nuance

Timbre nicotinique et risque de première attaque cardiaque

Selon une étude qui paraîtra dans le Journal of the American College of Cardiology, les timbres nicotiniques ne sont pas associés à une augmentation du risque d'attaque cardiaque lorsqu'ils sont utilisés selon les recommandations.

"Nous n'avons trouvé aucune preuve liant les patchs nicotiniques, lorsqu'ils sont utilisés selon les recommandations, aux attaques cardiaques", a déclaré le Dr Stephen Kimmel, professeur de biostatistiques à l'Université de Pennsylvanie.

Le Dr Kimmel et ses collaborateurs ont comparé 2.990 sujets contrôles et 635 victimes d'une première attaque hospitalisés dans la région de Philadelphie. Une partie du financement provenait d'Aventis et de Novartis.

Les auteurs déclarent n'avoir détecté aucune augmentation du risque cardiovasculaire lié à l'utilisation du patch. Le risque d'attaque cardiaque chez les utilisateurs du patch qui ne fumaient pas n'était pas plus élevé que chez ceux qui n'utilisaient pas de patch et ne fumaient pas.

"Tout le monde n'utilise pas le patch de la même façon, surtout depuis qu'ils sont en vente libre", précise Kimmel. "Nous voulions examiner le problème dans un contexte d'utilisation réelle du patch, en dehors d'essais cliniques prudemment contrôlés, et voir s'il y avait un effet sur le risque d'attaque cardiaque".

Source : Centre Medical de l'Université de Pennsylvanie

Descripteur MESH : Risque , Cardiologie , Biostatistiques , Essais , Pennsylvanie , Philadelphie

nuance

Recherche scientifique: Les +