nuance

« Bucardo » ou le clonage d’une chèvre aujourd’hui disparue

Advanced Cell Technology, Inc. a annoncé qu’elle était parvenue à un accord avec le gouvernement espagnol afin de cloner une chèvre connue en Espagne sous le nom de « bucardo », espèce aujourd’hui éteinte.

En janvier 2000, les gardes-chasse du Parc National Ordesa ont trouvé la dernière chèvre « bucardo » tuée par la chute d’un arbre.

Le gouvernement espagnol a accepté l’offre de Advanced Cell Technology (A.C.T.) - en collaboration avec d’autres partenaires scientifiques – d’utiliser la technologie de clonage par transfert nucléaire inter-espèces pour cloner l’espèce bucardo à partir de tissu récupéré et conservé avant que le dernier animal ne soit tué.

Cet accord sans précédent ouvre la voie à un processus de récupération d’une espèce animale éteinte dont une lignée cellulaire intacte est disponible pour le clonage.

Il devenait évident au printemps 1999 que l’extinction du bucardo serait inevitable. A cette époque, des biologistes espagnols ont prélevé un échantillon de tissu du dernier bucardo restant, une femelle, dans l’éventualité d’un clonage.

Les chercheurs prélèveront une cellule somatique du bucardo et la fusionneront à un ovocyte énucléé de chèvre. L’embryon ainsi obtenu sera transféré à une chèvre qui servira de mère porteuse.

L’espèce bucardo (Capra pyrenaica pyrenaica) est originaire des Pyrénées espagnoles. Elle fait partie des espèce en voie d’extinction depuis 1973, mais le gouvernement espagnol n’a pas été capable de mettre un terme au braconnage et à la destruction de l’habitat qui ont conduit à son extinction. A.C.T. et le gouvernement d’Aragon ont décidé que le bucardo cloné retourna dans son habitat d’origine.

Source : Advanced cell Technology, Inc.

Descripteur MESH : Recherche , Gouvernement , Espagne , Lignée cellulaire , Technologie , Transfert

nuance

Recherche scientifique: Les +