nuance

Vaccin anti-méningococcique C : les vaccins conjugués plus efficaces que les vaccins polyosidiques

La Grande Bretagne a été le premier pays à utiliser des vaccins conjugués anti-ménigococciques C. Neuf mois après le début du programme de vaccination, les études épidémiologiques montrent que le vaccin conjugué donne de meilleurs résultats que les vaccins polyosidiques chez les jeunes enfants.

Les premiers résultats à neuf mois de cette campagne de vaccination ont été publiés dans le Lancet par Ramsay et al. Selon ces derniers, "Ces résultats confirment que les vaccins conjugués sont efficaces chez les enfants de moins de deux ans qui n'auraient pas été protégés par de simples vaccins polyosidiques".

Selon l'article, l'efficacité du vaccin est de 97 % (IC 95 % = 77-99) chez les adolescents et de 92 % (65-98) chez les très jeunes enfants. Le nombre d'effets secondaires est limité et comparable à celui des autres vaccins réalisés en routine.

La protection à court terme semble donc maintenant établie. Un suivi attentif permettra d'évaluer l'utilité d'une deuxième injection.

Les auteurs soulignent par ailleurs le nombre croissant d'infections dues à des souches de sérogroupe B, ce qui rappelle le besoin de nouveaux vaccins contre ce sérogroupe.

Source : Lancet 2001;357:195-96.

Descripteur MESH : Vaccins , Vaccins conjugués , Infectiologie , Vaccination , Études épidémiologiques

Recherche scientifique: Les +