Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Ruminants

10 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Suspicion de la présence d’une souche similaire à celle de l’ESB chez une chèvre abattue en 2002- Eléments de synthèse et d’analyse

1. Rappel de l’information d’octobre 2004 :, le 10 octobre 2004 : Le réseau français de typage des souches de cas d’ESST identifiés dans le cadre du programme de surveillance communautaire, a signalé, sur une chèvre abattue en 2002, la présence d’un agent infectieux dont les caractéristiques, à ce stade des études, présentent des similitudes avec une souche d’ESB. Un délai de deux ans a été nécessaire pour effectuer des analyses qui ont comporté l’inoculation de la souche suspecte à des souris. Des résultats complémentaires sont attendus au cours des trois prochains mois, qui devraient permettre de confirmer ou d’infirmer cette suspicion. […].

L'hypothèse de l'origine alimentaire des cas d'Encéphalopathie spongiforme bovine est confortée.

NOTRE ALIMENTATION, le 01 janvier 2000 : 49 cas d'Encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) ont été diagnostiqués, en France, entre 1991 et 1998, par le " Réseau d'épidémiosurveillance " de la maladie (56 le sont au 8 mars 1999). […].

Encéphalite spongiforme bovine (ESB) : vers un réajustement de la politique de prévention

Caducee.net, le 26 octobre 2000 : La réunion du Comité national de sécurité sanitaire a permis de faire le point sur la prévention de la transmission de l'agent de l'ESB. Une actualisation des mesures déjà instaurées devrait être prochainement réalisée. Ces mesures concerneront notamment la sécurité des aliments. Plusieurs propositions, relatives aux risques associés aux produits sanguins, seront très prochainement rédigées. […].

Brûler des calories en mâchant du chewing-gum

Caducee.net, le 30 décembre 1999 : Mastiquer du chewing-gum entraîne une augmentation de la dépense énergétique basale d’environ 20 %, rapportent des chercheurs de la Mayo Clinic (Rochester, Minnesota) dans le New England Journal of Medicine. […].

Etat de la recherche sur les maladies à prions : une conférence de presse à la Fondation pour la Recherche Médicale (FRM)

Caducee.net, le 29 janvier 2001 : Les encéphalopathies subaiguës spongiformes transmissibles (ESST) sont au centre de la conférence organisée aujourd'hui par la FRM. Clairement informative et impartiale, cette réunion permet de dresser un bilan des connaissances sur ces maladies et sur les principaux moyens et enjeux de la recherche sur les prions, ces agents infectieux non conventionnels. […].

La leptospirose

E.Faure, le 10 août 2015 : Dossier de synthèse caducee.net sur la leptospirose : la leptospirose est une maladie à déclaration obligatoire provoquée par la Leptospira... […].

Grâce aux enzymes, mangez " propre ", mangez " vert "!

EUFIC, le 01 janvier 2000 : Que ce soit pour les bactéries ou les êtres humains, les enzymes sont de véritables " clés de la vie ". Elles sont aujourd'hui largement utilisées dans la fabrication des produits alimentaires. […].

Epidémie de Fièvre Q dans la vallée de Chamonix

Ministère de la santé, le 30 août 2002 : Une épidémie de Fièvre Q a été détectée dans la vallée de Chamonix. A ce jour, la maladie est suspectée chez 79 personnes résidant ou ayant séjourné dans la vallée et confirmée chez 22 d’entre elles dont la plupart habitent la ville même de Chamonix. […].

Surveillance du syndrome hémolytique et urémique chez les enfants de moins de 15 ans en France, 2002 et 2003

INVS, le 15 mars 2002 : Emmanuelle Espié1 , Sylvie Haeghebaert2, Philippe Bouvet 3,Francine Grimont3, Patricia Mariani4, Véronique Vaillant1 et le réseau des néphrologues pédiatres5 […].

COVID-19 : Une entreprise montpelliéraine commercialise un nouveau test sérologique avec une spécificité de 99,9 %

COVID-19 : Une entreprise montpelliéraine commercialise un nouveau test sérologique avec une spécificité de 99,9 %

ID-Vet, le 13 mai 2020 : L’entreprise montpelliéraine IDvet lance la commercialisation d’un test sérologique permettant de détecter les anticorps contre le COVID-19 avec une spécificité de 99,9 %. Il permet de réduire très significativement le taux des faux positifs. Plus d’un million de tests déjà produits. […].

Les plus