Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Régulation positive

6 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Un récepteur au coeur du phénomène de la fibrose hépatique

Caducee.net, le 07 novembre 2001 : Une étude américaine publiée dans la revue The Journal of Clinical Investigation montre que le récepteur au collagène de type I, DDR2, est à l’origine de la fibrose hépatique qui se traduit par une accumulation de collagène interstitiel produit par les cellules hépatiques stellaires. DDR2 est soumis à une régulation positive en retour par le collagène dans ces cellules, ce qui explique l’accumulation d’amas fibreux dans le foie. […].

La minocycline : un nouveau traitement contre la chorée de Huntington ?

Caducee.net, le 29 juin 2000 : Les travaux de chercheurs américains indiquent que la minocycline retarde l'apparition des symptômes chez un modèle murin de chorée de Huntington. Selon eux, cette tétracycline de 2° génération, largement utilisée chez l'homme, pourrait être envisagée comme un nouvel agent thérapeutique. […].

Les endocannabinoïdes participent au contrôle de l'appétit

Caducee.net, le 12 avril 2001 : Les endocannabinoïdes sont des molécules naturelles proches des principes actifs du cannabis (THC) et que l'on retrouve dans l'hypothalamus. Une étude américaine indique que ces molécules interviennent dans le contrôle de l'apport alimentaire en stimulant l'appétit. Mais surtout, ce travail montre que la concentration de ses endocannabinoïdes est sous le contrôle de la leptine, hormone qui occupe une place centrale dans le contrôle de l'apport alimentaire. […].

Prolonger la vie en luttant contre l’oxydation cellulaire: histoire du gène MsrA

Caducee.net, le 23 octobre 2001 : Un groupe de chercheurs du National Institutes of Health a mis en évidence le rôle central du gène MsrA, responsable chez la souris déficiente pour ce gène d’une durée de vie diminuée et d’une susceptibilité accrue aux agents oxydants. […].

L’arfaptine 2, un nouveau facteur de la maladie de Huntington ?

Caducee.net, le 21 février 2002 : On sait que la maladie de Huntington (MH) se caractérise au niveau moléculaire par l’agrégation dans certaines cellules du SNC d’une certaine forme de huntingtine mutée (Htt). Dans l’issue de mars de la revue Nature Cell Biology, Crislyn D’Souza-Schorey (Londres, GB) et ses collaborateurs américains et hollandais, montrent que l’agrégation de Htt peut être régulée positivement par la protéine Arfaptine 2 (ADP ribolysation factor interacting protéine), un partenaire de Rac1. La protéine arfaptine 2 fournit donc une autre cible thérapeutique potentielle dans le traitement de la MH. […].

Abivax obtient le feu vert de la FDA pour le lancement d’essais cliniques avec ABX464 dans le traitement de la Rectocolite Hémorragique Modérée à Sévère

Abivax obtient le feu vert de la FDA pour le lancement d’essais cliniques avec ABX464 dans le traitement de la Rectocolite Hémorragique Modérée à Sévère

ABIVAX, le 21 janvier 2020 :  ABIVAX SA (Euronext Paris : FR0012333284 – ABVX), société de biotechnologie au stade clinique qui mobilise le système immunitaire afin de développer de nouveaux traitements contre les maladies inflammatoires, les maladies virales et le cancer, a annoncé aujourd’hui l’approbation par la Food and Drug Administration (FDA) d’une demande d’IND (« Investigational New Drug ») pour son candidat médicament phare ABX464, permettant l’initiation d’essais cliniques aux États-Unis pour traiter les patients atteints de rectocolite hémorragique (RCH) modérée à sévère. […].

Les plus