Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Expression des gènes

26 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

L'expression des gènes est profondément modifiée par le VIH

Caducee.net, le 14 juin 2001 : Les effets des premières étapes de l'infection par le VIH sont désormais mieux connus. Des chercheurs de l'Université de Californie à San Diego ont étudié l'expression simultanée d'environ 7.000 gènes dans des lymphocytes CD4+ infectés par le VIH. Très rapidement, l'infection entraîne une série d'activations/inactivations de centaines de gènes impliqués dans le maintien de l'intégrité cellulaire, les fonctions mitochondriales, le système de réparation de l'ADN ou encore l'apoptose. […].

Les vrais jumeaux peuvent exprimer des gènes différemment

Caducee.net, le 13 juillet 2005 : Une équipe de recherche vient de montrer que des vrais jumeaux peuvent présenter des différences dans le profil d'expression de leur gène. Même lorsque le matériel génétique est identique, des facteurs épigénétiques peuvent modifier le moment et la qualité de l'expression des gènes. […].

Une pression mécanique accélère les étapes précoces du cancer du côlon

Caducee.net, le 13 octobre 2008 : Tout n'est pas placé sous le joug des gènes dans la cancérogenèse : à l'Institut Curie, l'équipe d'Emmanuel Farge, directeur de recherche Inserm (UMR 168 CNRS/Institut Curie) vient de montrer en collaboration avec l'équipe de Sylvie Robine (UMR144 CNRS/Institut Curie) qu'une pression mécanique pouvait modifier l'expression des gènes et plus particulièrement activer les oncogènes(1) Myc et Twist, deux acteurs précoces du développement des cancers du côlon.Alors que l'inactivation du gène APC reste l'événement génétique nécessaire au développement de ce type de cancer, une pression mécanique au niveau du côlon donne le « coup d'accélérateur » à la cancérogenèse dans leurs modèles animaux. Et si l'essor de la masse tumorale était, elle-même, à l'origine de cette pression ? Cette découverte publiée dans Human Science Frontier Journal entraîne les chercheurs sur le terrain de la mécano-sensibilité du vivant dans le champ tumoral, et ouvre de nouveaux champs d'investigation. […].

Gène TRPS-1 et cancer du sein

Caducee.net, le 26 juillet 2005 : Une étude sur l'expression des gènes dans le cancer du sein vient de mette en évidence que le gène TRPS-1 est surexprimé dans la majorité des tumeurs du sein. […].

Colloque Médecine et Recherche de la Fondation Ipsen de la série Neurosciences : "Macro-rôles pour microARNs dans la vie et la mort des neurones"

Businesswire, le 23 avril 2009 : La découverte de micro ARN, déjà saluée par le Prix Nobel de médecine remis à Andrew Z. Fire et Craig C. Mello en 2006, a dévoilé une facette spectaculaire des mécanismes réglant l'expression des gènes. Bien que les micro-ARN s’expriment abondamment dans le cerveau, leurs multiples fonctions dans le système nerveux sont peu connues. Mais plusieurs découvertes surprenantes montrent leur rôle régulateur du phénotype neuronal ou sur la formation et la plasticité des synapses. Il semble également que leur dysfonctionnement puisse contribuer de façon significative à la pathogenèse de troubles neurodégénératifs comme la maladie d’Alzheimer ou la maladie de Parkinson. Ce domaine de recherche offre des perspectives prometteuses pour une meilleure compréhension des processus de développement normal et du fonctionnement du système nerveux. Il devrait fournir de nouveaux éclairages sur les mécanismes moléculaires à l’œuvre dans la pathologie cérébrale et, notamment, permettre de mieux comprendre les formes sporadiques d’affections comme la maladie d’Alzheimer et ouvrir la voie à de nouveaux diagnostics et thérapies. Une meilleure compréhension de cette nouvelle branche de la biologie moléculaire est cruciale pour l’ensemble des neurosciences, sur le plan fondamental et clinique. […].

Se protéger contre les radicaux libres par l'alimentation : les preuves sont là !

APRIFEL, le 01 janvier 2000 : Les radicaux libres sont responsables d'altérations moléculaires et cellulaires qui sont fortement impliqués - personne n'en doute plus - dans les pathologies cardio-vasculaires et les cancers. Ces composés hautement réactifs ne manquent pas d'imagination pour endommager les cellules et les tissus. Ils s'attaquent aux constituants cellulaires et aux molécules biologiques, créent toutes sortes de produits toxiques, altèrent l'expression des gènes et l'activité des enzymes, empêchent les processus de réparation cellulaire… bref, ils font des dégâts ! […].

Génétique de la schizophrénie : de nouvelles pistes

Caducee.net, le 12 mars 2002 : Deux articles scientifiques qui paraîtront prochainement dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences of USA confirment la place centrale d'une portion du chromosome 22 dans la prédisposition à la schizophrénie. Une première publication implique une région assez courte porteuse de deux gènes connus seulement. La deuxième évoque des modifications de l'expression des gènes des apolipoprotéines L, eux aussi situés sur le chromosome 22. […].

Une nouvelle stratégie de thérapie génique pour traiter les hémoglobinopathies

Caducee.net, le 03 mai 2000 : Une nouvelle technique de thérapie génique évaluée avec succès chez la souris pourrait permettre de traiter les hémoglobinopathies (drépanocytose, thalassémies) en introduisant l'allèle sauvage du gène directement dans les cellules hématopoïétiques. Cette technique fait appel à une présélection des cellules transfectées avant leur greffe chez le receveur. […].

ExonHit annonce la validation de sa plateforme technologique SpliceArray(TM) dans le cancer du sein

PR Newswire, le 16 mars 2009 : PARIS, March 16 /PRNewswire/ -- ExonHit Therapeutics (Alternext : ALEHT) annonce aujourd'hui la publication, sur le site de Lancet Oncology, d'une étude menée par l'Institut Gustave Roussy, identifiant un dérèglement des fonctions cellulaires dans le cancer du sein par l'analyse de l'épissage alternatif de l'ARN (1). Les données de l'étude démontrent que les exons s'expriment différemment dans les lésions malignes et bénignes, et que les variants d'épissage alternatif identifiés sont spécifiques des tumeurs malignes du sein. […].

IO Biotech présente des données sur un vaccin immunomodulateur dérivé de la CCL22

IO Biotech, le 02 avril 2019 : COPENHAGUE, Danemark, 2 avril 2019 /PRNewswire/ -- IO Biotech, une société biopharmaceutique de stade clinique développant des thérapies anticancéreuses immunomodulatrices innovantes, basées sur sa technologie propriétaire T-win®, a présenté des données précliniques sur le potentiel thérapeutique d'un vaccin immunomodulateur dérivé de la CCL22. Ces données ont été présentées aujourd'hui lors de l'Assemblée annuelle 2019 de l'American Association for Cancer Research à Atlanta, en Géorgie. […].

Cancer de la prostate : vers une détection précoce grâce à un examen d'urines

Caducee.net, le 03 avril 2000 : Le dépistage du cancer de la prostate à partir d'un échantillon d'urine est possible. Cette avancée est le résultat de recherches menées par le Dr. D. Cairns (Fox Chase Cancer Center) et ses collaborateurs de la John Hopkins University. Ce test de dépistage est basé sur la détection d'un forme particulière d'un gène retrouvée dans 90 % des cas de cancers de la prostate. […].

Pourquoi les chromosomes X doivent savoir compter jusqu'à2

CNRS, le 12 décembre 2007 : Chez les mammifères, l'existence de chromosomes sexuels de taille différente aurait pu être à l'origine d'une injustice génétique. Le chromosome Y qui caractérise les mâles est de petite taille et contient beaucoup moins de gènes que le chromosome X. Pour éviter une inégalité génétique, les femelles mammifères inactivent un de leur deux chromosomes sexuels au cours de l'embryogenèse. Mais comment se déroule cette extinction, qui ne doit avoir lieu que chez les femelles et au cours de laquelle la cellule doit choisir entre le chromosome X hérité du père et celui hérité de la mère ? […].

St. Jude Children's Research Hospital et l'Université de Washington joignent leurs efforts pour éclairer le fondement génétique des cancers infantiles

PR Newswire, le 25 janvier 2010 : MEMPHIS, Tennessee et ST. LOUIS, January 25 /PRNewswire/ -- St. Jude Children's Research Hospital et l'Ecole de Médecine de l'Université de Washington, ont annoncé aujourd'hui un projet inédit qui permettrait d'identifier les changements génétiques qui causent certains des cancers infantiles les plus meurtriers dans le monde. Les membres de l'équipe mettent en commun leurs efforts pour décoder les génomes de plus de 600 enfants atteints de cancers qui ont contribué au prélèvement d'échantillons de tumeurs pour cet effort historique. […].

Une étude décisive publiée dans la revue The Lancet Oncology montre qu'avec Vidaza® de Celgene...

Businesswire, le 18 février 2009 : Il s'agit du premier et unique agent à franchir plusieurs étapes clés pour les patients atteints de syndromes myélodysplastiques (SMD) classés à risque intermédiaire-2 et à risque élevé ainsi que pour la leucémie myéloïde aiguë (LMA)avec de 20 à 30 % de sidéroblastes dans la moelle osseuse, notamment : […].

Lancement d'iReport, un nouveau concept révolutionnaire d'Ingenuity Systems

PR Newswire, le 29 septembre 2011 : REDWOOD CITY, Californie, September 29, 2011 /PRNewswire/ -- […].

La Commission européenne accorde une autorisation marketing complète au VIDAZA®pour le traitement des patients présentant un risque élevé de développer des syndromes myélodysplastiques (SMD) et une leucémie myéloïde aiguë (LAM)

Businesswire, le 23 décembre 2008 : Première et unique thérapie épigénique anti-cancer capable de prolonger considérablement l'espérance de vie des patients présentant un risque intermédiaire-2 et élevé de contracter des syndromes myélodysoplastiques (SMD) et une leucémie myéloïde aiguë (LAM) […].

Skyline Diagnostics établit une collaboration pour des recherches avec Janssen

PR Newswire, le 06 juillet 2011 : ROTTERDAM, Pays-Bas, July 6, 2011 /PRNewswire/ -- […].

Un pas de géant dans la lutte contre les graisses résistantes

PR Newswire, le 07 juillet 2011 : SOPHIA ANTIPOLIS, France, July 7, 2011 /PRNewswire/ -- […].

Les plus

12