Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Pratique médicale et paramédicale

1231 résultats triés par date
affichage des articles n° 487 à 505

Accidents vasculaires cérébraux : Une urgence

Accidents vasculaires cérébraux : Une urgence

Pr M.G. BOUSSER, le 14 novembre 2014 : En dépit d’une baisse de la mortalité par AVC, le fardeau global des AVC dans le monde augmente, soulignant l’importance de développer la prévention, le traitement aigu et la réhabilitation. De nombreux essais thérapeutiques contrôlés ont été réalisés à la phase aigüe de l’AVC pour les trois principales variétés d’AVC : l’ischémie cérébrale aigüe, l’hémorragie cérébrale et l’hémorragie sous arachnoïdienne. Ils ont tous montré l’importance du traitement le plus précoce possible. L’accident vasculaire cérébral n’est cependant que la partie émergée de l’iceberg : l’IRM a montré la fréquence de petites lésions ischémiques et hémorragiques infra cliniques contribuant à l’apparition d’une atteinte cognitive voire d’une démence. Ceci souligne la nécessité de mettre en place des stratégies de prévention, seules à même de diminuer l’incidence des AVC. […].

Arrêt cardiaque : des chercheurs Japonais ont démontré l'efficacité d'un nouveau traitement hypothermique  précoce

Arrêt cardiaque : des chercheurs Japonais ont démontré l'efficacité d'un nouveau traitement hypothermique précoce

Caducee.net, le 29 octobre 2014 : Le refroidissement du cerveau est connu pour éviter des complications neurologiques chez les patients qui ont subi un arrêt cardiaque. Cependant, la plupart des méthodes actuelles d'hypothermie thérapeutique ne peut être engagée avant le retour à une circulation spontanée. […].

Reprise du dépistage de la rétinopathie diabétique dans l'Yonne à partir du 28 octobre

Reprise du dépistage de la rétinopathie diabétique dans l'Yonne à partir du 28 octobre

URPS-Médecins Libéraux de Bourgogne, le 25 octobre 2014 : 10 ans après son lancement, la campagne de dépistage de la rétinopathie diabétique confirme son succès. Depuis 2004, 10.000 patients ont déjà été dépistés. La campagne de dépistage se poursuit dans l'Yonne jusqu'au 6 novembre (quelques jours avant la Journée Mondiale du Diabète, qui aura lieu le 14 novembre). Le diabète est une épidémie mondiale, qui touche 3,5 millions de personnes en France, - soit 4 % de la population - un nombre qui a doublé en dix ans. […].

Quelle imagerie dans les douleurs abdominales aiguës de l’enfant

Quelle imagerie dans les douleurs abdominales aiguës de l’enfant

Pr Hubert Ducou le Pointe, le 22 octobre 2014 : L’échographie est aujourd’hui l’examen de référence de première intention dans le cadre des douleurs abdominales aiguës de l’enfant. La radiographie simple (ASP) et la tomodensitométrie ont des indications très limitées. Si l’échographie est largement utilisée, il ne faut pas oublier que le diagnostic reste avant tout clinique. Par exemple dans l’appendicite, l’échographie vient compléter l’interrogatoire, l’examen clinique et la biologie et a permis de réduire le nombre d’interventions inutiles. […].

Imagerie des traumatismes rachidiens : du bilan à la prise en charge

Imagerie des traumatismes rachidiens : du bilan à la prise en charge

Dr Marie Faruch Bilfeld, le 22 octobre 2014 : Les traumatismes du rachis sont des pathologies graves car ils peuvent être responsables de lésions neurologiques susceptibles d’engager le pronostic vital et le pronostic fonctionnel chez des sujets le plus souvent jeunes. Les accidents de la voie publique sont en effet la première cause de ces traumatismes à haute énergie. Les équipes de radiologie interviennent à plusieurs niveaux, lors du diagnostic positif et pour l’évaluation des critères de gravité, mais également dans la prise en charge thérapeutique, quand un geste de vertébroplastie est indiqué. […].

Céphalées aiguës, quand faire ou ne pas faire une IRM ?

Céphalées aiguës, quand faire ou ne pas faire une IRM ?

Pr Jean-Yves Gauvrit, le 22 octobre 2014 : D’après un entretien avec le Pr Jean-Yves Gauvrit, responsable de l’unité d’imagerie neuro-faciale, service de radiologie, du CHU de Rennes Les céphalées sont l’un des symptômes les plus fréquents, elles sont le plus souvent bénignes et ne nécessitent aucun examen complémentaire. Néanmoins, certaines céphalées engagent le pronostic vital et constituent des urgences thérapeutiques. L’interrogatoire et l’examen clinique permettent le plus souvent de sélectionner les patients qui devront avoir, dans un délai plus ou moins court, une imagerie cérébrale. L’IRM est dans ce cadre l’examen de référence. […].

L’accès à l’imagerie au cours des urgences : analyse de l'enquête nationale

L’accès à l’imagerie au cours des urgences : analyse de l'enquête nationale

Pr Pateron & Gauvrit, le 22 octobre 2014 : Pour les patients reçus aux urgences l’imagerie médicale occupe une place déterminante et structure bien souvent le parcours de soins de ces patients. En complément des enquêtes régulières menées notamment sur l’accès à l’IRM dans notre pays, la Société Française de Radiologie et la Société Française de Médecine d’Urgence ont souhaité objectiver les conditions d’accès aux examens d’imagerie pour ces patients reçus aux urgences, grâce à une enquête nationale menée cet été auprès de médecins responsables de services des deux spécialités, France entière. […].

Prévention des Accidents d’Exposition au Sang   chez les soignants :

Prévention des Accidents d’Exposition au Sang chez les soignants :

GERES, le 19 octobre 2014 : Un Accident Exposant au Sang (AES) est défini comme tout contact avec du sang ou un liquide biologique contenant du sang et comportant soit une effraction cutanée (piqûre ou coupure) soit une projection sur une muqueuse (œil, bouche) ou sur une peau lésée. Lors de ce contact, le risque de transmission d'agents pathogènes existe et concerne l'ensemble des germes véhiculés par le sang ou les liquides biologiques (bactéries, virus, parasites et champignons). Il existe plus de 50 pathogènes qui sont directement transmissibles par le sang.   […].

Grippe saisonnière : lancement de la campagne de vaccination

Grippe saisonnière : lancement de la campagne de vaccination

Caducee.net, le 17 octobre 2014 : C'est du 16 octobre au 31 janvier que l'assurance maladie invite plus de 10 millions de français à se faire vacciner contre la grippe.La stratégie vaccinale consiste à protéger les populations les plus vulnérables dans l'objectif de réduire le risque avéré de décès ou de complications graves en cas de grippe. […].

Maladie d’Alzheimer et maladies apparentées : diagnostic et prise en charge de l’apathie

HAS, le 17 octobre 2014 : L’élaboration de cette recommandation de bonne pratique entre dans le cadre du plan Alzheimer2008-2012. Les recommandations sur la prise en charge des troubles du comportement perturbateurs chez les patients atteints de maladie d’Alzheimer ou maladies apparentées publiées par la HAS en 2009 ont exclu les troubles du comportement déficitaires ou de retrait tels que l’apathie, également très fréquente au cours de ces maladies. […].

Hyperthyroïdie : Ablation localisée du tissu thyroïdien par ultrasons focalisés de haute intensité

Hyperthyroïdie : Ablation localisée du tissu thyroïdien par ultrasons focalisés de haute intensité

Caducee.net, le 16 octobre 2014 : C'est dans l' International Journal of Hyperthermia que sont publiés les résultats d'une première étude de faisabilité sur l'ablation localisée du tissu thyroïdien par ultrasons focalisés de haute intensité (HIFU). Cette étude porte sur 4 nodules thyroïdiens chauds et 6 nodules froids, tous bénins et  a été réalisée et évaluée par le Dr. Korkusuz du service de Médecine Nucléaire de la Clinique Universitaire Goethe à Francfort en Allemagne. […].

Dépistage du cancer du sein : des ressources actualisées pour les professionnels de santé

INCA, le 30 septembre 2014 : Le Plan cancer 2014-2019 réaffirme l’importance du dépistage et prévoit de mieux accompagner les femmes présentant un risque aggravé de cancer du sein. En mai 2014, la HAS a publié des recommandations qui permettent de mieux identifier les niveaux de risque de cancer du sein, de rappeler la conduite à tenir et d’écarter les situations ne justifiant pas un dépistage spécifique. […].

Les données sur trois ans de l’étude INTREPID d’Oraya Therapeutics étayent le profil d’innocuité favorable de la thérapie non invasive de la DMLA exsudative

Oraya Therapeutics, Inc., le 13 septembre 2014 : L’évaluation d’innocuité sur trois ans a consisté en une analyse détaillée d’images pour rechercher la présence de changements microvasculaires liés à la radiothérapie. Même si de petits changements circonscrits ont été identifiés par le centre d’analyse chez un quart des patients, ils n’ont pas sensiblement affecté leur vue. […].

ACADIA Pharmaceuticals reçoit la désignation de thérapie novatrice de la part de la FDA pour le NUPLAZID™ (Pimavanserin) destiné au traitement des troubles psychotiques liés à la maladie de Parkinson

ACADIA Pharmaceuticals Inc., le 09 septembre 2014 : « Les hallucinations et les délires inhérents aux troubles psychotiques liés à la maladie de Parkinson ont des effets dévastateurs sur les patients et contribuent à une augmentation dramatique du fardeau des soignants », a déclaré Joyce Oberdorf, présidente et directrice de la National Parkinson Foundation. « Les troubles psychotiques liés à la maladie de Parkinson sont la cause principale du placement en foyer médicalisé des patients atteints de Parkinson, et sans thérapie approuvée par la FDA pour cette affection grave, nous constatons des besoins médicaux importants non satisfaits pour une solution de traitement efficace, sûre et bien tolérée pour les patients. » […].

Les données à deux ans de l'essai FAME 2 montrent les avantages durables de l’implantation d’endoprothèses vasculaires guidée par la réserve coronaire (FFR) comparée au traitement médical seul chez des patients...

St. Jude Medical, Inc., le 05 septembre 2014 : Les données à deux ans de l'essai FAME 2 montrent les avantages durables de l’implantation d’endoprothèses vasculaires guidée par la réserve coronaire (FFR) comparée au traitement médical seul chez des patients atteints de coronaropathie stable […].

Un nouveau rapport souligne la nécessité d’agir contre la disparité dans les soins du myélome multiple à travers l’Europe

Janssen, le 03 septembre 2014 : « Nous sommes très heureux de la publication de ce rapport qui, nous l’espérons, sera utilisé comme un outil efficace pour soutenir la discussion sur l’amélioration des traitements et des soins et la prise de conscience des besoins non satisfaits encore en vigueur des patients souffrant de myélome multiple », a commenté Eric Low, PDG de Myeloma UK et vice-président de Myeloma Patients Europe (MPE). « Les patients atteints de myélome multiple ont largement bénéficié de l’introduction de nouveaux traitements efficaces et d’une meilleure compréhension de la biologie de ce cancer au cours des 10 à 15 dernières années. Cependant, de nombreux défis restent d’actualité pour les 39 000 personnes diagnostiquées avec un myélome multiple en Europe chaque année.1 La disparité dans l’accès aux nouveaux traitements et soins psychologiques est répandue dans toute l’Europe. En tant que communauté, nous devons améliorer considérablement la façon dont l’opinion des patients est prise en compte dans l’établissement des priorités et la conception des modèles de recherche, de traitement et de soins dans le myélome multiple. » […].

Des chirurgiens réalisent une chirurgie du cancer avec le système Flex® de Medrobotics face à un public participant à un cours sur la chirurgie cervico-faciale à l’hôpital universitaire de Marburg

Medrobotics Corporation, le 03 septembre 2014 : (Left to Right) The surgical team of Prof. Georges Lawson of The University Hospital Dinant Godinne-UCL Namur (Belgium), Dr. Umamaheswar Duvvuri of the University of Pittsburgh Medical Center (USA) and Dr. Magis Mandapathil of University Hospital of Marburg immediately following the use of the Flex(R) System, a first of its kind flexible robot system. (Photo: Business Wire) […].

Le traitement des patients cardiaques souffrant d’apnée du sommeil avec une thérapie par pression positive réduit la mortalité jusqu’à 38 %

ResMed, le 31 août 2014 : « L’apnée du sommeil est une comorbidité très fréquente, aussi bien dans la maladie cardiovasculaire que dans l’insuffisance cardiaque, elle reste toutefois fréquemment non diagnostiquée et de ce fait mal traitée », a déclaré Michael Böhm, Professeur de cardiologie à l’Université de la Sarre, à Homburg, en Allemagne, et coauteur de l’analyse. « Les résultats de cette analyse soulignent l’importance que peut avoir l’identification et le traitement adéquat de cette condition, non seulement afin d’améliorer la qualité de vie, mais également la survie du patient. Il est vital que les cardiologues, en tant que communauté, fassent davantage d’efforts pour reconnaître cela et explorent les manières nous permettant d’assurer que les patients reçoivent un traitement avec dispositif respiratoire lorsqu’ils en ont besoin. » […].

Les plus