nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Virus de la dengue

12 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Le virus de la dengue peut provoquer des maladies neurologiques

Caducee.net, le 28 mars 2000 : La dengue, maladie causée par un arbovirus, peut provoquer des affections neurologiques. Dans les régions endémiques, les sujets atteints d'encéphalites et d'encéphalopathies doivent être considérés comme des patients potentiellement infectés par le virus. […].

Vers un vaccin non neurotoxique contre le virus West Nile

Caducee.net, le 05 mars 2002 : Une équipe de chercheurs du National Institute of Allergy and Infectious Diseases (NIH, Bethesda, Maryland, EU) et du département des maladies virales de l’institut de recherche des armées (Silver Spring, Maryland, EU), a mis au point un vaccin chimérique contre le virus West Nile (basé sur le virus de la dengue) conférant chez la souris une protection totale contre le virus, avec une virulence périphérique et neurologique très diminuée. Des essais cliniques vont commencer chez le singe le mois prochain. […].

Dengue : un programme efficace contre le moustique vecteur

Caducee.net, le 12 février 2005 : Une stratégie d'éradication des larves du moustique vecteur du virus de la dengue a permis de protéger plus de 380.000 personnes au Vietnam. […].

La dengue

Dr. L. Jeannin , E. Faure, C. Perbet , le 15 novembre 2001 : La dengue est une arbovirose extrêmement répandue. Elle est habituellement bénigne mais ses formes hémorragiques sont redoutables. Naguère surnommée le "petit palu", la dengue et ses complications, la dengue hémorragique et la dengue avec syndrome de choc, sont aujourd'hui les arboviroses les plus importantes dans le monde. Classée parmi les maladies émergentes du fait de son extension géographique récente, elle est fréquente chez le voyageur. […].

Dengue : Sanofi Pasteur déploie son vaccin le Dengvaxia

Dengue : Sanofi Pasteur déploie son vaccin le Dengvaxia

Caducee.net, le 06 janvier 2016 : Après les Phillipines et le Mexique c'est le brésil qui vient d'autoriser le 28 décembre dernier la mise sur le marché du Dengvaxia, le vaccin contre la dengue mis au point par Sanofi Pasteur. L'autorité réglementaire Brésilienne a approuvé le vaccin pour la prévention de la maladie causée par les quatre sérotypes du virus de la dengue, chez les personnes âgées de 9 à 45 ans vivant dans les zones d'endémie. La dengue touche plus de 1.4 millions de personnes au Brésil. […].

Dengue : comprendre les mécanismes permettant de ne pas développer les symptômes suite à une infection

Dengue : comprendre les mécanismes permettant de ne pas développer les symptômes suite à une infection

CNRS, le 25 septembre 2017 : Des chercheurs de l’Institut Pasteur à Paris et de l’Institut Pasteur du Cambodge, en collaboration avec des équipes du CNRS et d’Inria, ont démontré que l’infection par la dengue chez des enfants asymptomatiques est associée à une activation du système immunitaire utilisant des mécanismes de contrôle qui permettent d’éliminer l’infection virale sans activation excessive de l’immunité. Cette étude, publiée dans le journal scientifique Science Translational Medicine le 30 août 2017, représente une étape importante vers une meilleure connaissance du rôle joué par l’immunité dans l’infection virale de la dengue. Elle devrait permettre de développer de nouvelles stratégies vaccinales contre cette maladie. […].

La dengue : un problème de santé publique émergeant en Amérique

Caducee.net, le 30 octobre 2000 : La dengue réapparaît comme un problème majeur de santé publique en Amérique, particulièrement dans la plupart des régions le long de la frontière entre le Mexique et le Texas, a précisé le Dr F. Cortez-Florez au cours du Congrès de l’American Society for Tropical Medicine and Hygiène. […].

Première description d’un syndrome de Miller Fisher chez un patient présentant une infection secondaire de dengue de type 2

Caducee.net, le 03 avril 2000 : Des neurologues et virologues français rapportent dans le dernier numéro du mensuel ‘La Revue Neurologique’ une complication neurologique qui, à leur connaissance n’a jamais été décrite au cours de la dengue. Il s‘agit d’un syndrome de Miller Fisher, qui associe une ophtalmoplégie, une ataxie et une aréflexie ostéotendineuse. […].

Des anticorps humanisés contre le virus du Nil occidental

Caducee.net, le 20 avril 2005 : Un groupe de recherche rapporte la mise au point d'un anticorps monoclonal humanisé qui pourrait trouver des applications pour la prise en charge thérapeutique des infections par le virus du Nil occidental. […].

Le vaccin contre la dengue de Sanofi Pasteur entame la dernière étape de son développement clinique

PR Newswire, le 04 novembre 2010 : LYON, France, November 4, 2010 /PRNewswire/ -- Sanofi Pasteur, la division vaccins du Groupe sanofi-aventis (EURONEXT : SAN et NYSE : SNY), annonce aujourd'hui que son vaccin contre la dengue est entré dans la dernière étape de son développement clinique. Le vaccin de Sanofi Pasteur contre la dengue, dont le développement clinique est le plus avancé au monde(1,2), est désormais utilisé dans le cadre de la première étude clinique de phase 3, organisée en Australie. […].

Sanofi Pasteur et l'International Vaccine Institute s'allient contre la dengue

PR Newswire, le 21 février 2011 : LYON, France, February 21, 2011 /PRNewswire/ -- Sanofi Pasteur, la division vaccins du Groupe sanofi-aventis (EURONEXT : SAN et NYSE : SNY), annonce aujourd'hui son alliance avec l'International Vaccine Institute (IVI) pour soutenir le programme « Dengue Vaccine Initiative » (DVI) récemment lancé par l'IVI. Sanofi Pasteur et l'IVI ont pour objectif commun de mieux faire connaître la maladie et de placer la dengue au coeur des préoccupations de santé mondiale. […].

Découverte d'un gène de sensibilité au virus West Nile

Institut Pasteur,, le 10 mai 1999 : L'infection par le virus West Nile, transmise à l'homme par des moustiques et qui sévit actuellement aux Etats-Unis, est généralement bénigne voire inapparente chez la majorité des personnes infectées, alors qu'elle peut, chez d'autres, déclencher des encéphalites mortelles. La constitution génétique des individus pourrait-elle expliquer ces différences de sensibilité à l'infection? C'est ce que suggèrent des chercheurs de l'Institut Pasteur, grâce à la mise en évidence chez la souris d'un gène-candidat de sensibilité à ce virus "émergent". Ce gène pourrait également expliquer les sensibilités individuelles à des virus de la même famille, également responsables de maladies mortelles chez un certain nombre de personnes infectées : dengue, fièvre jaune, encéphalite japonaise… Ce travail, à paraître dans PNAS (Proceedings of National Academy of Sciences), ouvre des perspectives prometteuses pour la mise au point de tests de diagnostic, de traitements, voire de vaccins pour lutter contre des virus qui se propagent de plus en plus, tout comme les moustiques qui les transmettent. […].

nuance

Les plus