nuance

Grippe : augmentation des résistances aux antiviraux

Dans un contexte où l’Organisation Mondiale de la Santé demande à tous les pays la plus grande vigilance face à un éventuelle épidémie de grippe aviaire chez l’homme, une nouvelle étude vient de montrer que les résistances aux agents antigrippaux ont augmenté de 12% dans le monde depuis le milieu des années 1990.

Des molécules telles que l’amantadine et la rimantadine dérivées d’adamantane sont employées dans le traitement de la grippe à virus influenza A depuis plus de 30 ans. Jusqu’à présent, les études avaient montré que la fréquence des résistances à ces antiviraux était très faible parmi les souches grippales circulantes. Cependant, ces résultats dataient de 10 ans et nécessitaient une mise à jour.

Dans la dernière livraison de la revue médicale anglaise The Lancet, Right Bright (Centers for Disease Control and Prevention, Atlanta) et ses collaborateurs rendent compte de leurs conclusions sur la plus importante étude jamais menée sur la résistance à ces antiviraux indiqués contre la grippe.

Pour réaliser cette étude, les chercheurs ont analysé environ 7000 isolats de virus influenza A (H3N2, H1N1, H1N2) à la recherche d’une mutation connue pour conférer une résistance à cette classe d’antiviraux. Au cours de la période 1994-2004, le taux de résistance est passé de 0,4% à 12,3%. Ces résistances font l’objet de disparités géographique, l’Asie apparaissant comme la région la plus concernée. En 2003, plus de 60% des isolats résistants identifiés étaient issus de patients asiatiques. Dans certains pays de la région, le taux de résistance dépasse même les 70%, insistent les chercheurs.

Le commentaire du Dr Bright est sans équivoque : « Nous avons été stupéfaits de trouver une telle augmentation de la résistance aux antiviraux parmi les souches circulantes de virus de la grippe ces dernières années. Notre analyse a de larges implications pour les agences et les gouvernements qui envisagent de stocker ces médicaments pour des souches de grippe épidémique ou pandémique…Avec l’augmentation croissante des résistances montrée ici, l’amantadine et la rimantadine ne seront probablement plus efficaces pour le traitement ou la prophylaxie en cas de flambée pandémique de grippe ».

Source : Lancet 2005 ; Published online September 22, 2005 DOI:10.1016/S0140-6736(05) 67338-2

Caducée.net ©Tous droits réservés. Enregistrement, reproduction et copie interdits.

Descripteur MESH : Santé , Pneumologie , Santé publique , Virologie , Face , Antiviraux , Virus , Rimantadine , Commentaire , Mutation , Patients , Recherche , Reproduction

nuance

Recherche scientifique: Les +