COVID-19 : risque confirmé d’accidents cardiovasculaires majorés

illustrationUne étude rétrospective parue dans l’American Journal of Cardiology, confirme le risque de survenue tardive d’événements cardiovasculaires (CV) et cérébraux majeurs et de décès en général, chez les personnes ayant contracté une infection (symptomatique ou non) par la Covid-19.

65 585 patients testés pour la COVID-19 ont été choisis au hasard entre le 1er mars et le 13 septembre 2020 et les morbidités cardiovasculaires ainsi que les mortalités toutes causes confondues ont été étudiées.

 

Les résultats ont montré que la COVID-19 (symptomatique ou asymptomatique), était associée à long terme à une augmentation de l’incidence des événements CV et cérébraux.

 

Les auteurs américains, dans leur discussion, notent cependant qu’une étude observationnelle est susceptible de biais de confusion : « …. dans notre étude observationnelle, l’exposition à l'infection par le SRAS-CoV-2 n'a pas été attribuée au hasard, de sorte que les résultats potentiels ne sont pas indépendants de l'exposition… nous ne pouvons pas être sûrs à 100 % d'avoir observé, mesuré et conditionné suffisamment de co-variables. Nous notons également que cette petite étude a été menée dans un seul système de santé ».

Référence

Tereshchenko LG et coll. : Risk of Cardiovascular Events After COVID-19. Am J Cardiol., 2022 Sep 15;179:102-109. doi: 10.1016/j.amjcard.2022.06.023

Crédit photo : DepositPhotos

Descripteur MESH : Risque , Infection , Personnes , Mars , Patients

Epidémiologie: Les +