nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Traitement thrombolytique

10 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Coût des sorties après IDM non compliqué : l’hospitalisation après le 3e jour après thrombolyse n’est pas économiquement intéressante

Caducee.net, le 21 mars 2000 : L’hospitalisation de patients cardiaques présentant un infarctus du myocarde (IDM) au-delà de trois jours après traitement thrombolytique n’est pas intéressant sur le plan économique au regard des standards actuels, rapporte une vaste étude sur le rapport coût-efficacité des sorties précoces après IDM aigu non compliqué, publiée dans le dernier numéro du New England Journal of medicine (NEJM) et conduite par des chercheurs et cliniciens américains, canadiens, belges et néo-zélandais. […].

AVC et thrombolytiques : les premières 24 heures critiques

Caducee.net, le 21 octobre 2004 : Les patients avec un AVC ischémique aigu qui montrent peu d'amélioration dans les 24 heures qui suivent un traitement thrombolytique ont un risque plus élevé de mauvais rétablissement et de décès à trois mois. […].

Infarctus du myocarde : mise en évidence d'une relation entre le volume de réalisation des angioplasties primaires et la survie des patients

Caducee.net, le 29 mai 2000 : Dans les hôpitaux américains dotés de tous les équipements en matière de cardiologie interventionnelle, un volume plus élevé de réalisations d’angioplasties est associé à une diminution du taux de mortalité chez les patients subissant une angioplastie primaire, indique une étude multicentrique parue dans le New England Journal of Medicine. Ces travaux, coordonnés par le Dr Alfred Hallstrom du département de biostatistiques et de médecine de l’Université de Washington, montrent également qu’il n’existe par contre pas, pour ce qui concerne le traitement thrombolytique, d’association entre le volume et la mortalité […].

Inégalité aux USA entre les hommes et les femmes devant l’administration du traitement de l’infarctus aigu du myocarde

Caducee.net, le 10 juillet 2000 : Comparés aux hommes, les femmes reçoivent un traitement légèrement moins intensif lors de la prise en charge précoce des infarctus aigus du myocarde. Cependant, beaucoup de ces différences sont peu importantes et il n’existe pas d’effet apparent sur la mortalité précoce. C’est ce que montre une étude conduite par des cliniciens du département de cardiologie du Swedish Medical Center de Seattle (Etat de Washington, USA). […].

Phase aiguë de l’infarctus du myocarde : l’angioplastie donne de meilleurs résultats que les thrombolytiques

Caducee.net, le 07 janvier 2003 : L’angioplastie coronaire transluminale percutanée (PTCA) et la thérapie thrombolytique ont fait l’objet d’une méta-analyse publiée dans le Lancet. Selon les résultats, l’angioplastie primaire est plus efficace pour le traitement des patients en phase aiguë d'infarctus avec sus-décalage du segment ST. […].

Traitement thrombolytique et mortalité

Caducee.net, le 31 mars 2005 : Selon une nouvelle analyse, les traitements thrombolytiques employés pour la phase aiguë des accidents vasculaires cérébraux (AVC) ischémiques ne seraient pas associés à une augmentation de la mortalité. […].

L’angioplastie coronaire transcutanée préférable à la thrombolyse après un infarctus du myocarde

Caducee.net, le 17 avril 2002 : Bien que de nombreuses études aient déjà évalué le bénéfice de l’angioplastie coronaire transluminale percutanée (ACTP) sur la thérapie thrombolytique (TT) après un infarctus du myocarde (IDM), l’ACTP est souvent délaissée au profit de la chirurgie cardiaque car les hôpitaux qui peuvent pratiquer cet acte ont également souvent un service de chirurgie cardiaque disponible. Les auteurs de cette étude ont donc comparé la TT et l’ACTP chez des patients avec un IDM aigus admis dans un hôpital sans chirurgie cardiaque, et trouvé un bénéfice clinique de l’ACTP pendant les 6 mois qu’a duré l’étude. […].

Accidents vasculaires cérébraux : Une urgence

Accidents vasculaires cérébraux : Une urgence

Pr M.G. BOUSSER, le 14 novembre 2014 : En dépit d’une baisse de la mortalité par AVC, le fardeau global des AVC dans le monde augmente, soulignant l’importance de développer la prévention, le traitement aigu et la réhabilitation. De nombreux essais thérapeutiques contrôlés ont été réalisés à la phase aigüe de l’AVC pour les trois principales variétés d’AVC : l’ischémie cérébrale aigüe, l’hémorragie cérébrale et l’hémorragie sous arachnoïdienne. Ils ont tous montré l’importance du traitement le plus précoce possible. L’accident vasculaire cérébral n’est cependant que la partie émergée de l’iceberg : l’IRM a montré la fréquence de petites lésions ischémiques et hémorragiques infra cliniques contribuant à l’apparition d’une atteinte cognitive voire d’une démence. Ceci souligne la nécessité de mettre en place des stratégies de prévention, seules à même de diminuer l’incidence des AVC. […].

Athersys et Chugai concluent un accord de licence et de collaboration pour développer la thérapie cellulaire MultiStem® pour le traitement de l'AVC ischémique au Japon

Athersys, Inc., le 03 mars 2015 : Partenariat en médecine régénérative axé sur le développement de la nouvelle thérapie par cellules souches […].

Objectif 72 de la loi relative à la politique de Santé Publique: «Diminution de la fréquence et de la sévérité des séquelles fonctionnelles associées aux accidents vasculaires cérébraux» d’ici 2008

Dr BOUSSER, DRVACHERON, le 12 décembre 2004 : Les accidents vasculaires cérébraux (AVC) constituent la première cause de handicap acquis chez l’adulte, la deuxième cause de démence, la troisième cause de décès et ils génèrent un co ût socio-économique considérable. […].

nuance

Les plus