de guérir certains patients infectés par des souches multirésistantes. Bien que ce traitement assure un contrôle efficace de la maladie, ce protocole devrait être réévalué afin d'identifier et traiter rapidement les cas de pharmacorésistance. […].

Transmission du bacille de Koch d'un cadavre à son embaumeur

Caducee.net, le 26 janvier 2000 : Des chercheurs américains rapportent le premier cas décrit à ce jour de transmission de Mycobactérium tuberculosis lors d'un embaumement, avec développement d’une tuberculose active chez l’embaumeur. Cette découverte devrait amener à renforcer les procédures d'hygiène en vigueur dans les établissements funéraires américains. […].

Tuberculose : l'OMS rappelle l'intérêt des associations fixes en comprimés

Caducee.net, le 18 janvier 2001 : La polychimiothérapie est un aspect essentiel du traitement contre la tuberculose et une observance stricte limite l'apparition de résistance. L'OMS a récemment rappelé qu'elle recommandait l'utilisation d'associations fixes d'antituberculeux. Ces formulations simplifient les prescriptions, diminuent le nombre de prises de comprimés et permettent donc une meilleure adhésion au traitement tout en réduisant le risque d'apparition de souches pharmacorésistantes. […].

De nouvelles directives aux USA pour la prise en charge de la tuberculose

Caducee.net, le 20 avril 2000 : Le Center for Disease Control and Prevention (CDC) et l'American Thoracic Society viennent d'éditer de nouvelles recommandations concernant le dépistage et le traitement de la tuberculose aux USA. Ces recommandations impliquent d'importantes modifications des directives jusqu'alors en vigueur. […].

Les effets secondaires des antituberculeux ne doivent être minimisés

Caducee.net, le 30 mai 2003 : Les effets secondaires des traitements antituberculeux ne sont pas rares et peuvent être sérieux, rappelle une étude canadienne. Près de 9 % des patients pourraient être concernés. […].

nuance

Les plus