nuance

MilliDrop reçoit 1,9 M€ de Bpifrance pour développer un diagnostic rapide pour le sepsis

illustrationMilliDrop, société qui conçoit et développe des solutions de culture cellulaire pour la recherche et le diagnostic bactériologique basés sur la technologie millifluidique, annonce recevoir un financement de la part de Bpifrance de 1,9 million d'euros pour accélérer le développement de son instrument de diagnostic de l'infection du sang pour le sepsis.

Ce financement récompense MilliDrop, lauréat du Concours d'Innovation 2018 dans la catégorie santé pour son projet labélisé par le pôle de compétitivité Medicen Paris Région : « Diagnostic Intégré de l'Hémoculture à l'Antibiogramme en Goutte ». MilliDrop a pour ambition d'accélérer le diagnostic microbiologique pour les patients atteints de sepsis.

Pour Yamina Ghomchi, CEO de MilliDrop : « Nous sommes fiers d'avoir été sélectionnés au Concours d'Innovation pour notre solution innovante qui permettra en 12h, d'isoler la bactérie infectieuse, de l'identifier et de connaître les antibiotiques efficaces à administrer au patient. Cet ajustement ciblé de l'antibiothérapie après 12h contre 48h actuellement, contribuera également à lutter contre l'émergence des bactéries multi-résistantes, que l'OMS considère comme une priorité pour la santé publique mondiale. »

Le sepsis, un enjeu majeur de santé publique (*)

Dans le monde, une personne meurt d'un sepsis toutes les 3-4 secondes soit entre 6 et 9 millions de morts par an. Dans les pays industrialisés, le sepsis continue d'être une cause majeure de décès, faisant plus de morts que le VIH, le cancer du sein et le cancer de la prostate réunis. Le sepsis se déclare le plus souvent suite à une infection bactérienne qui s'étend au système sanguin. L'émergence des résistances aux antibiotiques complique l'approche thérapeutique. L'administration d'un antibiotique efficace et ciblé au plus tôt est primordiale pour la survie du patient et pour éviter de lourdes séquelles.

« L'écosystème francilien est un vivier d'entreprises innovantes qui parviennent à s'imposer à l'international », ajoute Christian Lajoux, président de Medicen Paris Region. « Nous ne pouvons que nous féliciter de la qualité exceptionnelle des sociétés de medtech françaises qui se démarquent tant au niveau académique que dans leur développement commercial. Nous sommes heureux d'accompagner des entreprises aux projets pertinents telles que MilliDrop. »

 

Le Concours d'Innovation est un dispositif de soutien à l'excellence dans le numérique, financé par le Programme d'Investissements d'Avenir (PIA). Co-opéré par Bpifrance, l'ADEME et FranceAgriMer, ce programme vise à soutenir des projets innovants portés par des PME et start-ups, et à favoriser l'émergence de champions français d'envergure mondiale, sélectionnées au sein de 8 thématiques : santé ; numérique ; French Fab ; sécurité etcybersécurité ; transport et mobilité durable ; énergies renouvelables, stockage et systèmes énergétiques ; innover pour la qualité des écosystèmes terrestres, aquatiques et marins ; agriculture innovante. Huit projets ont été retenus dans la catégorie santé par Bpifrance pour la première vague du Concours Innovation 2018.

 

A propos de MilliDrop :

MilliDrop a été créée en 2015 avec l'ambition d'accélérer les méthodes de caractérisation en microbiologie en révolutionnant le format des cultures de microorganismes. Son premier instrument, le MilliDrop Analyzer, est maintenant commercialisé à destination des laboratoires de recherche. MilliDrop s'appuiera sur son savoir-faire et sa technologie pour développer un outil de diagnostic pour les infections du sang.

www.millidrop.com

 

A propos du Programme d'Investissements d'Avenir :

Doté de 57 milliards d'euros, le Programme d'Investissements d'Avenir (PIA), piloté par le Secrétariat général pour l'investissement, a été mis en place par l'État pour financer des investissements innovants et prometteurs sur le territoire. Six priorités nationales ont ainsi été identifiées afin de permettre à la France d'augmenter son potentiel de croissance et d'emplois :

- l'enseignement supérieur, la recherche et la formation,

-  la valorisation de la recherche et le transfert au monde économique,

-  le développement durable,

-  l'industrie et les PME,

- l'économie numérique,

-  la santé et les biotechnologies.

 

Le troisième volet du PIA, le PIA3, s'inscrit dans le cadre du Grand Plan d'Investissement (GPI) présenté par le Premier ministre le 25 septembre 2017. 

 

Pour en savoir plus sur les investissements d'avenir : http://www.gouvernement.fr/secretariat-general-pour-l-investissement-sgpi
 

Descripteur MESH : Diagnostic , Recherche , Sang , Technologie , Solutions , Infection , Investissements , Santé , Gouvernement , Économie , France , Sécurité , Laboratoires , Patients , Prostate , Industrie , Agriculture , Survie , Enseignement , Enseignement supérieur , Santé publique , Bactéries , Microbiologie , Écosystème , Croissance , Transfert , Méthodes , Thérapeutique , VIH Virus de l'Immunodéficience Humaine , Tumeurs de la prostate , Tumeurs du sein

nuance

Recherche scientifique: Les +